Le président Macron l'a échappé belle en Nouvelle-Calédonie

On pourrait sourire de l'anecdote que je relate ci-dessous. On aurait tort. Elle illustre parfaitement la manipulation de l'opinion publique avec internet. Il y a des précédents célèbres dans l'histoire : des personnes mentalement dérangées ont fini par prendre le pouvoir, entraînant des peuples dans une folie collective. Rien n'aurait pu advenir sans l'aide des médias.

Il suffit de peu aujourd'hui pour faire basculer l'histoire : le référendum sur le traité constitutionnel, la dernière élection présidentielle américaine, le référendum sur le Brexit... ont été fortement influencés par les médias sociaux, manipulés par des puissances étrangères et des populistes sans conscience ni état d'âme.
En Allemagne dans la première moitié du 20e siècle, on a vu des illuminés réussir dans leurs dessein, forts de l'appui des médias, presse écrite, radio et cinéma. Et entraîner le monde dans un cataclysme.
Aujourd'hui, il faut ajouter à la panoplie médiatique les "relais sociaux" comme Facebook, Youtube... et toutes sortes de blogs.

Une histoire de fou ! Impossible de vérifier l'info ; la presse digne de ce nom n'en parle pas. On ne la trouve que sur internet.
Si l'on en croit des vidéos et de multiples blogs, "début mai 2018, un brave brigadier CRS qui a appartenu à la protection présidentielle, est interné d'office dans un établissement de santé à la demande du préfet..."
Un certain Éric Fiorile, "écrivain et inventeur de la démosophie", s'intéresse depuis quelques temps à ce fonctionnaire français retraité qui mêle son délire à des faits vérifiés, recoupés et hiérarchisés par des journalistes dignes de ce nom, par exemple ceux de l'affaire Boulin.
Dans une interview fracassante, le brigadier à la retraite dénonce "un pouvoir français corrompu... aux mains de criminels". Il déclare s'être rendu à l'ambassade de Russie...  "pour obtenir l'aide de Poutine" !
Selon Éric Fiorile, "La diffusion sur Youtube de l'interview a incité le préfet à agir..."  Il était temps !
Alors que d'aucuns se demandaient s'il ne fallait pas mettre en cause ce Fiorile pour abus de faiblesse... coup de théâtre ! Après l'hospitalisation du policier, il réagit sur Youtube... Le grand "démosophe" Eric Fiorile s'y révèle au grand jour comme un individu "dérangé" de premier ordre.
Sur la vidéo*, en représaille à l'hospitalisation, "il ordonne aux forces de police de Nouvelle-Calédonie d'arrêter sur le champ... le président Macron**. Il les appelle à désobéir aux ordres du gouvernement".
Prenant ses désirs pour des réalités, il affirme que "des citoyens, des forains... sont en train monter en masse sur Paris en covoiturage" (Ndr : c'est logique... la SNCF est en grève !) pour manifester place de la Concorde, en présence des grands médias internationaux ... comme Russia Today."
Ils sont nombreux à avoir cru à ses fariboles, à manifester devant l'entrée de l'hôpital où "le policier est interné après avoir été drogué". Faisant chorus à ses propos, des milliers de blogs imputent aux autorités "une tentative de meurtre", suivie de "persécutions", du "viol des droits de l'homme"... crient à la "dictature stalinienne..." et dénoncent "une république d'assassins". Même des concitoyens marseillais qu'on croyait vaccinés grâce aux galéjades, se sont fait piéger !
Sur d'autres vidéos, on voit des gens faire une tentative... de putsch. Le grand démosophe se justifie en affirmant avoir adressé un courrier à l'ONU "pour lui demander la reconnaissance de son Conseil National de Transition". Heureusement, il n'avait pas demandé la tenue d'un référendum. On l'a échappé belle... comme le président de la République et le gouvernement ! Philippe LEGER

Barre vidéo : le morceau de "bravoure" débute à 3mn 46.

** en déplacement sur l'île pour commémorer le 30e anniversaire de la tragédie de la grotte d'Ouvéa.

 

Club Mediapart : Vidéo du CRS Marc Granier: Affaire d'Etat ou complot inventé ? 

 

Liens Youtube :

Tentative d’intronisation du Conseil National de Transition à l’Élysée. Paris/France - 05 Mai 2018

https://stopmensonges.com/le-crs-marc-granie-du-cntf-interne-suite-a-sa-video-accusatoire/

Le CNTF soutient Marc Granié interné en Psychiatrie à Perray Vaucluse. Paris/France - 05 Mai 2018

 Journée du 5 mai : petit bilan 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.