Edwy Plenel
Journaliste, président de Mediapart
Journaliste à Mediapart

295 Billets

4 Éditions

Billet de blog 14 févr. 2018

Une nouvelle direction éditoriale à Mediapart: Stéphane Alliès et Carine Fouteau

À compter du lundi 5 mars, Stéphane Alliès et Carine Fouteau seront, à parité, directeur éditorial et directrice éditoriale de Mediapart. Succédant à François Bonnet, cofondateur qui occupait cette fonction depuis la naissance de Mediapart, cette nomination est le premier passage de témoin à la génération suivante.

Edwy Plenel
Journaliste, président de Mediapart
Journaliste à Mediapart

Après dix années de direction éditoriale, François Bonnet a souhaité quitter cette responsabilité pour mieux reprendre sa place au sein de notre rédaction. Si j’ai regretté ce choix personnel, tant le succès de Mediapart doit à son inlassable animation éditoriale, aussi rigoureuse que généreuse, je me suis rangé à ses arguments sur la nécessité d’organiser, à l’occasion de notre dixième anniversaire, une première transition entre les fondateurs et l’équipe.

François Bonnet explique lui-même les raisons de sa décision dans ce billet en forme d’appel à un nouveau Mediapart« On ne peut sérieusement prétendre exercer correctement cette fonction plus de dix ans », y écrit-il en invitant notre collectivité à  « se défaire de toute “pensée automatique”. C'est ce qui guette tout journal et tout collectif au bout de dix années de travail. La routine, la réaction-réflexe, une capacité d'indignation et une curiosité progressivement émoussées, le pilotage automatique, voire l'endormissement, des choix radicaux oubliés. Bref, cet affreux conformisme qui partout s'infiltre et nous fait souvent désespérer de certains de nos collègues (pensons donc à ces bataillons d'“éditorialistes” qui tournent en boucle sur les radios et chaînes télé...).» « Changer, résume-t-il, pour ne pas prendre le risque de s'encroûter. »

Les discussions qui ont suivi la décision de François Bonnet ont fait émerger un consensus sur sa succession, autour d’une solution inédite et originale : un tandem paritaire, associant deux membres du collectif qui entoure et épaule le directeur éditorial, notre Direction éditoriale élargie. Il s’agit de Stéphane Alliès, chargé du suivi de la gauche au pôle politique, et Carine Fouteau, chargée des questions de migrations et de discriminations au pôle société. Vous trouverez ci-dessous deux brèves notices biographiques résumant leurs parcours.

Stéphane Alliès et Carine Fouteau, en 2009 ©Jean-Michel Sicot

Comme le prévoient nos statuts, la rédaction de Mediapart a donc été appelée à se prononcer par vote, mardi 13 février, en répondant à la question suivante : « Edwy Plenel a nommé au titre de directeur éditorial et directrice éditoriale de Mediapart Stéphane Alliès et Carine Fouteau. Approuvez-vous cette nomination ? »

Cette procédure est en effet inscrite dans les statuts de la Société Éditrice de Mediapart qui énoncent : « Le Président est compétent pour nommer le Directeur éditorial de Mediapart qui a la responsabilité de la rédaction. À titre de règlement intérieur, cette nomination devra être ratifiée par une décision de la Rédaction prise à la majorité absolue des journalistes, étant précisée que la rédaction est composée de l’ensemble des journalistes détenteurs de la carte de presse salariés de Mediapart, sous contrat à durée indéterminée depuis au moins six mois. »

Sur un corps électoral de 42 inscrits, il y a eu 42 votants et 42 exprimés. Le résultat du vote est le suivant : « Oui » : 37 (88,1%) ; « Blanc » : 3 (7,1%) ; « Non » : 2 (4,8%). Stéphane Alliès et Carine Fouteau sont donc investis par un large vote de confiance de la rédaction. Ils prendront leurs fonctions lundi 5 mars et rejoindront, à cette date, le comité de direction de Mediapart qui réunit tous les responsables opérationnels de notre journal (rédaction, gestion, technique, marketing, service abonnés).

Le lendemain, mardi 6 mars, se tiendra la conférence de presse où, comme chaque année, nous présenterons tous nos chiffres et résultats ainsi que les perspectives d’avenir de notre entreprise qui, avec ce premier passage de relais, organise la progressive transmission de son aventure collective par ses fondateurs à l’équipe qui l’incarne.

Stéphane Alliès

Né le 25 janvier 1979 à Montpellier. Titulaire d’un DEUG de droit et d’un DEA de Science politique (1997-2003), diplômé de l’École supérieure de journalisme (ESJ) de Lille (2003-2005). A travaillé successivement à Libération (2005), au site internet du Figaro (2006), à 20minutes.fr (2007), avant de rejoindre Mediapart dès sa création en 2008. Co-auteur de Jean-Luc Mélenchon. Le Plébéien (Robert Laffont, 2012).

Carine Fouteau

Née le 27 juin 1974. Licenciée d’histoire à l’Université Paris I, diplômée de Sciences-Po Paris, titulaire d’un master de journalisme à New York University. A travaillé aux Echos (1999-2008) avant de rejoindre Mediapart dès sa création en 2008. Longtemps membre du comité de rédaction de la revue Vacarme. Co-auteure de Immigrés sous contrôle. Les droits des étrangers : un état des lieux (Le Cavalier bleu, 2008) et de Roms & riverains. Une politique municipale de la race (La Fabrique, 2014). 

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Cinéma
Jean-Luc Godard, l’entretien impossible
À l’heure où les bouleversements politiques, écologiques et sociaux semblent marquer la fin d’une époque, Mediapart a eu envie de rendre visite à Jean-Luc Godard, dont les films sont des mises en abyme inégalées des beautés et des troubles du monde. Mais rien ne s’est passé comme prévu. 
par Ludovic Lamant et Jade Lindgaard
Journal — France
Procès des sondages de l’Élysée : le PNF requiert finalement l’incarcération de Claude Guéant
La réouverture des débats a opposé deux thèses, ce vendredi, au tribunal de Paris. L'ex-ministre de Sarkozy assure qu’il ne peut pas rembourser plus rapidement ce qu’il doit encore à l’État. Le Parquet national financier estime au contraire qu’il fait tout pour ne pas payer.
par Michel Deléan
Journal — Santé
Didier Raoult sanctionné par la chambre disciplinaire du conseil de l’ordre
La chambre disciplinaire de l’ordre des médecins a sanctionné, le 3 décembre, d’un blâme le professeur Didier Raoult. Lors de son audition devant ses pairs, il lui a été reproché d’avoir fait la promotion de l’hydroxychloroquine sans preuve de son efficacité.
par Pascale Pascariello
Journal
Des traitements à prix forts, pour des efficacités disparates
L’exécutif a dépensé autour de 100 millions d’euros pour les anticorps monoclonaux du laboratoire Lilly, non utilisables depuis l’émergence du variant Delta. Il s’est aussi rué sur le Molnupiravir de MSD, malgré un rapport bénéfices-risques controversé. En revanche, les nouveaux remèdes d’AstraZeneca et de Pfizer sont très attendus.
par Rozenn Le Saint

La sélection du Club

Billet de blog
Exaspération
Rien n’est simple dans la vie. Ce serait trop facile. À commencer par la dépendance physique à perpétuité à des tiers, professionnels ou non. Peut-être la situation évoluera-t-elle un tant soit peu lorsque les écoles de formation aux métiers du médico-social et du médical introduiront la Communication NonViolente (CNV) et le travail en pleine conscience dans leurs modules ?
par Marcel Nuss
Billet de blog
SOS des élus en situation de handicap
Voilà maintenant 4 ans que le défenseur des droits a reconnu que le handicap était le 1er motif de discrimination en France, pourtant les situations de handicap reconnues représentent 12% de la population. Un texte cosigné par l’APHPP et l’association des élus sourds de France.
par Matthieu Annereau
Billet de blog
Ne vous en déplaise, Madame Blanc
Plusieurs médias se sont fait l’écho des propos validistes tenus par Françoise Blanc, conseillère du 6ème arrondissement de Lyon du groupe « Droite, Centre et Indépendants » lors du Conseil municipal du 18 novembre dernier. Au-delà des positions individuelles, cet épisode lamentable permet de cliver deux approches.
par Elena Chamorro
Billet de blog
Précarité = Adelphité
Nous exclure, nous isoler, nous trier a toujours été admis; nous sacrifier n’a jamais été que le pas suivant déjà franchi par l’histoire, l’actualité nous a prouvé que le franchir à nouveau n’était pas une difficulté.
par Lili K.