Edwy Plenel
Journaliste, président de Mediapart
Journaliste à Mediapart

295 Billets

4 Éditions

Billet de blog 17 mars 2008

Le mystère du poète sud-américain

Enigme de la communication, malentendu de la transparence… En présentant Mediapart, la veille de son lancement, dans l’une des salles du MK2 Bibliothèque à Paris, à une assemblée d'abonnés, de journalistes et de blogueurs, j’ai commis l’imprudence d’illustrer la richesse que nous apportent nos lecteurs contributeurs d’un exemple : l’un d’eux m’avait appris que le 16 mars, jour de notre lancement, était la date anniversaire de la naissance d’un grand poète sud-américain. Il n'en a pas fallu plus pour que le mystère s’installe…

Edwy Plenel
Journaliste, président de Mediapart
Journaliste à Mediapart

C'est Benito Report qui s’en est emparé, et plutôt drôlement. Sans doute ne prête-t-on qu’aux énigmatiques. Donc, à le croire, tout cela n’était que langage codé pour annoncer sans le dévoiler le scoop de lancement. La vérité est plus simple et, en même temps, plus riche. Directeur général de la Société des Amis de Mediapart, François Vitrani, le directeur de la Maison de l’Amérique latine à Paris, nous a adressé un mot bien à sa façon pour saluer le lancement. C’était une évocation de l’immense poète péruvien César Vallejo, né en effet le 16 mars (1892) et mort un 15 avril (1938) à Paris, où il est enterré, au cimetière de Montparnasse.

© 

Exilé en France, ce révolutionnaire, par le style comme dans la vie, communiste proche des surréalistes, rêvait d’une littérature qui ne serait «pas une école mais une forme vivante de la vie quotidienne». La résonance trouvée par l’ami Vitrani relevait de cette exigence. Voici ce que disait son message de bienvenue à Mediapart : «César Vallejo a écrit : “Je tisse, et tissant, je me fais”. Jai pensé que cette concordance des dates était de bon augure pour un média qui est sur la Toile : vous tissez Mediapart, et en tissant avec vous, nous nous faisons.»

A méditer et à rapprocher de cette belle image d’un de nos premiers blogueurs, Miladus Edenensis, qui investigue avec générosité et humanisme les cultures numériques. Dans son post consacré à un important et décoiffant rapport américain sur le journalisme, il conclut avec poésie : «Pour regagner le terrain perdu, la presse numérique, comme Mediapart, doit devenir non pas seulement un lieu de passage, mais une destination.»

Le tissage et la destination : deux façons de suggérer que Mediapart est à la fois une idée et un lieu, une matière concrète et une espérance collective.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus

À la Une de Mediapart

Journal
Valérie Pécresse, l’espoir inattendu de la droite
La présidente de la région Île-de-France a remporté le second tour du congrès organisé par Les Républicains, en devançant nettement Éric Ciotti. Désormais candidate de son camp, elle devra résoudre l’équation de son positionnement face à Emmanuel Macron.
par Ilyes Ramdani
Journal — Extrême droite
Chez Éric Zemmour, un fascisme empreint de néolibéralisme
Le candidat d’extrême droite ne manque aucune occasion de fustiger le libéralisme. Mais les liens entre sa vision du monde et la pensée historique du néolibéralisme, à commencer par celle de Hayek, sont évidents.
par Romaric Godin
Journal
Sous-effectif, précarité, règles obsolètes : le tracing est débordé par le coronavirus
L’assurance-maladie et les ARS, chargées du tracing des cas contacts, s’appuient sur un personnel précaire, rappelé en catastrophe à chaque rebond épidémique. Les cas contacts et une partie des cas positifs ne sont plus interrogés. Des clusters passent inaperçus.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal
Du local au global, le mouvement climat assume de vouloir « faire école »
Finies les batailles en solitaire : le mouvement climat adossé aux luttes locales théorise désormais de voir les choses en grand. Un effort stratégique indispensable pour contrer l’appétit sans cesse renouvelé des aménageurs et industriels pour les « mégaprojets » et une certaine inertie politique.
par Mathilde Goanec

La sélection du Club

Billet de blog
« Une autre vie est possible », d’Olga Duhamel-Noyer. Poings levés & idéaux perdus
« La grandeur des idées versus les démons du quotidien, la panique, l'impuissance d’une femme devant un bras masculin, ivre de lui-même, qui prend son élan »
par Frederic L'Helgoualch
Billet de blog
Sénèque juste avant la fin du monde (ou presque)
Vincent Menjou-Cortès et le collectif Salut Martine s'emparent des tragédies de Sénèque qu'ils propulsent dans le futur, à la veille de la fin du monde pour conter par bribes un huis clos dans lequel quatre personnages reclus n’en finissent pas d’attendre la mort. « L'injustice des rêves », farce d'anticipation à l’issue inévitablement tragique, observe le monde s'entretuer.
par guillaume lasserre
Billet de blog
J'aurais dû m'appeler Aïcha VS Corinne, chronique de l'assimilation en milieu hostile
« J’aurai dû m’appeler Aïcha » est le titre de la conférence gesticulée de Nadège De Vaulx. Elle y porte un regard sur les questions d’identité, de racisme à travers son expérience de vie ! Je propose d'en présenter les grands traits, et à l’appui d’éléments de contexte de pointer les réalités et les travers du fameux « modèle républicain d’intégration ».
par mustapha boudjemai
Billet de blog
Ah, « Le passé » !
Dans « Le passé », Julien Gosselin circule pour la première fois dans l’œuvre d’un écrivain d’un autre temps, le russe Léonid Andréïev. Il s’y sent bien, les comédiens fidèles de sa compagnie aussi, le théâtre tire grand profit des 4h30 de ce voyage dans ses malles aérées d’aujourd’hui.Aaaaah!
par jean-pierre thibaudat