Emma Rougegorge
Apprentie de l'écriture
Abonné·e de Mediapart

242 Billets

0 Édition

Billet de blog 5 janv. 2021

♠ Secrets et mensonges, la Joconde

10. La Joconde, sa vie, son œuvre, ses effets. C'est une deuxième publication, mais je trouve que ça va bien, à cet endroit du feuilleton. C'est aussi une façon de dire le contraste de la fracture sociale, aussi marquant que celui de la fracture territoriale.

Emma Rougegorge
Apprentie de l'écriture
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

La Joconde, sa vie, son œuvre, ses effets

Pendant cinq années d’école primaire et huit ans de lycée, il fallait passer cinq à six heures sur les bancs de la classe, puis, une fois les cours terminés, faire ses devoirs,
et aussi – ce qu’exigeait la « culture générale » – apprendre le français, l’anglais et l’italien, à côté du latin et du grec qui s’enseignaient en classe ;
en tout, cinq langues, à quoi s’ajoutaient la géométrie et la physique,
et toutes les autres disciplines scolaires.

Stefan Zweig, Le Monde d’hier, 1944

– Alors ce tableau, que vous voyez là, sur l'écran, est sans doute l’un des plus célèbres de l’iconographie mondiale. Il a été peint par Léonard de Vinci, au tout début du 16ème siècle. Au premier plan, une femme, que vous connaissez sûrement...

– Ah ouais, moi, m’dam ! Moi !

– Son nom ?

– Arggh, chais pas, ça, son nom… C’est la meuf du Da Vinci Code !

– Euh, oui, si tu veux. En fait, c’est la Joconde. Et si la Joconde est aussi célèbre, vous le savez sûrement, c’est pour, c’est pour…

– Moi, m’dam, je sais ! Moi, m’dam ! Moâa ! MoÄhh !

– Je t’ai vu, Jordan, je t’ai vu, ne t’inquiète pas. Alors, quelle est la particularité de la Joconde, ce pour quoi elle est célèbre ?

– Euh, ben, la, euh, j’veux dire, de la Joconde…

– Eh bien ?

– Elle est riche, m’dam, elle est riche.

– Ah ?  Et à quoi tu vois ça ?

– Euh, son collier, elle a un collier…

– Non, elle n’a pas de collier, regarde bien, pourquoi tu dis qu’elle est riche ?

– Arggh, chais pas, ça, elle a de beaux habits… En couleur, euh, non, enfin, avec des plis partout, voilà, elle est riche, ça se voit, voilà…

– Bon, ce n’est pas entièrement faux. Si le modèle est bien Mona Lisa, ce dont on n’est pas certain, elle est née dans une famille modeste, mais épousa plus tard le fils d’un marchand de soie. Il est vrai qu’on n’aurait pas représenté ainsi une paysanne, et que ses mains sont délicates. D’accord, mais ce n’est pas tout à fait ce que je voulais vous faire dire. Que pensez-vous de son expression ?

– …

– Ses yeux, m’dam, ses yeux…

– Oui ?

– …

– Je sais ! Elle louche !

– …

– Ah ouais, m’dam, elle louche.

– Ah ouais, dis donc, elle louche…

– Elle louche grave, même…

– C’est tout ce que vous trouvez à dire ? Elle louche, personne n’a rien d’autre à dire, vous ne pensez à rien d’autre ?

– …

– Son sourire ? Vous n’avez jamais entendu parler du sourire de la Joconde ?

– …

– Bon, allez, on n’a plus tellement le temps, ça sonne dans dix minutes. Vous notez ? Aide-moi à éteindre le vidéo-projecteur, Jordan. Oui, tu as raison, déplace le un peu, ça te fera de l’exercice. Bon, vous notez ?

La Joconde est le portrait d’une jeune femme, sur fond d’un paysage montagneux, vaporeux et lointain. Le flou du tableau est caractéristique de la technique dite du « sfumato»…

Retour au sommaire

Prochain épisode : Thomas

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Médias
La redevance sabordée, l’information en danger
Emmanuel Macron l’a décidé presque seul : l’audiovisuel public sera privé dès cette année des 3,2 milliards d’euros que lui rapporte cette ressource prélevée depuis 1948. Au nom du « pouvoir d’achat », le gouvernement s’apprête à faire peser de lourdes menaces sur les médias publics.
par Dan Israel
Journal
Outre-Manche, la BBC dans le collimateur du gouvernement
L’exécutif britannique veut changer le mode de financement du groupe audiovisuel public pour des raisons économiques et électoralistes. En janvier dernier, la ministre de la culture, Nadine Dorries, a expliqué vouloir mettre fin à la redevance, un système de financement qu’elle juge « obsolète ».
par Marie Billon
Journal — Gauche(s)
Le conflit russo-ukrainien divise la gauche anti-guerre
La cohérence du camp anti-impérialiste, a priori uni par son rejet des blocs militaires, a été mise à l’épreuve par l’invasion de l’Ukraine. Certains refusent les livraisons d’armes, craignant l’engrenage d’un conflit interimpérialiste, tandis que d’autres estiment incontournable cette solidarité. 
par Fabien Escalona
Journal
Yaël Braun-Pivet, première femme au perchoir
La députée des Yvelines succède à Richard Ferrand au terme de deux tours de scrutin. Un poste qu’elle convoitait depuis de nombreux mois. 
par Christophe Gueugneau et Ilyes Ramdani

La sélection du Club

Billet de blog
Roe VS Wade, ou la nécessité de retirer le pouvoir à ceux qui nous haïssent
Comment un Etat de droit peut-il remettre en cause le droit des femmes à choisir pour elles-mêmes ? En revenant sur la décision Roe vs Wade, la Cour suprême des USA a rendu a nouveau tangible cette barrière posée entre les hommes et les femmes, et la haine qui la bâtit.
par Raphaëlle Rémy-Leleu
Billet de blog
États-Unis : le patient militantisme anti-avortement
[Rediffusion] Le droit à l'avortement n'est plus protégé constitutionnellement aux États-Unis. Comment s'explique ce retour en arrière, et que peuvent faire les militantes des droits des femmes et les démocrates ?
par marie-cecile naves
Billet de blog
Le combat pour l'avortement : Marie-Claire Chevalier et le procès de Bobigny (1)
[Rediffusion] Marie-Claire Chevalier est morte le 23 janvier, à 66 ans. En 1972, inculpée pour avoir avorté, elle avait accepté que Gisèle Halimi transforme son procès en plaidoyer féministe pour la liberté de disposer de son corps. Pas facile d’être une avortée médiatisée à 17 ans, à une époque où la mainmise patriarcale sur le corps des femmes n’est encore qu’à peine desserrée.
par Sylvia Duverger
Billet de blog
Autorisation de l'interdiction de l'IVG aux USA, sommes nous mieux lotis en France ?
« N’oubliez jamais qu’il suffira d’une crise politique, économique ou religieuse pour que les droits des femmes soient remis en question. Ces droits ne sont jamais acquis. Vous devrez rester vigilantes votre vie durant ».
par bennoursahra