Enzo Lolo
Abonné·e de Mediapart

60 Billets

0 Édition

Billet de blog 11 mai 2021

Enzo Lolo
Abonné·e de Mediapart

Covid-19 - A suivre : en Inde, l'état de Goa expérimente l'ivermectine en prévention

L'état de Goa vient de prendre une initiative isolée, qui constituera une expérience à l'échelle d'un état : tous les habitants majeurs sont invités à prendre de l'ivermectine. Suivre son évolution sera instructif.

Enzo Lolo
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Le 10 mai, le gouvernement local de l'état de Goa, l'un des 36 états et territoires de l'Inde, a opté pour une politique sanitaire inédite. Le Ministre local de la Santé, M. Vishwajit Rane, a en effet invité tous les habitants de plus de 18 ans à venir chercher un traitement (5 comprimés) d'ivermectine dans un centre de santé, et à prendre un comprimé par jour pendant 5 jours, qu'ils aient ou non des symptômes de Covid-19.

Le petit état de Goa, avec 3,7 millions d'habitants*, connaît une vague épidémique semblable à celle des autres états de l'Inde, avec l'un des taux de mortalité les plus élevés du pays. Son évolution sera à suivre, à mesurer (pour savoir si les recommandation du gouvernement sont suivies par la population), et à comparer avec celle des autres états, pouvant potentiellement donner une indication sur l'efficacité préventive de l'ivermectine en utilisation à grande échelle.

Mortalité du Covid-19 en Inde, état par état © Enzo Lolo, d'après les données du gouvernement indien. Source : https://www.mohfw.gov.in/

Pour mémoire, alors que plusieurs états indiens ont officiellement adopté l'ivermectine depuis août 2020 comme traitement précoce (dès les premiers symptômes de Covid-19), le gouvernement central de l'Inde a révisé ses recommandation** le 22 avril 2021, en pleine vague épidémique, pour y inclure l'ivermectine — également en traitement précoce — notamment pour les patients isolés suite à un diagnostic de Covid-19.

Goa se distingue donc en recommandant l'ivermectine à l'ensemble de la population, dans le but de la protéger contre l'infection par le coronavirus.

[Mise à jour du 14/07/2021 : l'état de Goa n'a finalement jamais mis en œuvre cette politique de prévention. Mais l'état d'Uttarakhand semble l'avoir fait. Détails ici.]

*Selon les sources, le chiffrage de la population des états indiens varie sensiblement. Ainsi, pour Goa, on trouve des estimations à 3,7 millions d'habitants, et d'autres à 1,58 millions. Les courbes sont donc à regarder davantage pour leur dynamique (hausses et baisses) que pour leur valeur absolue.

**Mise à jour du 20 mai : une version mise à jour ayant été publiée par le gouvernement indien le 19 mai, le lien vers la mise à jour du 22 avril a été désactivée sur le site du Ministère indien de la Santé. La version mise à jour, sans changement concernant l'ivermectine, est disponible ici : https://www.mohfw.gov.in/pdf/COVID19ClinicalManagementProtocolAlgorithmAdults19thMay2021.pdf

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Ce que le gouvernement a fait aux chômeurs
La première réforme de l’assurance-chômage est pleinement entrée en vigueur il y a tout juste un an, et nul ne sait combien de chômeurs elle a pénalisé. Si les chiffres sont invisibles, les conséquences sur la vie des gens sont brutales. Témoignages.
par Cécile Hautefeuille
Journal — Europe
Poutine entérine l’annexion de quatre régions ukrainiennes
Après une allocution au Kremlin, le président russe a signé l’annexion des régions ukrainiennes de Kherson et de Zaporijjia, ainsi que des autoproclamées « Républiques » de Donetsk et de Louhansk. Et il a prévenu que la Russie protègerait ses terres « en utilisant toutes [ses] forces ».
par Laurent Geslin
Journal
Le renseignement de sources ouvertes, nouvel art de la guerre d’Ukraine
La collecte et l’analyse des traces numériques laissées par les combats qui font rage en Ukraine peuvent-elles avoir une incidence sur le déroulement du conflit ? La guerre du Golfe avait consacré la toute-puissance de la télévision, celle d’Ukraine confirme l’émergence de l’Open Source Intelligence (OSINT).
par Laurent Geslin
Journal — Migrations
Sur TikTok, les passeurs font miroiter l’Angleterre à des Albanais, qui s’entassent à Calais
Depuis le début de l’année, les Albanais sont particulièrement nombreux à tenter la traversée de la Manche pour rejoindre l’Angleterre, poussés par des réseaux de passeurs dont la propagande abreuve les réseaux sociaux. Une fois dans le nord de la France, beaucoup déchantent.
par Nejma Brahim

La sélection du Club

Billet de blog
Brésil : lettre ouverte aux membres du Tribunal Supérieur Électoral
En notre qualité d’avocats de Monsieur Lula nous avions interpellé sur l’instrumentalisation de la justice à des fins politiques à l’origine des poursuites et de la détention arbitraires subies par notre client. Nous dénonçons les attaques ignominieuses de Monsieur Bolsonaro à l’encontre de Monsieur Lula et sa remise en cause systématique de décisions judiciaires l’ayant définitivement mis hors de cause. Par William Bourdon et Amélie Lefebvre.
par w.bourdon
Billet de blog
Les élections au Brésil : changement de cap, ou prélude à un coup d’État ?
Les élections qui se dérouleront au Brésil les 2 et 30 octobre prochain auront un impact énorme pour les Brésiliens, mais aussi pour le reste du monde, tant les programmes des deux principaux candidats s’opposent. Tous les sondages indiquent que Lula sera élu, mais la question qui hante les Brésiliens est de savoir si l’armée acceptera la défaite de Bolsonaro. Par Michel Gevers.
par Carta Academica
Billet de blog
Élections au Brésil - Décryptage et analyse
Lecteurs et lectrices des pages « International » de la presse francophone savent que le Brésil vit un moment crucial pour son destin des prochaines années. À moins d'une semaine du premier tour des élections présidentielles, le climat est tendu et les résultats imprévisibles sous de nombreux aspects.
par Cha Dafol
Billet de blog
L'affrontement bolsonariste du « Bien » contre le « Mal » : erreur philosophique et faux antagonisme
[Rediffusion] Au Brésil, les fanatisés bolsonaristes se présentent en porteurs du bien. Si toute réalité humaine porte, mélangées ensemble, les dimensions de bien et de mal, lorsqu'un groupe fanatique et son chef optent pour la haine, l'esprit de vengeance, le mensonge, la violence, la magnification de la dictature et la torture à l'aide de fake news, ils ne peuvent pas prétendre « nous sommes des hommes bons ».
par Leonardo Boff