Fini de rire
Abonné·e de Mediapart

460 Billets

1 Éditions

Billet de blog 28 sept. 2012

Fini de rire
Abonné·e de Mediapart

Migrants de Calais de Charybde en Scylla

Le 25 septembre 2012, encore un saccage policier des abris précaires et des maigres biens des Afghans, Erythréens, Somaliens, Soudanais, ou Syriens qui cherchent le chemin de l'Angleterre. Cette fois-ci, cela a commencé auprès des lieux de distribution de repas...

Fini de rire
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Le 25 septembre 2012, encore un saccage policier des abris précaires et des maigres biens des Afghans, Erythréens, Somaliens, Soudanais, ou Syriens qui cherchent le chemin de l'Angleterre. Cette fois-ci, cela a commencé auprès des lieux de distribution de repas...

 Selon Wikipedia, “Charybde et Scylla sont deux monstres marins de la mythologie grecque, situés de part et d'autre d'un détroit traditionnellement identifié comme étant celui de Messine. Plus précisément Charybde symbolise le « tout ou rien », la mort pour tous ou la vie pour tous, selon un jeu de probabilité. Et Scylla incarne la mort certaine pour une partie de l'équipage, mais la vie pour les autres ». description qui évoque tout aussi bien le destin tragique des migrants bloqués dans le Pas de Calais, pris entre le refus d'accueil de la Grande Bretagne et le rejet forcené de la France.

En avril dernier, l'objectif de nettoyage de l'arrière-pays des JO de Londres avait entraîné une brusque escalade de répression. Les JO sont déjà presque oubliés, mais pas les méthodes de nettoyage.

Le collectif international lance un appel urgent: "Désespérément besoin de couvertures, sacs de couchage, tentes, imperméables, vêtements chauds, etc. La police continue à tout détruire. La chasse à l'homme se poursuit, sous la pluie battante. Liste complète des matériaux nécessaires et les contacts ci-dessous.

26/09/12: Expulsion de Salam suivie d'un barrage routier de masse à côté du port. Zone du phare également évacuée. Arrestations massives.

Hier matin [25 septembre] à 6h, beaucoup beaucoup de policiers - PAF et CRS - sont arrivés sur le lieu de distribution de repas et ont renvoyé tout le monde dehors sous la pluie. Beaucoup de personnes ont été arrêtées, environ 50 personnes, et tout le monde n'a pas été autorisé à prendre ses couvertures ou sacs de couchage avec eux (distribués il y a deux jours par Medecins du Monde), mais ils ont réussi à prendre quelques sacs personnels.

Les gens ont été libérés dans la journée - mais pas tous, certains sont encore au centre de rétention.

Après la distribution de repas par Salam à 18h, des couvertures ont encore été distribuées. Beaucoup de gens des associations se sont réunis à l'endroit de la distribution et il a été décidé de faire un barrage routier pour protester contre l'expulsion de ce matin.

C'était très beau à voir, peut-être 100 personnes assises ou debout sur la route vers le port ont bloqué la circulation. Avec des bâches en plastique les gens ont fait des tentes de fortune sur la route. Sur des feuilles de carton ont été écrits des slogans comme "Où sont nos droits de l'homme?" Et "nous ne sommes pas des criminels!".

Chanter, chanter et danser a rendu l'atmosphère un peu comme une fête surréaliste. Il y avait de nombreux policiers - Nationale, PAF, BAC - qui restèrent pendant quelques heures à régler la circulation. Une énorme tempête est tombée sur les les manifestants avec le tonnerre et de la pluie et des éclairs terribles - les personnes sont restées là sous la pluie jusqu'à la nuit, avant de se disperser pour trouver des endroits pour dormir.

Ce matin [26 septembre], à 6h30 la police est venue à nouveau en grand nombre. PAF et CRS. Ils ont évacué la zone située autour de la distribution alimentaire et ont arrêté tout le monde. Ils n'étaient pas très violents, mais vraiment désagréables. Ils ont réveillé les gens en coupant les tentes au dessus de leurs têtes, avec des gens qui dormaient à l'intérieur. Il faisait très froid et les CRS semblaient trouver amusant que tant de gens tremblent et s'enveloppant dans des couvertures.

L'interprète qu'ils ont amenée ne parlait ni pachtou ni dari - seulement l'arabe. 95% des personnes arrêtées étaient des Afghans. Elle marchait autour en criant en arabe que tout le monde devait aller au poste de police pour montrer ses papiers et qu'ils pouvaient prendre des sacs. Elle n'a pas été comprise.

Au poste de police, les gens ont été répartis en groupes linguistiques, soit le pachtou / dari / persan / arabe / ourdou, et placés dans des cellules.

Nous ne savons pas à l'heure actuelle combien de personnes sont laissées à l'intérieur - mais il semble que la plupart sont libérés. La dernière personne à partir de "la maison Afghanistan" est sortie aujourd'hui, mais nous ne savons pas encore sur les cellules de police.

Avec la pluie constante, et maintenant ce qui semble être une tendance à encore plus d'évacuations, les journées sont très longues et pénibles.

Nos besoins:

- Des tentes, des bâches, des couvertures, sacs de couchage, des vêtements pour hommes: vestes, pulls, pantalons, T-shirts M / S, chapeaux, foulards, gants, sous-vêtements, chaussettes, chaussures pour hommes – en grand nombre.

- Des livres, en toutes langues et tous. Surtout l'anglais, le français, l'italien, l'arabe, le pachtou, le farsi, le tigrinya, l'amharique et le grec. Des dictionnaires de langue seraient vraiment vraiment cool, et très bien utilisés. (Nous en avons suffisamment en allemand et suédois!)

- Des jeux - jeux de cartes, jeux de société, dominos, etc.

- Des outils / matériel vélo - l'atelier vélo est bon mais il pourrait être excellent. Nous avons besoin d'outils et d'autres équipements et comme d'habitude motos et remorques.

- Des chargeurs de téléphone et des cartes SIM (Lyca et O2).

- Aussi, nous avons un besoin désespéré de caméras... Il nous manque tellement ces images qui pourraient être utilisées...

Pour plus d'informations, photos, mises à jour à venir: http://calaismigrantsolidarity.wordpress.com/

Et si vous avez du temps libre, nous serions ravis de vous voir parce que nous avons une pénurie massive de militants, mais tellement de choses à faire!

Contact: 06 45 46 59 86 - Email: calais_solidarity@riseup.net"

Nous lançons à notre tour un appel: qui écrira le roman du foisonnant et cruel télescopage des mondes si bien évoqué dans ce texte, comme le fit Maurice Clavel en 1974 pour la révolte des Lip, avec Les paroissiens de Palente?

Martine et Jean-Claude Vernier

--

Deux clics: si vous avez raté les billets récents de Fini de rire et le sommaire complet du blog.

Et un troisième pour être informé par courriel de la mise en ligne des nouveaux billets.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

À la Une de Mediapart

Journal
Immigration : le discours de Borne entre « fermeté » et « humanité » ne trompe personne
Les députés et le gouvernement ont débattu mardi soir, sans voter, des orientations du futur projet de loi sur l’asile et l’immigration, annoncé pour le début 2023. Un texte « équilibré », a vanté la première ministre, sans convaincre les oppositions. Profondément divisées.
par Nejma Brahim
Journal
Projet de loi immigration : « Nous sommes sur des propositions racistes »
Le projet de loi immigration, porté par Gérald Darmanin, est discuté mardi 6 décembre à l’Assemblée nationale. L’occasion notamment de revenir sur les chiffres de « la délinquance des étrangers » avancés par le chef de l’État et le ministre de l’intérieur. 
par À l’air libre
Journal — Politique économique
Comment la Macronie a tourné le dos à la rationalité économique
Alors qu’en 2017, Emmanuel Macron se présentait comme le champion de « l’évaluation des réformes », il fait fi des évaluations scientifiques négatives sur sa politique économique. Désormais, sa seule boussole est sa politique en faveur du capital.
par Romaric Godin et Mathias Thépot
Journal — Fil d'actualités
Allemagne : un réseau d’extrême droite voulait attaquer le Parlement
Une vaste opération de la police allemande au sein de groupuscules d’extrême droite et complotistes a conduit mercredi matin au démantèlement d’une cellule projetant des attentats, et qui visait notamment le Bundestag, la chambre basse du Parlement.
par Agence France-Presse

La sélection du Club

Billet d’édition
2. B.B. King et la légende de Lucille
Il suffit d’avoir admiré son jeu tout en finesse et en agressivité contenue, d’avoir vécu l’émotion provenant du vibrato magique de sa guitare, d’avoir profité de sa bonhomie joviale et communicative sur scène, de son humilité, et de sa gentillesse, pour comprendre qu’il n’a pas usurpé le titre de King of the Blues.
par Zantrop
Billet de blog
Playlist - Post-punk et variants
Blue Monday infini et températures froides bien en dessous de celles d'Ibiza en hiver. C'est le moment idéal pour glorifier le dieu post-punk et ses progénitures art rock ou dark wave, fournisseurs d'acouphènes depuis 1979. Avec Suicide, Bauhaus, Protomartyr, Bantam lyons, This heat, Devo, Sonic Youth...
par Le potar
Billet de blog
Anne Sylvestre : manège ré-enchanté
Tournicoti-tournicota ! On savait l'artiste Anne Sylvestre facétieuse, y compris à l'égard de ses jeunes auditeurs, fabulettement grandis au rythme de ses chansons, alors qu'elle ne cessa pas de s'adresser aussi aux adultes irrésolus que nous demeurons. Presque au point de la croire ressuscitée, grâce à l'initiative de la publication d'un ultime mini album.
par Denys Laboutière
Billet de blog
L'amour trouvera un chemin
Dans la sainte trinité du jazz, et sa confrérie du souffle, on comptait le Père (John Coltrane), le Fils (Pharoah Sanders) et le Saint-Esprit (Albert Ayler). Il est peu dire que le décès de Pharoah Sanders, le 24 septembre dernier, est une grande perte. L'impact de son jeu, du son qu'il a développé, de ses compositions et de sa quête vers la vérité, est immense.
par Arnaud Simetiere