Frédéric PIC
Abonné·e de Mediapart

164 Billets

0 Édition

Billet de blog 19 oct. 2021

le déni de l'inefficacité du pass, quand DUPOND-MORETTI nous la joue très "Père UBU"

La limitation drastique des libertés imposée par le pass sanitaire ne satisfait pas au principe de proportionnalité juridique, qui exigerait en parallèle une efficacité parfaite du pass, ce qui n'est (malheureusement pas) le cas. Interrogé ce matin à ce propos, le ministre m'a répondu de fait ; "vous avez raison, donc vous avez tort", Ubu n'aurait pas dit mieux.

Frédéric PIC
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

" la liberté n'est pas d'aller contaminer les autres"

Interrogeant ce matin le ministre DUPONT-MORETTI sur le pass sanitaire, je lui faisais remarquer que ce dispositif qui créait des restrictions majeures aux libertés ne saurait être toléré, au nom du principe juridique de proportionnalité, que s'il était parfait. Or autant les dires du ministre Olivier VERAN : «  la vaccination n'empêche pas la transmission du virus aux tiers »,( ordonnance du Conseil d'Etat du 01.04.21 refusant à un vacciné de déroger aux règles de non-déplacement) que la pratique (création de multiples clusters sous pass sanitaire) montrent qu'il n'en est malheureusement rien, le pass sanitaire ne répond pas à la seule exigence qui lui était assignée, à savoir réduire la propagation du virus. Pire, tant pour les vaccinés que pour les testés de moins de 3 jours (qui peuvent aussi être porteurs et contaminants dès le 2ème), il incite à abandonner les gestes barrière et augmente ce risque.

Quelle a été la réponse du ministre ? « La liberté n'est pas d'aller contaminer les autres » Or c'est justement ce que font les titulaires du pass !

J'ajoute que le très sympathique préposé au téléphone de France Inter m'a gentiment reproché de poser une question médicale et non juridique. Il aura mal entendu ce que je disais, à savoir que ce pass créait juridiquement une zone de non-droit pour les parias que sont ceux qui n'y ont pas accès, et la réponse du ministre a été non pas juridique, mais médicale, qui plus est ubuesque, puisqu'il reprenait mon argumentaire, et justifiait la liberté accordée de façon invraisemblable aux détenteurs du pass d'aller contaminer les autres : « vous avez raison, la liberté n'est pas d'aller contaminer les autres donc ... j'accorde cette liberté de façon juridiquement injuste et discriminatoire aux porteurs du pass ». En clair : "vous avez raison, donc vous avez tort". Il aurait pu ajouter un autre argument juridique très à la mode aujourd'hui : « et si ce déni de droit ne vous plait pas, c'est pareil parce que telle est ma volonté »

Quant à savoir si l'on peut efficacement poser une question en partie médicale au ministre de la justice, il me semble que tout un chacun aujourd'hui peut (doit) se renseigner sur les tenants et aboutissants de la crise covid. Et si Mr DUPOND-MORETTI qui doit croiser de temps en temps son confrère VERAN ne le fait pas, alors ne posons plus de questions et tenons-nous en au principe confortable de la servitude volontaire (voir mon dernier post :https://blogs.mediapart.fr/frederic-pic/blog/181021/le-discours-de-la-servitude-volontaire-toujours-dactualite )

Frederic PIC

Pau

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Covid : Blanquer a annoncé le nouveau protocole des écoles depuis Ibiza
Les vacances de fin d’année du ministre, mis en cause pour sa gestion tardive de la crise sanitaire, suscitent depuis plusieurs jours des tensions au sein du gouvernement. Son entretien polémique au « Parisien », qui a suscité la colère des enseignants, a en réalité été réalisé depuis l’île des Baléares, a appris Mediapart. Ce qui avait été caché. 
par Antton Rouget et Ellen Salvi
Journal
Nucléaire et transition climatique : les éléments clés du débat
Le nucléaire peut-il être une énergie de transition climatique ? Alors que les candidats à l’élection présidentielle ont tous un avis tranché sur la question, nous tentons ce soir de dépassionner le débat avec nos deux invités, Cyrille Cormier, ingénieur, spécialiste des politiques énergétiques et climatiques, et Nicolas Goldberg, senior manager énergie chez Colombus Consulting.
par à l’air libre
Journal
Zemmour et CNews condamnés pour injure raciste et provocation à la haine
Lundi, le tribunal correctionnel de Paris a condamné Éric Zemmour, désormais candidat à l’élection présidentielle, à 10 000 euros d’amende pour ses propos sur les mineurs étrangers non accompagnés, qui visaient à « susciter un élan de rejet et de violence » contre l’ensemble des personnes immigrées, d’après le jugement. Le directeur de la publication de CNews écope de 3 000 euros d’amende.
par Camille Polloni
Journal — France
Une figure du combat contre le harcèlement scolaire est visée par une plainte pour « harcèlement »
Fondatrice de l’association Marion la main tendue, Nora Fraisse se voit reprocher par une dizaine d’anciennes bénévoles, stagiaires ou services civiques d’avoir eu un comportement toxique envers de proches collaborateurs. D’après notre enquête, l’une d’elles a déposé plainte pour « harcèlement ».
par Prisca Borrel

La sélection du Club

Billet de blog
De la nécessité d'une parole antivalidiste
Exclusion politique, culte de la performance, refus de l'autonomie, enfermement, confiscation de la parole... Yohann Lossouarn nous explique pourquoi les luttes antivalidistes sont aujourd'hui plus que nécessaires.
par dièses
Billet de blog
Un tri dans la nuit : nos corps dissidents, entre validisme et Covid-19
Un entretien initialement publié par Corps Dissidents, dans le blog d'Élise Thiébaut, et toujours actuel. Le validisme est une question cruciale pendant le Covid19. Il l’a été dans les réactions – solidaires ou pas – des gens face aux discours selon lesquels seuls les vieux et les handicapés mouraient du Covid-19. Il l’est pour la question du triage : est-ce qu’uniquement les corps productifs méritent d’être sauvés ? 
par Elena Chamorro
Billet de blog
Aujourd'hui les enfants handicapés, et qui demain ?
Comment résister au dégoût qu'inspire la dernière sortie en date de Zemmour concernant les enfants handicapés ? Réaliser exactement où nous en sommes d'un point de basculement collectif.
par Loïc Céry
Billet de blog
Vieillissement et handicap
Les maux pour le dire ou réflexions sur le vieillissement vécu de l'intérieur.
par Marcel Nuss