Friche de la belle de mai

Une fabrique artistique, un espace de vie et de culture à Marseille

Marseille - France

Sa biographie
La Friche est une aventure culturelle conduite depuis 20 ans sur 45 000 m2 de l’ancienne manufacture de tabac à Marseille. Ici, on pense, on invente, on fabrique, on rêve aussi, on travaille surtout, beaucoup, sans relâche. C’est plus de 70 structures, soit près de 400 professionnels de l’art et du spectacle, qui font vivre ce lieu de création contemporaine et de production artistique pluridisciplinaire. La Friche, c’est aussi vous, puisqu'en 2015, vous avez été 300 000 spectateurs/visiteurs venus assister à plus de 500 évènements : théâtre, musique, danse, arts visuels, cinéma, sport… Enfin la Friche c’est aussi un espace public multiple où se côtoient un skate park, un restaurant, un marché paysan, des lieux d’exposition, un théâtre jeune public, une salle de concert, des espaces jardinés… et même une crèche !
Son blog
9 abonnés Dessiner/Travailler/Œuvrer
Voir tous
  • Ce qui travaille

    Par
    Conférence avec le philosophe Bernard Stiegler. Auteur d'une trentaine d'ouvrages, Bernard Stiegler est président de l'association Ars Industrialis, directeur de l'Institut de Recherche et d'Innovation du Centre Georges Pompidou, professeur associé à l'Université de Technologie de Compiègne.
  • La Scierie

    Par
    « J'écris parce que j'ai quelque chose à dire », ainsi commence ce récit anonyme écrit en 1953, La Scierie, témoignage d'un jeune homme sur la dureté des conditions de travail dans le monde ouvrier. il est ici mis en lecture théâtrale par la Cie L'Orpheline est une épine dans le pied.
  • Rencontre Kaizen : Travailler moins pour vivre mieux

    Par
    Le travail rend autonome et peut être un vecteur d'épanouissement. Mais il peut aussi nous abîmer. Et si on travaillait un peu moins ? Pour partager les emplois, mais également pour conquérir du temps, utile à l'individu et à la société. Allez, retroussons-nous les manches et essayons de lever le pied.
  • Il faut faire la fête au travail !

    Par
    Lectures, projections et conversations proposées par les Instants Vidéo guident ici nos pas sur ces réflexions essentielles au moment où les questionnements sur l'injonction au travail et à la productivité se font de plus en plus forts, à travers une programmation protéiforme dont les interactions labeur, œuvre et art en sont le fil conducteur.
  • Travailleurs à l'œuvre

    Par
    La littérature prolétarienne en lecture (Constant Malva, Marcel Martinet, Victor Serge…) et le cinéma ouvrier par Catherine Roudé, historienne du cinéma et auteure et Marc Mercier, réalisateur et directeur artistique du festival Les Instants Vidéo. Les films projetés : Nouvelle société n°7 (1969) du Groupe Medvedkine de Besançon La Parcelle (1970) de Jacques Loiseleux (Slon)