Manifeste versus Mélenchon

Manifeste pour l'accueil des migrants - "Acceuillir les migrant.e.s, c'est nous défendre nous-mêmes", avec Edwy Plenel (Mediapart), Roger Martinelli (Regards) et Pouria Amirshahi (Politis).

Manifeste pour l'accueil des migrants : "Accueillir les migrants, c'est se défendre nous-mêmes" © Regards

https://www.youtube.com/watch?v=6iOoC674YwM

Le manifeste s'adresse à « tous ceux qui croient... », aux « gens qui disent... », à « celles et ceux », contaminé.e.s par l'extrême-droite, « qui pourtant se réclamaient du camp des démocrates », à « celles et ceux qui crient, comme beaucoup l'ont fait avant, et certains responsables de la gauche au pouvoir, que pour diminuer le front national, il fallait reprendre les termes, les mots, le verbe, se trompent lourdement. Je pense que ceux-là, pour l'Histoire, ne grandiront pas la gauche, et en tout cas, ne se grandiront pas eux-mêmes. La vérité est que toutes celles et ceux qui n'ont cessé de courir après l'extrême-droite, on l'a b-vu avec Manuel Valls, on l'a vu avec d'autres, ont finalement, non seulement sombré eux-mêmes, mais n'ont sûrement pas empêché le front national de progresser, au contraire ! »

Je suis 99 % d'accord... et dubitatif sur le dernier 1 %, voir supra.

Une remarque en passant : pas un mot sur la Méluche de l'OM ! smileinnocent

J'en déduis que la FI n'est plus dans le viseur de ses ex-détracteurs (vrais républicains et/ou démocrates), hamdullah !

Ainsi Mediapart, Politis et Regard se repentent-il sans perdre leur dignité de gauche… Dix "Pater Noster", vingt cinq "Je vous salue Marie" (c'est plus court), bibi le absolvo... Dimanche, messe à potron-minet, recueillement (de gauche) sous onction de l'évêque Jean-Luc, plus communion des trois lascars, en état de grâce insoumise svp.

Bref, soyons positifs, d’Albert à Jean-Louis via Gabas, insoumis aux Insoumis…

Et que Lancetre1 (pain in the ass of Mediapart) aille voir au Brésil si n y est.

Ceci dit...

Moi qui me suis toujours gardé de voir dans les bulletins "non-exprimés" (non inscrits, abstentions, blancs et nuls) la non-expression de gens qui ne sont rien, j'ai envie de faire remarquer à Pouria Amirshahi que la prétendue "progression du front national" n'est que relative : relative au nombre de celles et ceux qui veulent bien s'exprimer.

Depuis la création du FN dans les années 80 (par le Tonton de la Vème, merci à lui), la vérité sortie nue des urnes montre que le rassemblement des fachos, pardon, des national-populistes, a oscillé entre 10 et 15 % des Français.e.s en âge de voter.

Progression du FN et blablabla…Progression du FN, le retour...

Ainsi ont été démenties, y compris au 1er tour des dernières présidentielles, les prévisions sondagières de nos Nostradamus médiatico-pipolisés, du style « Un Français sur quatre va voter FN » ("Le Monde" 2002, 2007, 2012), « Un Français sur trois à l'intention de voter FN » ("Le Monde" 2017), un bla-bla qui arrange les affaires du fascisme français, "Ni droite ni gauche".

Un aveuglement pour motif de « bonne cause », à ce qu’il parait. Mais à force de crier au loup, on ne voit pas celui qui squatte la bergerie avec la complicité du berger, tandis que le long manteau réactionnaire s’étend.

Au risque de lasser le webmaster, je me répète : le 23 avril 2018, 15 % des Français.e.s en âge de voter ont voté pour la facho-foldingue, à peine un point de mieux que l'ex record 1988 de Pôpa, c’est un fait.

Et si le fascisme (pardon, "le national-populisme") progresse dans les urnes des exprimé.e.s, qu'elles soient françaises, allemandes, danoises, hollandaises, hongroises, italiennes ou lituaniennes, c'est juste en valeur relative : because tous les autre "partis de gouvernement" s'effondrent, lentement mais sûrement, surtout dans les quartiers populaires racisés par l'Etat raciste. Et loin de tomber comme des mouches dans les bras du FN comme les éditorialistes ± cocaïnés le ressassent en boucle (progression freudienne), "les ouvriers" s'abstiennent. Ils s'abstiennent de fréquenter les urnes de la Vème et de ses mascarades électorales pour exprimer leur dégoût de ce régime antisocial, policier, raciste, sexiste et guerrier qui sévit depuis soixante ans.

Donc, bilan politique à tirer, et nouvelles stratégie à mettre en oeuvre, sinon…

Et qu'on ne me dise pas que "les quartiers" ne sont pas solidaires avec "les migrants", c'est Fake news !

Pour constater de visu cette réalité observable par qui veut bien le constater, il suffit d'acheter un billet RATP, prendre la ligne 12, et descendre à la station La Plaine Saint-Denis, ou à Aubervilliers-Front Populaire, ou à Porte de la Chapelle, puis marcher vers l’avenue Wilson, et demander Fatma Tiah (Bis)... Attention : ça se passe au delà du périph (maman zépeur !), et prière de ne pas venir avec fixeur, because les De la Villardière sont tricards-93, pobrecitos.

(1) Meuh non je ne suis pas obsédé par Lancetre ! Lancetre, c'est notre kif à tous, car il a été envoyé par Allah en Médiapartie pour réaliser la Oumma (rédac et abonné.e.s), unanimité contre le Grand Capital et lui.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.