imagopublica
Abonné·e de Mediapart

8 Billets

0 Édition

Billet de blog 27 janv. 2022

Pour un nouveau "Siècle des Lumières" / Chapitre 3 : La Primaire populaire

Nos précédentes interventions seraient-elles "Illisibles" ? S'imposent donc salut et synthèse !

imagopublica
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Pour un nouveau "Siècle des Lumières" / Chapitre 3 : La Primaire populaire /

Synthèse

Chapitres précédents :

https://blogs.mediapart.fr/imagopublica/blog/170122/pour-un-nouveau-siecle-des-lumieres-chapitre-1-la-primaire-populaire-2022 

https://blogs.mediapart.fr/imagopublica/blog/230122/pour-un-nouveau-siecle-des-lumieres-chapitre-2-la-primaire-populaire-2022-0

Nos précédentes interventions seraient-elles "Illisibles" ?

S'imposent donc salut et synthèse !

Salut :

aux "lunettes" de Catherine G-C, à L'Objecteur (mais non vous n'êtes pas un vieux singe !), à BM974 qui a déjà compris que ce nous est collectif, à Bébel38 que nous allons rassurer sur notre gauche (Bébel nous a tendu ce piège de l'humour !), à la passionnée Carmela (Ay Carmela !) mais pour autant nous ne cirerons pas les pompes de David Gilliers! On ne doit jamais écraser la tentative du plaisir d'écriture, qui est aussi l'offrande d'un plaisir de lecture, comme un mégot sous une vieille godasse. La langue est ce que nous partageons non seulement comme outil de commination mais aussi comme plaisir de la conversation. C'est pourquoi la Tour de Babel, légende très ancienne de cette tentative de l'humanité de détrôner tout dieu dans l'union, et en fut punie par la "dispersion" des langues, est l'icône de ce blog. Il faut reconstruire la Tour de Babel ! ET notre message s'adresse a à tous les commentateurs-trices de La Chimère, de Gauche Pinard et d'autres encore plus ou moins proches ou lointains…

Synthèse :

" Alors bien sûr, il s'agit que ce gouvernement des possibles en exil, fruit de cette Constellation des gauches multiples, nous fasse oublier, à l'exception justement de quelques avancées dans le Droit et la Justice (rappelons au moins que Mme Taubira a obtenu le "Mariage pour tous" et démissionné au moment du débat sur la déchéance de nationalité), le calamiteux magistère de M. Hollande, dont le nom restera, dans l'histoire du socialisme, comme celui de Louis XVIII dans celle de la Monarchie !!!"

On voit sans détour ce que nous pensons du magistère de M.Hollande ! Dont nous sauvons cependant les deux points ci-dessus mis en œuvre par Mme Taubira et certaines interventions de Mme Duflot sur certaines difficiles question du logement (du point de vue de Sirius cela peut paraître dérisoire, mais certaines situations précaires se sont vues améliorées à cet égard). Nous n'avons pas non plus oublié que de nombreux écologistes ont rejoint M. Macron…

Ce que nous désignons par Constellation des gauches multiples, ce sont toutes ces personnes qui inscrivent leur exigence d’équité et de salut public écologistes, socialistes, communistes, féministes et post-féministes, écoféministes homo, trans, hétéro, anti-colonialistes, antirascistes, libertaires et post-libertaires bref différentes sortes d'insoumis, pour différentes sortes d'insoumissions. L'insoumission, elle,  est en enjeu quotidien à l'égard de toute forme de pensée ou de comportemnt autres que ce que nous construisons nous-mêmes. La légitimité de l'emploi du mot Populaire convient parfaitement à la Primaire populaire : ce processus d'investiture citoyenne ouverte en dehors des Partis (bien autant d'ailleurs que l'Union Populaire)… Nous ne parlons pas spécialement des partis nous parlons des personnes.

Cette Constellation (ce mot est choisi pour aussi se distancier du passé des programmes communs et autres gauches plurielles) se voit donner aujourd'hui les moyens de construire une unité dans une agrégation de tous les possibles que chacun et chacun souhaite pour son existence (et d'abord les plus précaires). Possibles qui pour l'instant sont loin, sont en exil ! Alors que, aujourd'hui même cette Constellation rassemblée serait présente au second tour! Les questions qui se posent aujourd'hui est : qui permettra la concrétisation de ce qui semble aujourd'hui une utopie ? qui fera tout avec toutes sortes d'arguments fallacieux (sur certaines diffrences dans  les programmes par exemple alors qu'ils ne sont pas si éloignés sur l'essentiel et peuvent se rapprocher pendant le quinquennat) pour l'empêcher ?

Qui préfère quelque chose plutôt que rien , ou pire ? Subvenir aux plus urgents besoins de la planète et des plus précaires, cela doit-il passer après la redéfinition des rapports de force dans cette gauche à l'agonie? N'y aura-t-il pas pour cela les législatives prochaines?

85% des électeurs et électrices de gauche (qui se souviendront) sont favorables à une telle concrétisation mais en pleine sidération face à cette gauche en miette sous le joug du bon vouloir de quelques ego. Alors il y aurait dans le contexte actuel un véritable héroïsme, de la part de toutes et tous, à tout faire pour qu'une telle Constellation se donne les moyens de surprendre l'Histoire! Participer à cette Primaire Populaire en est le premier pas.

Collectif "Pour Un Nous des Possibles"

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Exécutif
Une seule surprise, Pap Ndiaye à l'Éducation
Après vingt-six jours d’attente, Emmanuel Macron a nommé les vingt-sept membres du premier gouvernement d’Élisabeth Borne. Un casting gouvernemental marqué par sa continuité et toujours ancré à droite. La nomination de l’historien Pap Ndiaye à l’Éducation nationale y fait presque figure d’anomalie.
par Ilyes Ramdani
Journal — Gauche(s)
Union de la gauche : un programme pour mettre fin au présidentialisme
Jean-Luc Mélenchon et ses alliés de gauche et écologistes ont présenté le 19 mai leur programme partagé pour les élections législatives, 650 mesures qui jettent les bases d’un hypothétique gouvernement, avec l’ambition de « revivifier le rôle du Parlement ». 
par Mathieu Dejean
Journal
Écologie politique : ce qui a changé en 2022
Les élections nationales ont mis à l’épreuve la stratégie d’autonomie des écologistes vis-à-vis de la « vieille gauche ». Quel dispositif pour la bifurcation écologique, comment convaincre l'électorat : un débat entre David Cormand, Maxime Combes et Claire Lejeune.  
par Mathieu Dejean et Fabien Escalona
Journal — France
À Romainville, un site industriel laissé à la spéculation par la Caisse des dépôts
Biocitech, site historique de l’industrie pharmaceutique, a été revendu avec une plus-value pharaonique dans des conditions étranges par un promoteur et la Caisse des dépôts. Et sans aucune concertation avec des élus locaux, qui avaient pourtant des projets de réindustrialisation. 
par Romaric Godin

La sélection du Club

Billet de blog
L'effondrement de l'écologie de marché
Pourquoi ce hiatus entre la prise de conscience (trop lente mais réelle tout de même) de la nécessité d’une transformation écologique du modèle productif et consumériste et la perte de vitesse de l’écologie politique façon EELV ?
par jmharribey
Billet de blog
Reculer les limites écologiques de la croissance… ou celles du déni ?
« À partir d’un exemple, vous montrerez que l’innovation peut aider à reculer les limites écologiques de la croissance ». L' Atécopol et Enseignant·es pour la planète analysent ce sujet du bac SES, qui montre l’inadéquation de l’enseignement des crises environnementales, et les biais de programmes empêchant de penser la sobriété et la sortie d’un modèle croissantiste et productiviste.
par Atelier d'Ecologie Politique de Toulouse
Billet de blog
Marche contre Monsanto-Bayer : face au système agrochimique, cultivons un autre monde !
« Un autre monde est possible, et il est déjà en germe. » Afin de continuer le combat contre les multinationales de l’agrochimie « qui empoisonnent nos terres et nos corps », un ensemble d'activistes et d'associations appellent à une dixième marche contre Monsanto le samedi 21 mai 2022, « déterminé·es à promouvoir un autre modèle agricole et alimentaire, écologique, respectueux du vivant et juste socialement pour les paysan·nes et l'ensemble de la population ». 
par Les invités de Mediapart
Billet d’édition
Pour une alimentation simple et saine sans agro-industrie
Depuis plusieurs décennies, les industries agro-alimentaires devenues des multinationales qui se placent au-dessus des lois de chaque gouvernement, n’ont eu de cesse pour vendre leurs produits de lancer des campagnes de communication aux mensonges décomplexés au plus grand mépris de la santé et du bien-être de leurs consommateurs.
par Cédric Lépine