Comme Walmart, le groupe Colruyt passe à l'hydrogène renouvelable

La société PLUG Power annonce que Colruyt a passé commande de 200 chariots élévateurs équipés d'un moteur électrique à hydrogène.

Source: Plug Power Secures Colruyt Group as GenDrive Customer in Belgium

La révolution des véhicules à hydrogène a vraiment démarré avec les chariots élévateurs utilisés dans les entrepôts.

C'est le géant Walmart aux USA qui avait lancé le mouvement au début de 2014 avec une première commande de grande ampleur.

La force innovante de PLUG Power est d'avoir trouvé la niche des chariots élévateurs pour démontrer que l'hydrogène s'avère être un carburant très efficace. Les avantages d'efficacité sont expliqués ici:

Ces piles dans lesquelles se combinent l'hydrogène et l’oxygène de l’air produisent de l'électricité directement à bord du chariot et ne rejettent que de l'eau ! Le cariste effectue la recharge en 1 à 3 minutes selon le type de chariot.
L’opérateur gagne ainsi en temps, en confort et en sécurité car il évite la manipulation de lourdes batteries (plus besoin de changement de batteries ni de double jeu de batteries).
De son côté l’entreprise gagne en surface et réduit son investissement car elle n’a pas besoin de créer de salle de charge. Elle gagne en organisation car la gestion de l’énergie est extrêmement souple (pas d’effet mémoire ni de décharge profonde de la batterie, pas de perte de performance en fin de poste ou en basse température). Elle gagne enfin en productivité car les chariots n’ont pas besoin d’être déroutés de leur flux de travail pour s’alimenter.

Voici les précédents billets concernant ces chariots élévateurs qui annoncent une ère nouvelle:

16/10/2013 Des chariots élévateurs en France chez IKEA
11/02/2014 Une progression de niche en niche
28/02/2014 Le géant Walmart passe à l'hydrogène
18/11/2014 PLUG ouvre le bal

On peut souhaiter que bien d'autres géants de la distribution suivront l'exemple de Walmart.

Ils créent ainsi un appel d'air en faveur des technologies de l'hydrogène renouvelable qu'il s'agit de généraliser à tous les modes de transports.

Pour l'essentiel, il s'agit d'amorcer un déboucher pour l'hydrogène produit à partir d'énergies renouvelables.

Ce faisant, les carburants issus du pétrole deviendront obsolètes et la planète qui pourra respirer mieux.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.