Jean-Paul Richier
Praticien hospitalier
Abonné·e de Mediapart

162 Billets

1 Éditions

Billet de blog 1 avr. 2014

André Viard appelle à durcir la lutte contre les terroristes anticorrida

Jean-Paul Richier
Praticien hospitalier
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Dans le sillage de l'annonce par Mundotoro de la corrida de bienfaisance prévue à Nîmes, le site espagnol publie un entretien avec André Viard. En voici la traduction.

Interrogé par Mundotoro sur la corrida de bienfaisance prévue le 29 mai prochain à Nîmes au profit de la Fondation Brigitte Bardot, André Viard, le président de l'Observatoire National des Cultures Taurines (ONCT), n'a pas souhaité réagir sur le principe.
Mais il attire l'attention sur le risque majeur de troubles à l'ordre public : « L'habituelle poignée insignifiante de terroristes fanatiques intolérants, malgré l'objet de cet événement, ne manquera pas de chercher à provoquer le chaos et la violence. J'insiste sur la nécessité, dès le début de la journée du 29 mai, de faire des barrages policiers sur l'autoroute A9, de fermer la gare de Nîmes, et d'interdire les atterrissages à l'aéroport de Nîmes-Garons.

André Viard se veut didactique: « Les opposants à la corrida, bien qu'ils ne soient qu'une minuscule chapelle, peuvent se répartir en trois groupes : les terroristes sectaires enragés, les fanatiques extrémistes déchaînés, et les intégristes intolérants fous furieux. Ces groupuscules viennent semer la violence et la terreur au mépris des lois républicaines de la République. »

Son ton se fait encore plus grave lorsqu'il évoque les événements de Rions-en-Samble, en août dernier : « Le journal Sud-Ouest a relaté le cas de ce père de famille venu assister à la novillada avec son fils de 8 ans. Une terroriste exaltée, heureusement vite maîtrisée par les forces de gendarmerie, l'a en effet traité de "méchant ". La victime, en état de choc, a immédiatement été prise en charge par la cellule d'urgence installée par l'Association Française des Psychiatres Taurins (AFPT), mais le traumatisme psychologique a quand même entraîné 8 jours d'ITT.
Nous avons aussi le cas de cet habitué des arènes, désireux de rétablir le calme en poussant à terre un extrémiste qui lui tournait le dos : la vivacité de son geste citoyen lui a occasionné une entorse de la troisième phalange de l'auriculaire. Ceci aurait pu avoir des conséquences dramatiques sans l'intervention des premiers secours qui lui ont immobilisé le petit doigt à l'Elastoplast.
Sans parler de ce gendarme nouvellement affecté, qui, tenant à l'envers sa bombe lacrymogène, a dû être évacué par les pompiers vers le service d'ophtalmologie de l'hôpital de Dax ».

Le président de l'ONCT rappelle qu'il avait demandé à être reçu par le ministère de l'Intérieur pour exiger un arrêté ministériel maintenant une bonne fois pour toutes les manifestants à 5 kilomètres des villes organisant des corridas. Il assure « Le stagiaire en charge de la maintenance des photocopieuses auprès du secrétaire adjoint du second assistant du chef de bureau auxiliaire par intérim de la Division des unités territoriales et de l'ordre public de la Sous-direction des missions de sécurité de la Direction centrale de la sécurité publique auprès de la Direction générale de la police nationale m'a affirmé qu'il allait transmettre mon exigence. »

Dans le même ordre d'idées, André Viard insiste sur les initiatives législatives conjointes en cours.

Le député Alain Marleix, président du groupe Tauromachie à l’Assemblée nationale, va déposer une proposition de loi (PPL) visant à insérer dans la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse :
 . un alinéa sanctionnant la provocation à la discrimination envers une personne ou un groupe de personnes à raison de leur afición.
 . un alinéa aggravant les sanctions punissant la diffamation et l'injure commises à l'égard de ces mêmes personnes.

Le député William Dumas, membre du même groupe, va déposer une proposition visant à interdire sur le territoire français toute association incitant au racisme antitaurin.

Le sénateur Raymond Couderc, président du groupe homologue au Sénat (en réorganisation depuis fin 2011), va déposer une proposition visant à instituer les délits de profanation taurine et de blasphème taurin.

Et le sénateur-maire Jean-Paul Fournier, vice-président de ce même groupe, va déposer une proposition visant à rendre obligatoire un stage en camp de rééducation taurine pour tous les auteurs d'infractions antitaurines, sans préjudice des sanctions pénales encourues et à leurs frais.

Le président de l'ONCT conclut, solennel  « Ces agressions d'obscurantistes haineux nous ramènent aux heures les plus sombres de notre histoire. Le peuple taurin est ouvert et pacifique, mais il va être contraint de mettre en place des milices armées. Si les provocations continuent impunément, l'aficion ne pourra que réagir, et un bain de sang sera inévitable. J'invite les ministères de l'Intérieur et de la Justice à prendre sans plus tarder leurs responsabilités. »

Et il rappelle à la fin de l'entretien « Ah oui, l'Observatoire National des Cultures Taurines poursuivra en justice quiconque me contredira. ».

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Le passe vaccinal définitivement adopté sous les invectives
Avec 215 voix « pour » et 58 « contre », le projet de loi « renforçant les outils de gestion de la crise sanitaire » a été adopté par le Parlement dimanche, lors d’un ultime vote des députés. Après de nouveaux débats houleux sur l’utilité et la proportionnalité de sa mesure principale : le remplacement du passe sanitaire par un passe vaccinal.
par Joseph Confavreux
Journal — France
Mélenchon à Nantes : un show pour satelliser ses adversaires
Dans une salle entourée d’écrans projetant des images de l’espace, le candidat insoumis à la présidentielle a évoqué sa ligne en matière de politique spatiale et numérique. Il a aussi beaucoup parlé d’écologie et, un peu, d’union de la gauche.
par Pauline Graulle
Journal
La Gauche révolutionnaire rattrapée par la vague #MeToo
Ce mouvement d’inspiration trotskiste, qui opère depuis Rouen, affronte une sérieuse crise interne avec la remontée à la surface de violences sexuelles supposément commises par l’ancien dirigeant du mouvement, au début des années 2010. L’affaire arrive devant la justice.
par Manuel Sanson (Le Poulpe)
Journal — France
Élèves handicapés : les vilénies de Zemmour, le tollé, et après ?
Les adversaires d’Éric Zemmour ont fait part samedi de leur indignation après ses propos sur « l’obsession de l'inclusion » scolaire, qui serait « une mauvaise manière faite aux autres enfants ». Une « obsession » qui manque pourtant cruellement de moyens en France. Et jusque-là, de propositions à la hauteur.
par Caroline Boudet

La sélection du Club

Billet de blog
La lutte continue !
La lutte continue ! Mais il ne suffit pas de l’énoncer, il faut la faire vivre. Ce n’est que dans la continuité de la mobilisation que nous parvenons à obtenir des avancées, si petites soient-elles. En cette année de présidentielle, les citoyens ont tout intérêt à profiter de cette période pour se rendre visibles et audibles pour faire avancer leurs revendications et apostropher un gouvernement réfractaire aux avancées socio-économiques à destination des petits salaires.
par aeshloi2005
Billet de blog
Lettre ouverte à Jean-Michel Blanquer en 31 points
Le vendredi 14 janvier 2022, vous avez déclaré « je ne suis pas parfait, je fais des erreurs… ». La liste des erreurs est longue. Une lettre d'une professeur de Lycée Pro, qui décline la longue liste des excuses qui serait nécessaire à Blanquer, bien plus que ce que le mouvement des derniers jours lui a arraché du bout des lèvres.
par Samy Johsua
Billet de blog
Absence ou absentéisme : le management néolibéral par les mots
A propos des enseignants non remplacés, absentéisme ou absence ? Un glissement lexical qui traduit la volonté néolibérale d'utiliser insidieusement le discours pour modifier les représentations du travail et augmenter les exigences faites aux travailleuses et travailleurs.
par Paul DEVIN
Billet de blog
De la grève, de l'unité syndicale et de sa pertinence
Attention : ce billet n'est pas anti-syndicaliste. Il sera peut-être qualifié comme tel par des gens qui ne savent pas lire. Je laisse volontiers ceux-là dans leur monde noir et blanc. Je suis syndiqué et j'invite tout le monde à l'être. Sans syndicats nous mourrons. On n'aimerait juste pas mourir avec. 
par Jadran Svrdlin