Didier Raoult : vrai prophète ou faux prophète ?

La réponse à cette question n'est pas difficile à trouver.

[Suite de : Didier Raoult, gâteux ? ]
_____________________________________________________________________

Quand on clique sur le site Youtube de l'Institut hospitalo-universitaire Méditerranée Infection, où Raoult met en ligne son prêche hebdomadaire, on entend une musique qui n'est autre qu' "Ainsi parlait Zarathoustra", de Richard Strauss.

Zarathoustra se réfère à Zoroastre, le prophète fondateur du zoroastrisme, ancêtre des religions monothéistes.
On imagine qui a choisi cette musique wink

zoroastre

Dans mon billet précédent, je rappelais que notre grand infectiologue national avait fait l'éloge (en miroir) des vertus prophétiques de Trump, lequel avait annoncé l'extinction spontanée de l'épidémie alors qu'il n'y avait que quelques cas aux États-Unis.

Dans la foulée, afin d'illustrer encore plus si besoin les vertus prophétiques d'Ubu-Raoult, voici deux petites vidéos. 

Dans le première, déjà mise en ligne dans un billet, je fais la synthèse de son enyoutubage du 21 janvier :

L'épidémie ? Quelle épidémie ?? © Jean-Paul Richier

Dans la seconde, je fais la synthèse de son enyoutubage du 17 février :

La pandémie ? Quelle pandémie ? © Jean-Paul Richier

Bon, pour ce qui est de l'évolution de la pandémie depuis, pas besoin de vous faire un dessin

cartejhu-26-05

Mais en fait, pour Didier Zoroastre, peu importe ce qu'on dit, le tout c'est de faire parler de soi.
Sa conception de l'infectiologie est résumée dans cette phrase :

Raoult et son EGO-système © Jean-Paul Richier

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.