Jean Vinçot
Association Asperansa
Abonné·e de Mediapart

1452 Billets

0 Édition

Billet de blog 16 nov. 2019

PCH, CSG, CRDS, impôts : exonération pour les revenus 2019

L'exonération fiscale (impôt sur le revenu) et sociale (CSG, CRDS) du dédommagement de l'aidant familial, en cas de PCH aide humaine, rentrera en application dès les revenus 2019, suivant un amendement voté par le Sénat et accepté par le gouvernement.

Jean Vinçot
Association Asperansa
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Versailles © Luna TMG

Le 25 octobre, j'ai publié sous le titre PCH, CSG, CRDS, impôts, RSA, Prime d'activité, prestations familiales ... un article sur l'exonération fiscale et sociale du dédommagement de l'aidant familial.

  • L'exonération fiscale et sociale du dédommagement aidant familial financé par la PCH a été votée par l'Assemblée Nationale. Cela concerne donc l'impôt sur le revenu, la CSG et la CRDS. Des questions se posent cependant notamment sur la date d'application. Des évolutions sont aussi en cours concernant le RSA et la prime d'activité.

Je posai notamment la question :

  • Questions sur la date d'application
  • Là, je ne comprends pas. L'amendement adopté précise en effet : "IV. – Le III s’applique à l’impôt sur le revenu dû au titre de l’année 2020 et des années suivantes."

    Or, le III ne concerne pas l'impôt sur le revenu (c'est le II qui traite ce sujet). Le III parle de CSG - et donc aussi de CRDS.
    Qu'en est-t-il des dédommagements aidants familiaux perçus en 2019 ? Est-ce que les Impôts demanderont CSG et CRDS calculés sur les revenus de 2019 en 2020 ?

La commission des affaires sociales du Sénat vient de faire rectifier le texte (amendement 171) lors de la séance du 13 novembre. La commission a estimé dans son rapport que c'était une "erreur de référence".

L'alinéa 4 est désormais rédigé ainsi :

  • IV. – Les dispositions du présent article sont applicables aux revenus perçus ou réalisés à compter du 1er janvier 2019.

Le gouvernement a donné un avis favorable à l'amendement :

  • M. Olivier Dussopt, secrétaire d'État. L'exonération de cotisations et la défiscalisation de l'indemnité de congé du proche aidant, proposées par le Gouvernement, ont été votées par l'Assemblée nationale à l'unanimité, pour une application à compter de 2020.
  • Monsieur le rapporteur général, vous proposez de les appliquer aussi aux revenus de 2019. Le Gouvernement en est d'accord : l'application de la mesure sera ainsi plus rapide, et les proches aidants n'auront pas à déclarer les indemnités perçues cette année, ce qui contribuera à simplifier le dispositif.
  • J'émets donc un avis favorable.

NB : Compte tenu de la réforme des aides au logement (calcul sur la base des ressources des 12 mois qui précèdent), il ne sera plus tenu compte à partir du 1er janvier 2020 de la PCH aide humaine versée en 2019.
Les autres mesures soulevées dans mon article peuvent être prises par décret.

 PS 4/12/2019 : Comité Interministériel du handicap du 3 décembre 2019 

5. Défiscalisation, et exonération totale de contributions sociales pour le dédommagement « aidant » attaché à la prestation de compensation du handicap perçu à compter du 1er janvier 2020, et possibilité de cumul avec le revenu de solidarité active (RSA) à compter du 1er avril 2020.

La date de la défiscalisation et de l'exonération des cotisations est erronée : il s'agit désormais de 2019.
Voir article 9 bis http://www.assemblee-nationale.fr/15/ta/ta0353.asp
Le texte définitif voté le 3 décembre à l'Assemblée est en ligne (article 9 bis devenu 14).

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Afrique
La crise climatique attise les tensions au Kenya
Les questions d’écologie sont absentes des discours des candidats aux élections générales du mardi 9 août. Pourtant, avec un régime de pluies devenu « imprévisible », le pays subit fortement les conséquences du dérèglement climatique, qui aggrave des tensions existantes.
par Gwenaelle Lenoir
Journal — Afrique
Le pays suspendu à un scrutin à haut risque
Mardi 9 août se déroulent au Kenya des élections générales. Alors que la population fait face à une crise économique et à une forte hausse des prix, ce scrutin risque de déstabiliser ce pays clé de l’Afrique de l’Est. 
par Gwenaelle Lenoir
Journal — Écologie
Petits canaux contre « idéologie du tuyau », une guerre de l’irrigation
Très ancrés dans les territoires montagneux du sud de la France, prisés par les habitants, les béals sont encore vitaux pour de nombreux agriculteurs. Mais cette gestion collective et traditionnelle de l’eau se heurte à la logique de rationalisation de la ressource des services de l’État.
par Mathieu Périsse (We Report)
Journal
Climat : un été aux airs d’apocalypse
Record de sécheresse sur toute la France, feux gigantesques en Gironde, dans le sud de l’Europe et en Californie, mercure dépassant la normale partout sur le globe… Mediapart raconte en images le désastre climatique qui frappe le monde de plein fouet. Ce portfolio sera mis à jour tout au long de l’été.
par La rédaction de Mediapart

La sélection du Club

Billet de blog
La grosse entourloupe de l'AAH
Alors qu'on parle de la victoire de la déconjugalisation de l'AAH, alors qu'on cite les augmentations de ce minima social comme une exception du macronisme, personne ne parle d'une des plus grandes entourloupes des dernières années : la suppression du complément de ressources de 180 euros pour les nouveaux admis dans le système.
par Béatrice Turpin
Billet de blog
Loi pouvoir d'achat : Macron & Borne veulent prolonger notre ébriété énergétique
[REDIFFUSION] 42°C en Gironde. 40°C en Bretagne. 20 000 hectares partis en fumée. Lacs, rivières et sols s'assèchent. Les glaciers fondent. Que fait-on à l'Elysée ? On reçoit le président des Emirats Arabes Unis pour importer plus de gazole. A Matignon ? On défend un projet de loi « Pouvoir d'achat » qui vise à importer plus de gaz du Qatar et des Etats-Unis. Où est la sobriété ?
par Maxime Combes
Billet de blog
Le pouvoir d'achat des fonctionnaires vampirisé par quarante ans de néolibéralisme
Lorsque la spoliation du pouvoir d'achat des fonctionnaires devient une institution sous la Cinquième République...
par Yves Besançon
Billet de blog
Pour la rentrée, préparons la riposte !
Bientôt, les vacances seront terminées. Et beaucoup se demandent maintenant de quoi sera fait leur avenir avec un gouvernement qui n’a concédé presque rien aux salariés, aux retraités et aux chômeurs en termes de pouvoir d’achat.
par Philippe Soulié