Jean Vinçot
Association Asperansa
Abonné·e de Mediapart

1502 Billets

0 Édition

Billet de blog 21 janv. 2022

Jean Vinçot
Association Asperansa
Abonné·e de Mediapart

AAH majoration de vie autonome : motivations CNSA illusoires

Le point sur une motivation d'un refus MDPH du complément de ressources de l'AAH : renvoi vers une possibilité de majoration de vie autonome (MVA) alors que la décision MDPH élimine au moins 75% des personnes concernées.

Jean Vinçot
Association Asperansa
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Dans la foulée du billet précédent concernant la motivation d'attribution de l'AEEH dans certaines situations, je relève la motivation du refus du complément de ressources de l'AAH.
Le refus est motivé par l'évolution de la législation, qui ne permet plus de l'attribuer à ceux qui n'en bénéficiaient pas auparavant (il est maintenu pendant 10 ans).

rejet de complément de ressources par la MDPH


Là où çà se corse, c'est que la motivation précise ensuite que les droits à la MVA (majoration de vie autonome) seront étudiés automatiquement - sans intervention de l'allocataire - par la CAF ou la MSA.
Or, dans 75% des cas, le droit à la MVA ne sera pas étudié - car la MDPH a refusé le critère principal : bénéficier de l'AAH avec un taux de 80%.

Cette information en cas de refus du complément de ressources est envoyée alors que :

  • l'AAH a été refusée;
  • l'AAH a été attribuée avec un taux inférieur à 80 %.
Accord AAH taux inférieur à 80%

Que les MDPH arrêtent de faire miroiter des droits à la majoration de vie autonome alors qu'elles ont décidé de refuser le taux de 80 % !

Ce qui est appelé les "conditions administratives" seront étudiées ensuite par la CAF/MSA, presque automatiquement :

  • il faut percevoir l'AAH à taux plein, ou réduite du montant d'une pension - et pas en fonction des ressources du couple;
  • il faut percevoir une aide au logement;
  • il ne faut pas vivre dans un logement collectif (c'est une savante distinction entre les logements individuels et les logements collectifs, en distinguant dans ces derniers ceux qui ont des services compris ou des services distincts du loyer);
  • il ne faut pas avoir des revenus d'activité professionnelle.

La motivation indiquée plus haut ne devrait donc concerner que les refus de complément de ressources pour les personnes ayant un droit potentiel à l'AAH avec un taux de handicap au moins égal à 80%.

La moitié des premières demandes d'AAH sont refusées, soit parce que le taux de handicap est inférieur à 50%, soit parce que le taux est compris entre 50 et moins de 80%, mais qu'il n'y a pas de reconnaissance de la RSDAE (restriction durable et substantielle de l'accès à l'emploi).

La moitié des AAH acceptées concernent un taux de handicap inférieur à 80%.


Une motivation fausse dans 75% des cas doit-elle être conservée ou modifiée ?
Si ce n'est pour bercer d'illusions les demandeurs et donner du travail d'explications aux agents de la CAF, qui ont pourtant autre chose à faire, à mon avis.

NB : "presque automatiquement" ? En effet, le droit ne sera pas étudié par la CAF/MSA si le bénéficiaire perçoit des ressources au moins égales à l'AAH, grâce à l'allocation de solidarité invalidité (ASI). Comme l'AAH n'est pas versée du fait du montant de la pension d'invalidité et de l'ASI, la CAF/MSA n'étudie rien. Il faut que la personne percevant l'ASI en informe la CAF/MSA avec toutes les pièces à l'appui !

PS (13/05/2022) : la motivation du refus du complément de ressources a été modifiée, et ne fait plus référence à la majoration de vie autonome si le taux de handicap est inférieur à 80%. Les agents de ma MDPH étaient particulièrement fiers d'avoir pu faire évoluer ce motif : comment une souris peut déplacer la montagne CNSA ...

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Ce que le gouvernement a fait aux chômeurs
La première réforme de l’assurance-chômage est pleinement entrée en vigueur il y a tout juste un an, et nul ne sait combien de chômeurs elle a pénalisé. Si les chiffres sont invisibles, les conséquences sur la vie des gens sont brutales. Témoignages.
par Cécile Hautefeuille
Journal — Europe
Poutine entérine l’annexion de quatre régions ukrainiennes
Après une allocution au Kremlin, le président russe a signé l’annexion des régions ukrainiennes de Kherson et de Zaporijjia, ainsi que des autoproclamées « Républiques » de Donetsk et de Louhansk. Et il a prévenu que la Russie protègerait ses terres « en utilisant toutes [ses] forces ».
par Laurent Geslin
Journal
Le renseignement de sources ouvertes, nouvel art de la guerre d’Ukraine
La collecte et l’analyse des traces numériques laissées par les combats qui font rage en Ukraine peuvent-elles avoir une incidence sur le déroulement du conflit ? La guerre du Golfe avait consacré la toute-puissance de la télévision, celle d’Ukraine confirme l’émergence de l’Open Source Intelligence (OSINT).
par Laurent Geslin
Journal — Migrations
Sur TikTok, les passeurs font miroiter l’Angleterre à des Albanais, qui s’entassent à Calais
Depuis le début de l’année, les Albanais sont particulièrement nombreux à tenter la traversée de la Manche pour rejoindre l’Angleterre, poussés par des réseaux de passeurs dont la propagande abreuve les réseaux sociaux. Une fois dans le nord de la France, beaucoup déchantent.
par Nejma Brahim

La sélection du Club

Billet de blog
Élections au Brésil - Décryptage et analyse
Lecteurs et lectrices des pages « International » de la presse francophone savent que le Brésil vit un moment crucial pour son destin des prochaines années. À moins d'une semaine du premier tour des élections présidentielles, le climat est tendu et les résultats imprévisibles sous de nombreux aspects.
par Cha Dafol
Billet de blog
Brésil : lettre ouverte aux membres du Tribunal Supérieur Électoral
En notre qualité d’avocats de Monsieur Lula nous avions interpellé sur l’instrumentalisation de la justice à des fins politiques à l’origine des poursuites et de la détention arbitraires subies par notre client. Nous dénonçons les attaques ignominieuses de Monsieur Bolsonaro à l’encontre de Monsieur Lula et sa remise en cause systématique de décisions judiciaires l’ayant définitivement mis hors de cause. Par William Bourdon et Amélie Lefebvre.
par w.bourdon
Billet de blog
L'affrontement bolsonariste du « Bien » contre le « Mal » : erreur philosophique et faux antagonisme
[Rediffusion] Au Brésil, les fanatisés bolsonaristes se présentent en porteurs du bien. Si toute réalité humaine porte, mélangées ensemble, les dimensions de bien et de mal, lorsqu'un groupe fanatique et son chef optent pour la haine, l'esprit de vengeance, le mensonge, la violence, la magnification de la dictature et la torture à l'aide de fake news, ils ne peuvent pas prétendre « nous sommes des hommes bons ».
par Leonardo Boff
Billet de blog
Billet du Brésil #5 / Dimanche, un coup d’État est-il possible ?
S'accrochant au pouvoir, Jair Bolsonaro laisse planer le doute sur l'éventualité d'un coup d'Etat, en cas de défaite aux élections. Mais les conditions sont-elles vraiment réunies pour garantir son succès ?
par Timotinho