jean63
Retraité / investigations et recherche de la vérité partout où elle se cache (où on nous la cache)
Abonné·e de Mediapart

511 Billets

1 Éditions

Billet de blog 11 août 2017

SUGGESTIONS A EDWY PLENEL ET SON EQUIPE

Je suggère à Edwy Plenel et à son équipe de fins limiers comme Fabrice Arfi, Karl Laske .. etc ..(à ce qu'on nous dit ...) d'aller faire un tour à Toulouse et dans le Tarn et Garonne ( Castelsarrasin, Valence d'Agen entr'autres) pour terminer mon enquête sur la mort de mon fils. C'est facile je suis presque au bout, il me manque :

jean63
Retraité / investigations et recherche de la vérité partout où elle se cache (où on nous la cache)
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

SUGGESTIONS A EDWY PLENEL ET SON EQUIPE :

Je suggère à Edwy Plenel et à son équipe de "fins limiers" comme Fabrice Arfi, Karl Laske .. etc .. (à ce qu'on nous dit ...) d'aller faire un tour à Toulouse et dans le Tarn et Garonne ( Castelsarrasin, Valence d'Agen entr'autres) pour terminer mon enquête sur la mort de mon fils.

C'est facile je suis presque au bout, il me manque :

- Qui sont les donneurs d'ordre criminels qui ont programmé la mort de mon fils et l'ont fait assassiner pour lui prendre ses organes ? (une piste est la censure sur mon combat par la dépèche du midi par le journaliste Frédéric Abéla ... puis par  la rédac -refus de publier un droit de réponse à un article mensonger de la DDM, je n'ai pas voulu me battre avec un avocat pour les obliger à le publier, j'en avais assez de l'enquête en cours- , puis par les censeurs de commentaires de la DDM comme si cette affaire les dérangeait encore 9 ans plus tard ...).

- Où est allé mon fils à la sortie de son travail le jeudi 25 septembre 2008 vers 17h30 / 18 heures ? ( nous n'avons jamais vu les appels entrants sur le portable de mon fils. Ni les enquêteurs, ni la Justice n'ont mis la réponse de Bouygues Telecom dans le dossier ).

- Qui l'a neutralisé et kidnappé ? (Les réponse de Bouygues Telecom sur la téléphonie n'ont jamais été versés au dossier par les gendarmes de la BR et la Justice - appels entrants et déclenchements de relais qui sont habituellement les 1ers éléments rechechés par les enquêteurs ...  celà prouve donc qu'on ne veut pas nous dire qui a appelé Jean Eudes ni où il est allé (ou pas) avec son téléphone portable ce soir-là et cette nuit-là.

- Qui a volé sa voiture (j'ai une piste très sérieuse à vérifier du côté du fils D.. le retraité SNCF du PN180) ?

Pas de mise sous scellé de la voiture : pas de recherche des traces papillaires et d'ADN sur volant et lever de vitesses poignée de portière pas effectué par les gendarmes, la voiture est chez moi. Ceci était impératif pour un cadavre découvert dans un lieu public afin de déterminer qui avait touché et conduit la voiture en dernier.

- Comment ont-ils provoqué sa mort ? J'espère seulement qu'il ne s'est pas rendu compte qu'il était tombé dans un guet-apens ...

- Qui lui mis du lexomil dans une boisson (ou injecté) ? pourquoi la Justice a rejeté la version "soumission chimique" alors que mon fils n'avait jamais pris un tel médoc et n'avait consulté aucun médecin, ni aucun psychiatre §qui lui en aurait prescrit ?

- Comment a été "masquée" son entrée au CHU Rangueil (personne "accidentée" en état de mort cérébrale ?) ... (sa carte vitale a disparu) ? qui sont les complices à l'hopital hormis le médecin légiste RC qui a réalisé l'examen externe du corps au lieu d'une autopsie obligatoire dans ce cas et de plus réclamée au procureur par une lettre LRAR de ma part restée sans réponse ?

- Retrouver la trace des prélèvements d'organes réalisés sur son corps au CHU Rangueil.

- Qui a transféré son cadavre à St Rustice dans la nuit au passage à niveau PN180 ?

- Comment ? par quel moyen : voiture ou bateau à moteur par le canal (pour plus de discrétion) ?

- Pourquoi le cadavre de mon fils est resté toute la matinée au fond du jardin caché derrière les broussailles (je pense que c'est à cause du gros trafic de la matinée) ? le chien de la famille D..  retraité SNCF qui habite la maison garde barrière désaffectée a "joué" avec le cadavre de mon fils dans la matinée et ils n'ont pas appelé les gendarmes !!!!!. J'ai le témoignage obtenu sur facebook en message privé d'un petit-fils des D.... à qui la grand-mère a dit que son chien a joué avec le cadavre dans la matinée (et elle n'a pas prévenu les gendarmes ? ) ... d'après leurs auditions aux gendarmes les D... n'ont "rien vu rien entendu" !!!!!  donc faux témoignage et non signalement de découverte de cadavre sur la voie publique).

Bizaremment aucun des 3 avocats que j'ai mis sur mon dossier depuis 2014 n'a voulu utiliser ceci comme fait nouveau (entr'autres) pour demander la réouverture du dossier .... encore des complices de crime odieux sur un jeune de 24 ans sans histoire.

- Qui a fait découper les jambes du cadavre nu, froid et exsangue de mon fils par un train ou une draisine sur la voie ferrée juste avant midi après le gros trafic commercial de la matinée ?

- Qui conduisait la draisine qui est venue détruire ce corps découper les jambes juste avant midi (conducteur de la gare et centre de triage de St Jory) ? pourquoi est-il venu là (ses références de draisnine sont dans le dossier : listing informatique SNCF des trains ayant circulé sur les voies ce matin-là).

 Voilà, j'ai plein d'autres infos dans mes différents billets de blog, très précises, qui confirment mes conclusions définitives sur ce qui s'est passé :

1 -  La voiture de mon fils lui a été volée et conduite à l'écluse d'embalens,

2 - Son cadavre a été transporté dans la nuit suivante dans le jardin des D .... près du passage à niveau PN180 là où a été découvert le cadavre de mon fils nu et jambes découpées au milieu de la voie ferrée côté canal, bras droit arraché sur l'autre voie et aucune trace de sang sur le corps, ni sur le ballast, ni sur son polo quasi intact à 5 mètres de son corps détruit (thorax maintenu par un linge ensanglanté noué ... corps face au ballast pour ne pas montrer la face avant du thorax.... etc ..etc).

D'après la conclusion des gendarmes OPJ de la BR, volontairement MENSONGERE, il se serait suicidé en se jetant sous un wagon du train 3630 passé avant midi (découverte du corps à midi 10 et une draisine est passée entre temps et n'aurait rien vu ..) = IMPOSSIBLE car le corps était froid et sans trace de sang et le TIC V... collègue des 2 OPJ de BR B.. et D...., qui ont conclu "suicide" a dit que la mort remontait à 6 heures minimum (de plus les conducteurs voient parfaitement un corps au milieu des voies, j'ai vérifié en montant en cabine TER et en passant plusieurs fois à cet endroit. 40 trains sont passés dans le 2 sens entre 7h et midi, de jour par un beau temps, inscrit sur les bulletins de service des conducteurs "RAS beau temps" ... BS dans le dossier).

ICI J'EXPLIQUE AU GENERAL RENAULT POURQUOI ET COMMENT CES GENDARMES DE BR ONT TRICHE, MENTI, FALSIFIE DES DOCUMENTS, EGARE VOLONTAIREMENT LE TELEPHONE PORTABLE ... etc :

https://blogs.mediapart.fr/jean63/blog/210416/lettre-au-general-renault-patron-de-liggn-inspection-gale-de-la-gendarmerie

https://blogs.mediapart.fr/jean63/blog/140316/jean-eudes-le-general-renault-chef-de-liggn-ose-affimer-suicide-contre-la-justice/commentaires

MESSIEURS, MESDAMES DE MEDIAPART ... A VOUS DE JOUER ... MACRON NE VA PAS VOUS OCCUPER LONGTEMPS, CAR TOUTES SES LOIS VONT PASSER AU FORCING.

QUI PROTEGE-T-ON A TOULOUSE DE SI PUISSANT ? JE PENSE AVOIR LA REPONSE ETANT DONNE LE CONTEXTE DE CETTE AFFAIRE SORDIDE .. SI CE N'ETAIT PAS MON FILS QUI ETAIT TOMBE DANS LEURS GRIFFES .... C'EST UNE MAFIA.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus

À la Une de Mediapart

Journal — Cinéma
Jean-Luc Godard, l’entretien impossible
À l’heure où les bouleversements politiques, écologiques et sociaux semblent marquer la fin d’une époque, Mediapart a eu envie de rendre visite à Jean-Luc Godard, dont les films sont des mises en abyme inégalées des beautés et des troubles du monde. Mais rien ne s’est passé comme prévu. 
par Ludovic Lamant et Jade Lindgaard
Journal — France
Procès des sondages de l’Élysée : le PNF requiert finalement l’incarcération de Claude Guéant
La réouverture des débats a opposé deux thèses, ce vendredi, au tribunal de Paris. L'ex-ministre de Sarkozy assure qu’il ne peut pas rembourser plus rapidement ce qu’il doit encore à l’État. Le Parquet national financier estime au contraire qu’il fait tout pour ne pas payer.
par Michel Deléan
Journal — Santé
Didier Raoult sanctionné par la chambre disciplinaire du conseil de l’ordre
La chambre disciplinaire de l’ordre des médecins a sanctionné, le 3 décembre, d’un blâme le professeur Didier Raoult. Lors de son audition devant ses pairs, il lui a été reproché d’avoir fait la promotion de l’hydroxychloroquine sans preuve de son efficacité.
par Pascale Pascariello
Journal
Des traitements à prix forts, pour des efficacités disparates
L’exécutif a dépensé autour de 100 millions d’euros pour les anticorps monoclonaux du laboratoire Lilly, non utilisables depuis l’émergence du variant Delta. Il s’est aussi rué sur le Molnupiravir de MSD, malgré un rapport bénéfices-risques controversé. En revanche, les nouveaux remèdes d’AstraZeneca et de Pfizer sont très attendus.
par Rozenn Le Saint

La sélection du Club

Billet de blog
Ne vous en déplaise, Madame Blanc
Plusieurs médias se sont fait l’écho des propos validistes tenus par Françoise Blanc, conseillère du 6ème arrondissement de Lyon du groupe « Droite, Centre et Indépendants » lors du Conseil municipal du 18 novembre dernier. Au-delà des positions individuelles, cet épisode lamentable permet de cliver deux approches.
par Elena Chamorro
Billet de blog
Handicap, 4 clés pour que ça change !
Engagée depuis vingt ans pour l’égalité des droits de toutes et tous, je constate comme chacun que les choses avancent très peu. Les changements arriveront lorsqu’il sera compris que le handicap est un sujet social dont tout le monde doit s’emparer. Le 3 décembre, journée internationale du handicap : voici 4 solutions pour qu’advienne enfin une société inclusive !
par Anne-Sarah Kertudo
Billet de blog
Précarité = Adelphité
Nous exclure, nous isoler, nous trier a toujours été admis; nous sacrifier n’a jamais été que le pas suivant déjà franchi par l’histoire, l’actualité nous a prouvé que le franchir à nouveau n’était pas une difficulté.
par Lili K.
Billet de blog
Exaspération
Rien n’est simple dans la vie. Ce serait trop facile. À commencer par la dépendance physique à perpétuité à des tiers, professionnels ou non. Peut-être la situation évoluera-t-elle un tant soit peu lorsque les écoles de formation aux métiers du médico-social et du médical introduiront la Communication NonViolente (CNV) et le travail en pleine conscience dans leurs modules ?
par Marcel Nuss