COMMUNIQUÉ DE PRESSE: AFFAIRE ÉSÉKA, UNE AUTRE ÉTAPE DANS UN LONG PARCOURS JUDICIAIRE

À la suite de la catastrophe ferroviaire du 21 octobre 2016 à Éséka au Cameroun, qui a causé la mort de plus de 79 personnes et d'au moins 550 blessés, nous avons été une première fois déboutés dans la plainte déposée devant le parquet de Nanterre, puis à nouveau à Créteil sur un autre motif. Nous venons de saisir la Chambre de l’instruction de la Cour d’appel de Paris contre cette décision....

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Paris le 26 juin 2017

Le doyen des juges d’instruction du tribunal de Créteil vient de dire et juger que le Comité de Libération des Prisonniers Politiques (CL2P) et le Syndicat National des Conducteurs de Trains du Cameroun (SPTC), n’étaient pas recevables à se constituer partie civile, dans les procédures pénales introduites à la suite de la catastrophe d’Éséka. Selon l’ordonnance du Doyen des Juges d’Instruction, ces organisations n’ont pas subi de préjudice personnel et direct à la suite de cette catastrophe, et il ne serait pas démontré que les infractions reprochées auraient été commises par les dirigeants de CAMRAIL et pour le compte de cette dernière.

La Chambre de l’instruction de la Cour d’appel de Paris est désormais saisie d’un appel formé contre la décision du juge d’instruction de Créteil. Ce recours a été enregistré sous le numéro 1531-2017/INS, le 22 juin 2017. Il s’agira de démontrer que le cercle des victimes d’Éséka est extrêmement large, et que le drame du 21 octobre 2016 a directement impacté les buts et objectifs des organisations plaignantes. Par ailleurs, il est indiscutable que les infractions reprochées ont été inspirées par le profit, et que l’heure de la reddition des comptes est proche.

Le long parcours pour la justice se poursuit au nom et uniquement pour la mémoire des victimes innocentes de la catastrophe d’Éséka.

victimes-du-21-octobre

Le Comité de Libération des Prisonniers Politiques (CL2P)

8 Cour des Fabriques

70 rue Jean-Pierre Timbaud

75011Paris

Tél: 06 41 00 14 31

E-mail: camliberationpolitique@yahoo.com, http://www.cl2p.org,info@cl2p.org

Pour toute information complémentaire, contacter: Me Stéphane B. ENGUELEGUELE

Docteur des Universités en Sciences Politiques

Avocat/Spécialiste en droit Public

Qualification Droit Public Economique

3, rue Vincent Auriol

80000 Amiens

Tél: 03 60 12 33 00

E-mail: stephane.engueleguele@dike-avocats.fr


Le Comité de Libération des Prisonniers Politiques (CL2P)

cl2p

http://www.cl2p.org

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.