Coronavirus. Comprendre la crise économique.

Quelques éléments d'explications de ce qui nous arrive en matière économique, et de ce qui pourrait nous arriver.

Michel Rocca dans un billet récent soulignait à juste titre que face à cette crise, l'économiste est "nu... ou presque". Nu parce que la nature de cette crise, "une vitrification" économique liée aux mesures de confinement, est sans précédent, sans point commun apparent avec les crises du capitalisme qu'il est habitué à analyser. Mais dans l'incroyable moment d'incertitude que nous vivons, il souligne également que l'économiste peut éclairer un peu la réflexion en rappelant les mécanismes souvent simples qui sont ou pourront être à l’œuvre dans l'enchaînement des faits économiques, en rappelant qu'elles sont les modalités d'action économique et politique face à un tel effondrement de la production et en mettant au jour les débats qui structureront la construction de l"après".

C'est ce que j'essaierai de faire ici à partir de quelques vidéos, dont le contenu sera  nécessairement incomplet, condamné à l'obsolescence rapide et à l'erreur d'anticipation. J'espère seulement qu'elles seront utiles à nous aider à comprendre ce qui nous arrive et à nous préparer, autant que possible, à ce que nous ferons après.

La première vidéo, faite le 4 avril, est un résumé présentant un schéma d'enchaînement des évènements économiques. Les vidéos qui suivent développent dans une version longue, le contenu de cette première contribution.

Coronacrise. Résumé © Julien Milanesi

1. La mondialisation en crise

Voici ici la première partie de la version longue, où il est essentiellement question des éléments que l'on a déjà pu observer - à savoir les vulnérabilités liées à la mondialisation des chaînes de production, les krachs boursiers et pétroliers et l'augmentation du chômage partiel.

 

Coronacrise. Partie 1. © Julien Milanesi

Sur le thème de la mondialisation, et des relocalisations, une note intéressant de Mireille Bruyère, des "Économistes Atterrés": La part sombre de l'industrie : la relocalisation industrielle à l'heure du capitalisme numérique

2. Une opportunité pour la transformation écologique

Dans la deuxième vidéo, réalisée le 15 avril, il est question de courbe en V, de faillites, de nationalisations, de transformation écologique, d'économie mobilisée, de pétrole, de paris perdus, de banque et d'intérêt général.

Coronavirus. Comprendre la crise économique. Partie II. © Julien Milanesi

L'entretien avec François Morin dont il est question dans la vidéo: https://lvsl.fr/si-on-nationalise-ne-faut-il-pas-aller-vers-la-democratisation-economique-entretien-avec-francois-morin/

3. Vers une crise financière?

La troisième partie réalisée le 20 avril est consacrée aux risques qui s'accumulent dans le secteur bancaire et financier. C'est l'occasion de revenir sur l'organisation actuelle de la finance mondiale, sur ses vulnérabilités et sur les voies de transformation de ce secteur pour le remettre au service de l'intérêt général.

L'économie sous coronavirus, partie 3: Vers une crise financière? © Julien Milanesi

En lien direct avec ce que j'évoque dans cette vidéo, un nouveau rapport d'ONG vient d'être publié sur le financement de l'industrie pétrolière par les banques françaises, il est ici: La place financière de Paris au fond du puits.

4. Le virus et l’État

Dans la partie 4, réalisée le 4 mai, on s'intéresse à la façon dont l’État est en train de prendre charge toutes les pertes économiques liés à la crise, et ce que cela change (ou pas) sur le rôle et la perception de l'Etat. Cette partie est divisée en 3 et s'appuie notamment sur les travaux de John Maynard Keynes, de Michel Foucault et de Thomas Piketty.

4.1. Le retour de l’État
Dans un première vidéo (4.1), il est surtout question des effets de "second tour", à venir, de la crise économique en cours. Effets liés à la baisse des revenus en France et dans le monde. Il y est aussi des politiques de relance à mettre en œuvre pour y faire face, et de l'économiste John Maynard Keynes, dont il sera beaucoup question dans les mois à venir.

Coronavirus. Comprendre la crise économique. Partie 4.1. © J. Milanesi, 2020

4.2 L’État néolibéral.
Y-a-t-il un paradoxe à ce qu'un gouvernement hostile aux services publics dépense massivement le l'argent pour faire face à la crise économique? Est ce que ces dépenses témoignent d'un changement de nature de l'Etat? Réponse avec Michel Foucault et son cours au collège de France sur le néolibéralisme.

Coronavirus. Comprendre la crise économique. Partie 4.2. © J. Milanesi, 2020

4.3 Taxer les hauts patrimoines

Dans la partie 4.3 (dont il existe aussi une version texte ici), on commence à aborder la question du paiement de cette crise, en partant de l'idée que les entreprises ont contracté une "dette de vie" lors de leur sauvetage par l’État. Cette idée de dette symbolique permet d'aborder la question du mérite, des inégalités et de l'impôt sur le patrimoine, avec l'aide notamment des travaux de Thomas Piketty.

Coronavirus. Comprendre la crise économique. Partie 4.3. © J. Milanesi, 2020

 5. Le virus va-t-il tuer l'Euro?

Dans la cinquième partie, entamée le 25 mai, il est surtout question des effets monétaires de la crise. Via l'endettement des États, c'est en effet sur la monnaie que vont au final se concentrer l'essentiel des risques économiques. Une question en suspens: le virus tuera-t-il l'Euro?

5.1 Comment les États s'endettent-ils?

Pour commencer, dans la vidéo 5.1, réponse à une question un peu technique mais nécessaire à comprendre pour la suite: comment les États s'endettent-ils?

Coronavirus: comprendre la crise économique. Partie 5.1. Comment les États s'endettent-ils? © Julien Milanesi

 

5.2. L'Euro et ses règles: une histoire allemande.

Dans la vidéo 5.1, j'ai expliqué comment les Etats européens s'endettent, et pourquoi ce mode de financement exclusif par les marchés obligataires créé un risque de dislocation de la zone Euro. Dans cette vidéo 5.2, je reviens sur la création de l'Euro et sur le compromis qui a abouti à l'adoption de ces règles monétaires, des règles héritées du Deutsch Mark et de l'histoire économique et monétaire allemande. Une vidéo où il est donc surtout question d'histoire.

5.2. L'Euro et ses règles: une histoire allemande. © Julien Milanesi

5.3 L'Euro, une monnaie incomplète

La monnaie européenne est, depuis sa création, incomplète. La crise des années 2010 a failli l'emporter, la situation économique liée au coronavirus est une forme de test ultime: où la zone euro se transforme et se dote de mécanismes de solidarité interne, ou elle disparaitra. Explications sur les raisons pour lesquelles partager une monnaie engage nécessairement à partager beaucoup plus.

L'euro, une monnaie incomplète. © Julien Milanesi

5.4. Retour sur la crise de la zone Euro (2010- 2013)

Pour comprendre les effets destructeurs que le coronavirus pourrait avoir sur l'Euro, retour sur la crise de la zone Euro de 2010-2013 qui a touchée particulièrement les pays du Sud de l'Europe et l'Irlande, et où il s'en est fallu de peu pour que la monnaie unique explose.

Retour sur la crise de la zone Euro (2010- 2013) © Julien Milanesi

5.5. Les transformations de la zone Euro

Menacée de disparition la zone euro a commencé à se transformer au début des années 2010, insuffisamment néanmoins pour faire face à l'impact économique du coronavirus. De nouvelles propositions ont été faites récemment par la Commission européenne, cela suffira-t-il?

5.5. Les transformations de la zone Euro © J. Milanesi, 2020

à suivre...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.