La rédaction de Mediapart
Retrouvez ici les actualités de la rédaction de Mediapart.
Journaliste à Mediapart

539 Billets

29 Éditions

Billet de blog 7 févr. 2013

Lundi à Marseille. Face à Tapie, pour la liberté de la presse

Bernard Tapie fait son retour à Marseille en mettant la main sur les journaux du Sud-Est, dont le quotidien La Provence. Pour dénoncer cette menace supplémentaire pour la liberté et le pluralisme de l’information, nous vous invitons à une soirée exceptionnelle au Théâtre de La Criée, lundi 11 février, à 20 heures. Voici le détail du programme.

La rédaction de Mediapart
Retrouvez ici les actualités de la rédaction de Mediapart.
Journaliste à Mediapart
© 

Bernard Tapie fait son retour à Marseille en mettant la main sur les journaux du Sud-Est, dont le quotidien La Provence. Pour dénoncer cette menace supplémentaire pour la liberté et le pluralisme de l’information, nous vous invitons à une soirée exceptionnelle au Théâtre de La Criée, lundi 11 février, à 20 heures. Voici le détail du programme.

Cette soirée est organisée par trois journaux indépendants, Marsactu, Le Ravi et Mediapart. Entrée gratuite, pas de réservation.

Les intervenants :

Edwy Plenel, président de Mediapart
Pierre Boucaud, directeur de Marsactu
Michel Gairaud rédacteur en chef du mensuel Le Ravi

Laurent Mauduit, journaliste à Mediapart, auteur du livre Sous le Tapie (Stock, 2008)

Michel Samson, journaliste, auteur du livre Gouverner Marseille (La Découverte 2005) et, avec Jean-Luc Comolli, de la série documentaire Marseille contre Marseille, réalisée de 1989 à 2008

Séverine Tessier, fondatrice d’Anticor, association regroupant des élus et citoyens décidés à combattre la corruption

Philippe Foulquié, fondateur de la Friche Belle de mai, membre du collectif marseillais des Gabians

Jean Kéhayan,  journaliste et écrivain, président d'honneur du club de la presse Marseille Alpes Côtes d’Azur

Des journalistes du quotidien La Provence interviendront également.

Ces premières interventions seront suivies d’un débat avec l’assistance et avec plusieurs responsables politiques qui nous ont prévenu de leur présence.

La soirée est animée par François Bonnet, directeur éditorial de Mediapart.

Venez nombreux !

Pourquoi une telle soirée ? Comme nous l’avons écrit dans un billet précédent (à lire içi), nous estimons que l'affairiste Bernard Tapie, qui envisage par ailleurs de racheter le groupe Midi-Libre, est un danger pour Marseille. À quinze mois des élections municipales, il revient dans un contexte bien particulier : un maire UMP, Jean-Claude Gaudin, 73 ans, dont les trois mandats ont épuisé cette ville ; un président PS du conseil général, Jean-Noël Guérini, englouti dans les affaires de corruption ; une police gravement mise en cause par le scandale des policiers ripoux de la BAC-Nord.

Dans cette ville, l’information, sa diversité, son pluralisme, sa rigueur constituent donc un enjeu particulier. Bernard Tapie, en « rédacteur en chef » de Marseille et en propriétaire de La Provence, c’est une menace pour ce droit des citoyens à une information libre et indépendante. Car M. Tapie, en trente années de politique, d’affairisme et de batailles judiciaires, a démontré à d’innombrables reprises le mépris souverain qu’il entretenait envers des médias, qu’il a toujours considérés comme des domestiques. Par ailleurs, les procédures judiciaires s'accumulent, qui visent et Bernard Tapie et son associé Philippe Hersant au sein du groupe GHM.

Retrouvez ci-dessous quelques-uns de nos articles :

Philippe Hersant, gestionnaire d'un empire en déclin

Tapie : les perquisitions soulignent le rôle clef de Guéant

Claude Guéant est impliqué dans le scandale Tapie

Hersant-Tapie : les députés PS actent une commission d'enquête

Demande d’enquête sur la « carambouille » Tapie

Scandale Tapie, acte II

Tapie patron de presse, Gaudin et Guérini contents

La vie de nabab de Bernard Tapie, la suite

La vie de nabab de Bernard Tapie 

© 
© 
© 

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — International
Guerre d’Algérie : la parole aux héritiers
Elles et ils sont petits-fils et petites-filles d’indépendantiste, d’appelé, de harki, de pieds-noirs, de juifs d’Algérie, de militant à l’OAS. 
par Rachida El Azzouzi et Khedidja Zerouali
Journal — Économie
Chaos dans les aéroports : le symptôme d’une crise profonde
Alors que les salariés d’Aéroports de Paris entrent en grève, les délais et les annulations dans les aéroports devraient accompagner les voyageurs cet été. Une situation qui est le fruit des impasses d’un modèle dans lequel ce secteur s’est enfermé. 
par Romaric Godin
Journal
Paris rapatrie 16 mères ex-membres de l’État islamique et 35 mineurs détenus en Syrie
La France récupère 51 de ses ressortissants qui étaient détenus dans un camp du nord-est de la Syrie depuis la chute de Daech. Uniquement des femmes, anciennes membres du groupe terroriste et leurs enfants, dont sept orphelins.
par Céline Martelet, Hussam Hammoud et Noé Pignède
Journal — Violences sexuelles
Le youtubeur Léo Grasset est visé par une plainte pour harcèlement sexuel
La vidéaste Clothilde Chamussy, de la chaîne « Passé sauvage », accuse l’animateur de « DirtyBiology » de harcèlement sexuel. Il est mis en cause par sept autres femmes pour violences psychologiques, sexistes et sexuelles. Il « conteste totalement les accusations » relayées à son encontre.
par Sophie Boutboul et Lénaïg Bredoux

La sélection du Club

Billet de blog
Voilà comment Jupiter a foudroyé Jupiter !
Emmanuel Macron a sans doute retenu la leçon de Phèdre selon laquelle « Jupiter nous a chargé de deux besaces : l’une, remplie de nos fautes, qu’il a placée sur le dos ; l’autre contenant celles d’autrui, qu’il a pendue devant » : les siennes, il les a semées et les sème encore …
par paul report
Billet de blog
Macron triomphe au Palais Garnier
Depuis sa réélection à la présidence de la République, Emmanuel Macron est plongé dans une profonde mélancolie. La perte de majorité absolue à l’Assemblée nationale n’a rien arrangé. Au point qu’il est question d’un « homme en fuite ». Et s’il s’était réfugié, juste à côté, au Palais Garnier ?
par Paul Alliès
Billet de blog
RN-LREM : Après le flirt, bientôt un enfant ?
Rassemblement national et Marcheurs ! flirtent juste, pour l’instant. Mais bientôt, ils feront un enfant. Bientôt, le système y verra son issue de secours. Bientôt, se dessinera la fusion du projet « national-autoritaire » et « euro-libéral ». Comment y répondrons-nous ?
par Ruffin François
Billet de blog
par Fred Sochard