MediaparTchat 11 ans: Edwy Plenel répond à vos questions, jeudi à midi

Comme chaque année en mars, Mediapart a rendu publics tous ses chiffres, le nombre d'abonnés, le chiffre d'affaires, le résultat net, etc. Si vous avez encore des questions, Edwy Plenel y répondra ce jeudi 21 mars, de midi à 13 heures. Vous pourrez aussi l'interroger sur le programme du Festival des 11 ans de Mediapart, qui se tiendra samedi 23 mars, au CentQuatre à Paris.

« Seuls nos lecteurs peuvent nous acheter », aimons-nous dire à Mediapart pour résumer notre totale indépendance économique (ni recettes publicitaires, ni subventions étatiques, ni mécènes privés). Cette liberté nous oblige vis-à-vis de celles et ceux sans lesquelles nous ne pourrions en profiter et la faire vivre, au service du droit de savoir des citoyen.ne.s. C'est pourquoi nous vous sommes redevables et devons vous rendre compte.

La confiance entre Mediapart et son public se construit dans cette transparence, unique dans le paysage médiatique. La semaine passée, comme chaque année, nous avons rendu publics tous nos chiffres, comptes et résultats, lors d’une conférence de presse (voir la vidéo ci-dessous)En 2018, Mediapart a ainsi connu de nouveau une forte croissance, dépassant le seuil des 150 000 abonnés, avec un résultat d’exploitation supérieur à 18 % du chiffre d’affaires et un résultat net de 2 millions d’euros.

Ce billet du 13 mars entre dans les détails et vous pouvez télécharger ici notre brochure annuelle, mais si vous avez d'autres questions sur notre modèle, nos résultats, nos projets, nous vous invitons à les poser à Edwy Plenel, lors du tchat de jeudi 21 mars, de 12 heures à 13 heures. 

Vous pourrez aussi l'interroger sur le programme du festival des 11 ans de Mediapart, qui se tiendra samedi 23 mars, à Paris, au CentQuatre, de 11 heures à 23 heures (son programme complet est ici).

Bref, toutes les questions sont les bienvenues.

À jeudi !

La conférence de presse des onze ans © Mediapart.fr

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.