Chanson d'Aldebert: pétition pour soutenir les professeurs de l'école Jacques Prévert

Un parent d'élève avait imprudemment scolarisé son enfant dans une école portant le nom de Jacques Prévert. Outré par les paroles d'une chanson d'Aldebert, étudiée en classe, irrespectueuse à l'égard de la police, selon lui, il a contacté France police, groupuscule d'extrême droite principalement connu pour son soutien aux gilets jaunes,qui menace de porter plainte contre le directeur de l'école.

François Morel, s'adressant à ce parent d'élève, tente de lui expliquer ce qu'est l'humour:

Faire pipi sur un policier - Le Billet de François Morel © France Inter

Tanguy Pastureau, dans sa chronique d'hier, concluait que, si l'on prenait au pied de la lettre toutes les paroles de toutes les chansons pour enfants, il serait plus rapide de toutes les interdire...

Les enfants, ne faites pas pipi sur la police ! Tanguy Pastureau maltraite l'info © France Inter

On imagine le courroux de ce parent d'élève s'il s'aventure un jour à lire les oeuvres de Prévert...

Le cancre © AyoubBABA

Pour soutenir les enseignants de cette école, que leur hiérarchie, ennemie des conflits, comme d'habitude, ne défend que très mollement, une pétition est d'ores et déjà en ligne.

Elle a recueilli, à ce jour, 3600 signatures.

Le texte est sobre:

Nous souhaitons, par cette pétition, apporter tout notre soutien à l’équipe enseignante de l’école élémentaire Prévert de Ludres.

Nous  soutenons ces professeurs dans leur choix pédagogique et dans leur projet de spectacle autour d’Aldebert pour la fin d’année.

J'ai consacré un précédent billet au syndicat pro-Gilets Jaunes à l'origine de ce dépôt de plainte absurde.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.