Rencontre avec Macron: Mélenchon s'est-il fait rouler dans la farine ?

On a bien ri. Maintenant, peut-être faudrait-il se poser la question des conséquences politiques des palinodies de la girouette Mélenchon, tout miel face à Macron.La conséquence la plus évidente,c'est de relégitimer le Rassemblement National comme opposant principal à Macron. Mélenchon s'est-il fait piéger ?

Pour ceux qui n'auraient pas suivi les évènements, cet article de France Info récapitule, avec une grande clarté, les quatre actes de la farce marseillaise.

Bien évidemment, la rencontre Macron-Mélenchon ne fut nullement fortuite.

Ce n'est pas par hasard que les deux se sont retrouvés, vers minuit, dans la rue, au même endroit.

Quel enfant croirait à une fable pareille ?

Cette rencontre a été organisée.

L'intérêt de Macron à procéder à cet échange d'amabilités est évident.

En faisant ami-ami avec Mélenchon, il le discrédite complètement comme opposant à sa politique, et relégitime donc, dans ce rôle, le Rassemblement National, qui était en fâcheuse posture, sa présidente commençant à fréquenter les cabinets des juges d'instruction avec la même assiduité que Sarkozy, les financements étant bloqués par les juges, beaucoup de militants ne renouvelant pas leur adhésion.

Dans la perspective des élections européennes, Macron compte bien rejouer la partie gagnante des présidentielles: c'est moi ou l'extrême-droite.

Marine le Pen est, pour lui, l'adversaire rêvé, l'épouvantail dont il a besoin, alors que deux Français sur trois, et même trois sur quatre, selon les derniers sondages, se déclarent mécontents de sa politique.

Cette partie du jeu est assez facile à décrypter.

Par contre, on peine à comprendre l'intérêt de Mélenchon dans cette entrevue.

Jamais Mitterrand, son mentor, pour qui il continue d'exprimer la plus vive admiration, ne se serait laissé piéger ainsi, comme le rappelle ce billet.

Mélenchon, dont on connaît l'incroyable vanité et la mégalomanie, s'est-il laissé piéger par la perspective, valorisante pour lui, d'une poignée de mains, devant les caméras, avec le président de la République ?

Il semble tout réjoui d'être "traité avec respect" par Macron !

laughing

facebook-melenchon-macron

Sinon, quel peut bien être son intérêt dans cette entrevue, dont l'effet sera évidemment désastreux sur ses électeurs ?

Il suffit de parcourir les espaces de commentaires sur différents sites d'information pour trouver quantité d'électeurs de Mélenchon, à la présidentielle, qui se déclarent déçus, incrédules, et jurent qu'on ne les y reprendra plus à voter pour cette girouette.

Sur les mêmes forums, on rencontre aussi d'autres commentateurs, qui jubilent: les électeurs de Marine Le Pen.

Sur le thème: on vous l'avait bien dit, que Mélenchon n'était pas un vrai opposant !

La seule véritable opposition à Macron, c'est le Rassemblement National !

La principale intéressée rigole.

Et elle aurait tort de s'en priver...

tweet-le-pen-macron-melenchon

 Qu'un vieux politicien aguerri comme Mélenchon (quatre décennies à vivre dans les palais de la République, grassement rémunéré par les contribuables) se soit ainsi laissé rouler dans la farine est assez surprenant.

Le moment de prendre sa retraite est peut-être venu...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.