Guillaume Meurice a trouvé un concurrent sérieux pour Didier Raoult

Il y a trois mois, Didier Raoult annonçait que la pandémie qui arrivait ne tuerait pas davantage que les accidents de trottinette. Trois mois, et plus de trois cent mille morts, plus tard, le gars continue à pérorer, et à avoir sa Cour d'adorateurs fanatiques. Mieux vaut en rire, de peur d'être obligé d'en pleurer...

Lorsqu'un gars, qui n'est pas journaliste au Gorafi, annonce sérieusement, au début d'une pandémie, qu'elle causera moins de décès  que les accidents de trottinette.

raoult-trotinette

Et que, trois mois plus tard, on en est à plus de quatre cent mille morts causés par la pandémie qui ne devait pas tuer davantage que les accidents de trottinette, ce gars devrait être définitivement discrédité.

Il devrait se cacher.

Ou se produire dans un cirque, au titre de clown, pour l'amusement des petits et des grands:

" Regarde ! C'est le gars qui avait annoncé que le COVID 19, ce n'était pas plus dangereux que les accidents de trottinette ! "

Il n'en est rien.

Didier Raoult continue à pérorer.

Il publie un livre, qui est d'ores et déjà un succès .

Et il continue d'être entouré d'une Cour d'adorateurs.

Ce notable décoré, qui nie la responsabilité des activités humaines dans le réchauffement climatique, copain comme cochon avec toute la droite marseillaise, encensé par d'aussi éminents épidémiologistes et infectiologues que Bernard Tapie, Jean-Claude Gaudin, Donald Trump, ou les animateurs des chaînes de Bolloré, continue d'être présenté comme un rebelle.

Des essais montrent que le médicament qu'il présentait comme un remède miracle est, en réalité, sans effet pour combattre la pandémie.

Les disciples n'en ont cure: les autres médecins mentent, c'est l'évidence, puisque leur idole, bien sûr, ne peut pas se tromper.

 Ceux qui continuent à l'encenser, et à le présenter comme un génie méconnu, sont dans une démarche religieuse.

Ils ne réfléchissent plus: ils ont la foi du charbonnier.

 Difficile de lutter contre cela...

Autant essayer de convaincre un djihadiste que Dieu, si ça se trouve n'existe pas...

Mieux vaut donc en rire...

Coronavirus : le remède miracle du marabout - Le Moment Meurice © France Inter

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.