Jean-Luc Mélenchon, nouvel ambassadeur de la Russie en France ?

C'est avec stupeur que l'on écoute les voeux à la presse présentés, en janvier dernier, par le dénommé Jean-Luc Mélenchon. Plus d'une fois, l'on se pince pour y croire. S'agit-il réellement d'un candidat à l'élection présidentielle française, ou bien se serait-on, par mégarde, trompé, et assisterait-on aux voeux présentés par l'ambassadeur de Russie ?

 

capture-melenchon-voeux-2017-russie-cause-tous-les-maux-du-monde

capture-melenchon-voeux-2017-russie-paix

 capture-melenchon-russie-partenaire-voeux-2017

Et, immédiatement après cette forte maxime,, Mélenchon nous rappelle l'alliance conclue entre la troisième république et le tsar.

Alliance qui , il se garde bien de le rappeler, avait provoqué, à l'époque, force protestations venues de la gauche, qui dénonçait légitimement ce rapprochement contre nature entre la république française et un despote.

Alliance qui était destinée à encercler l'Allemagne, dans la perspective d'une guerre de revanche pour la reconquête de l'Alsace et de la Lorraine.

Il est vrai que le candidat Mélenchon, qui se présente comme pacifiste (mais quel candidat fait l'éloge de la guerre durant une campagne électorale ?) propose, par ailleurs, le rétablissement du service militaire obligatoire pour tous les jeunes,  fait chanter la Marseillaise à la fin de ses meetings, et ne cache pas son animosité envers l'Allemagne...

https://blogs.mediapart.fr/laurent-ripart/blog/200217/la-campagne-melenchon-un-projet-de-reorientation-populiste-de-la-gauche-francaise

Dans le domaine de la propagande, pas un mot, bien évidemment, sur l'action des trolls moscovites qui ont manifestement contribué à l'élection de Donald Trump.

Pas un mot concernant l'agresssivité de la propagande russe sur internet.

Non, le problème, c'est...

l'atlantisme des médias français, et la propagande de l'union Européenne !

Rigolant

capture-melenchon-voeux-2017-atlantisme-medias

 

 capture-melenchon-voeux-2017-russie-europe

 

Dans cette vidéo, Mélenchon parle sans cesse de la Russie, présentée comme la victime de campagnes de désinformation, mais ne dit pas un mot de l'annexion de la Crimée, ni de l'intervention russe en Ukraine.

Bravo l'artiste !

La menace, c'est l'OTAN, et seulement l'OTAN.

Poutine ne menace personne.

L'impérialisme russe n'existe pas.

Dans la même vidéo, Jean-Luc Mélenchon parvient à parler longuement de la Syrie, sans jamais dire un seul mot au sujet de la barbarie du régime de Bachar, des milliers d'assassinats dont il s'est rendu coupable, de la torture institutionnalisée dans ses prisons depuis des décennies, de l'enlèvement, du viol, de la torture et de l'assassinat des enfants ...

Il ne condamne que les opposants, qu'il met tous dans le même sac, et qu'il qualifie de "terroristes", et de "bandes armées", venues, bien évidemment, de l'étranger.

capture-melenchon-voeux-2017-syrie-bandes-armees

Il y en a.

Mais la guerre en Syrie se réduit-elle à cela ?

Comment les affrontements ont-ils commencé ?

Et au fait, les Russes, et les Iraniens, qui soutiennent Bachar, et lui permettent de rester au pouvoir, ne seraient-ils pas, eux aussi, des étrangers en Syrie ?

Mais pour Mélenchon, qui n'en dit mot, il y a manifestement de bonnes interventions étrangères et de mauvaises.

Ceux qui combattent Bachar sont haïssables; ceux qui le soutiennent...

Mélenchon n'en dit rien.

Il fait comme s'ils n'existaient pas.

Alep n'aurait donc pas été bombardée par des avions russes ?

Inutile, nous dit Mélenchon, de perdre notre temps à parler du passé.

Les seuls bombardements dont Mélenchon semple avoir eu connaissance, en Syrie, sont ceux ordonnés par...

François Hollande !

Ceux-là, bien évidemment, sont condamnés:

capture-voeux-melenchon-2017-syrie-bombardements-hollande

Mais le nom d'Alep n'est pas même cité !

Les bombardements de l'aviation russe sur l'Est de cette ville ?

Quels bombardements ?

Bouche cousue

Pas un mot, non plus,  sur les enfants de Deraa, sur les manifestations de 2011, sur cet enfant rendu émasculé à ses parents par les sbires de Bachar, sur le tir à balles réelles sur des manifestants pacifiques...

Tout cela, dirait-on, n'a jamais existé.

Là encore, c'est la reprise exacte des  éléments de langage de la propagande du régime syrien.

Innommable.

Qui, à gauche, peut encore voter pour un candidat qui affiche un pareil mépris pour les droits les plus élémentaires de la personne humaine , et se fait le propagandiste de dictateurs indéfendables ?

https://www.mediapart.fr/journal/international/070217/syrie-les-viols-d-enfants-l-autre-crime-de-guerre-du-regime-assad

https://blogs.mediapart.fr/veronique-nahoum-grappe/blog/200217/syrie-les-crimes-contre-l-enfance-comme-signe

Par contre, la position de Philippe Poutou, elle, est très claire; c'est une condamnation sans tergiversations ni circonvolutions oratoires,  de ce régime de terreur, et de son allié russe.

https://blogs.mediapart.fr/lancetre/blog/211216/alep-philippe-poutou-trouve-les-mots-simples-et-clairs-que-melenchon-cherche-encore

 

Solidarité avec le peuple syrien et la population d'Alep © Diffusion NPA

 

 La vidéo complète dont sont tirées mes captures d'écran est visible sur youtube.

Sous chaque capture, on voit le minutage, ce qui permet de la retrouver facilement dans la vidéo complète.

https://www.youtube.com/watch?v=u8Lta7F4SgY

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.