lancetre
Abonné·e de Mediapart

457 Billets

0 Édition

Billet de blog 29 oct. 2017

Le grand silence de Tariq Ramadan après les plaintes pour viol

Mis en cause par plusieurs femmes, qui l'accusent de viols, injures, humiliations et violences sexuelles particulièrement graves, Tariq Ramadan se mure dans le silence. Son avocat ne parle pas davantage.Il vient de publier, sur facebook, un communiqué creux. Etrange stratégie de défense...

lancetre
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Voici le communiqué que Tariq Ramadan vient de publier sur facebook:

Je suis depuis plusieurs jours la cible d’une campagne de calomnie qui fédère assez limpidement mes ennemis de toujours.

Comme annoncé, dès lundi dernier, mon avocat a transmis au Parquet de Paris une plainte pour dénonciation calomnieuse. Une nouvelle plainte sera déposée dans les prochains jours puisque mes adversaires ont enclenché la machine à mensonges.

J'adresse mes remerciements à toutes celles et ceux qui, nombreux, m’ont fait part, publiquement comme en privé, de leur soutien et affection. Je voudrais également remercier ma famille et mes proches pour leur amour et leur solidité face à ces affabulations. Le temps de la justice n’est hélas pas celui de ceux qu’on aime.

La calomnie est une méthode insupportable et les conjurations ne forment pas la vérité. J’ai une autre idée du combat pour nos idées et il est triste de voir nos adversaires réduits à soutenir l'imposture et la tromperie érigées en vertu. En venir à des extrémités aussi fallacieuses est terriblement médiocre.

Le droit doit maintenant parler, mon avocat est en charge de ce dossier, nous nous attendons à un long et âpre combat. Je suis serein et déterminé.

Reprenons:

Je suis depuis plusieurs jours la cible d’une campagne de calomnie:

Il ne faut vraiment pas manquer d'air pour écrire cela, alors même que, chacun peut le constater, c'est Henda Ayari qui est, depuis une semaine, victime d'une campagne de calomnies particulièrement violente, à laquelle participent des centaines de pseudos pro-Ramadan, qui déversent sur elle des tombereaux d'injures sexistes, ordurières, antisémites.

Quelques exemples, glanés sur youtube:

Tariq Ramadan n'a pas un mot pour condamner ce déluge de messages haineux, dont il ne peut, pourtant, ignorer l'existence.

http://www.lemonde.fr/societe/article/2017/10/28/plainte-contre-tariq-ramadan-l-antisemitisme-se-dechaine-envers-henda-ayari_5207247_3224.html

La calomnie est une méthode insupportable:

Parle-t-il de la campagne de calomnies, organisée par ses supporters, qui prétendait que Henda Ayari reversait à europe israël 5% sur la vente de ses livres ?

Calomnie bien établie, celle-là, dont le journal Le Courrier de l'Atlas a fait justice,, dans un article aussi bref que limpide:

https://blogs.mediapart.fr/lancetre/blog/251017/non-henda-ayari-ne-reverse-pas-5-sur-les-ventes-de-son-livre-europe-israel

J'adresse mes remerciements à toutes celles et ceux qui, nombreux, m’ont fait part, publiquement comme en privé, de leur soutien et affection.

Il se croit aux Césars ?

😀

Sinon, toujours rien sur les faits précis qui lui sont reprochés.

Uniquement des formules vagues et générales...

Pourquoi, s'il est innocent, refuse-t-il de répondre aux journalistes ?

Si j'étais accusé , à tort, de faits aussi graves, il me semble que je saisirais toutes les occasions qui me seraient offertes pour démontrer mon innocence.

Quant aux plaintes pour dénonciation calomnieuse, rappelons qu'il s'agit, pour le moment, d'une simple manoeuvre d'intimidation, puisque de telles plaintes ne peuvent avoir aucune suite, aussi longtemps qu'un tribunal n'aura pas reconnu Tariq Ramadan définitivement innocent (donc, après appel, cassation, etc) des faits qui lui sont reprochés, ou qu'une ordonnance de non-lieu à poursuites n'aura pas été délivrée par un juge d'instruction, ordonnance déclarant que les faits reprochés à tariq ramadan sont purement imaginaires..

Nous n'y sommes pas....

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — International
Être LGBT+ en Afghanistan : « Ici, on nous refuse la vie, et même la mort »
Désastre économique, humanitaire, droits humains attaqués… Un an après avoir rebasculé dans les mains des talibans, l’Afghanistan n’en finit pas de sombrer. Pour la minorité LGBT+, le retour des fondamentalistes islamistes est dévastateur.
par Rachida El Azzouzi et Mortaza Behboudi
Journal — International
« Ils ne nous effaceront pas » : le combat des Afghanes
Être une femme en Afghanistan, c’est endurer une oppression systématique et brutale, encore plus depuis le retour au pouvoir des talibans qui, en un an, ont anéanti les droits des femmes et des fillettes. Quatre Afghanes racontent à Mediapart, face caméra, leur combat pour ne pas être effacées. Un documentaire inédit.
par Mortaza Behboudi et Rachida El Azzouzi
Journal
Un homme condamné pour violences conjugales en 2021 entre dans la police
Admis pour devenir gardien de la paix en 2019, condamné pour violences conjugales en 2021, un homme devrait, selon nos informations, prendre son premier poste de policier en septembre dans un service au contact potentiel de victimes, en contradiction avec les promesses de Gérald Darmanin. Son recrutement avait été révélé par StreetPress.
par Sophie Boutboul
Journal — Climat
Près de Montélimar, des agriculteurs exténués face à la canicule
Mediapart a sillonné la vallée de la Valdaine et ses environs dans la Drôme, à la rencontre d’agriculteurs qui souffrent des canicules à répétition. Des pans de récoltes grillées, des chèvres qui produisent moins de lait, des tâches nouvelles qui s’accumulent : paroles de travailleurs lessivés, et inquiets pour les années à venir.
par Sarah Benichou

La sélection du Club

Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - L’inventaire (2/9)
Des manuscrits dont plusieurs inédits, son livret militaire, des lettres, des photos, des dessins, un dossier juif, tout ce que l’homme et l’écrivain Céline laisse chez lui avant de prendre la fuite le 17 juin 1944. Un inventaire fabuleux.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - La piste Morandat (5/9)
Dans ses lettres, Céline accuse Yvon Morandat d’avoir « volé » ses manuscrits. Morandat ne les a pas volés, mais préservés. Contacté à son retour en France par ce grand résistant, le collaborateur et antisémite Céline ne donne pas suite. Cela écornerait sa position victimaire. Alors Morandat met tous les documents dans une malle, laquelle, des dizaines d’années plus tard, me sera confiée.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - La révélation (1/9)
Comment, par les hasards conjugués de l’Histoire et de l’amitié, je me retrouve devant un tombereau de documents laissés par Céline dans son appartement de la rue Girardon en juin 1944. Et ce qui s’ensuivit.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - Oscar Rosembly (4/9)
Depuis longtemps les « céliniens » cherchaient les documents et manuscrits laissés rue Girardon par Céline en juin 1944. Beaucoup croyaient avoir trouvé la bonne personne en un certain Oscar Rosembly. Un coupable idéal.
par jean-pierre thibaudat