Le Covid-19 ne doit pas tuer le Lieu-Dit

Formidable lieu de rencontres citoyennes à Paris, le Lieu-Dit est fermé et en grande difficulté, du fait de la pandémie. Pour préserver cet endroit qui accueille tant de débats utiles, je relaie un appel à la solidarité pour que toutes celles et ceux qui le peuvent apportent leur soutien.

Formidable lieu de rencontres citoyennes à Paris, le Lieu-Dit, dans le 20ème arrondissement de Paris, est fermé - à l'instar de tous les bars et restaurants- et en grande difficulté, du fait de la pandémie. Pour préserver cet endroit qui accueille tant de débats utiles, je souhaite relayer les appels à la solidarité pour que toutes celles et ceux qui le peuvent apportent leur soutien.

Pour ce qui me concerne, je suis souvent venu au Lieu-Dit, accueilli à chaque fois avec une formidable gentillesse par le responsable de la maison, Hossein, pour présenter un livre ou avoir un débat. A l’initiative de Mediapart et des Éditions La découverte, j'ai ainsi participé à un débat organisé par la Société Louise Michel, mercredi 14 novembre 2018, autour de mon livre La caste (La découverte), sur la thématique suivante : « Comprendre la caste, pour mieux la combattre ». Y participaient la journaliste Dominique Sicot, rédactrice en chef adjointe au journal l’Humanité Dimanche,  Dominique Plihon, économiste spécialiste des questions financières et par ailleurs porte parole d’Attac ; Pierre-Yves Collombat, sénateur du Var (Provence-Alpes-Côte d'Azur) et Rapporteur de la Commission d'enquête sur les mutations de la Haute fonction publique et leurs conséquences sur le fonctionnement des institutions de la République.

Puisque ce lieu est précieux, et que de très nombreux autres témoignages peuvent en attester, je veux donc reproduire ci-dessous le texte que le Lieu-Dit a lui-même publié sur son site Internet. Le voici :

                                          -------------------------------------------------

                                                         Message du Lieu-Dit

Chères amies, chers amis,

Ne tournons pas autour du pot : la survie du Lieu-Dit dépend plus que jamais de votre soutien.

capture-d-e-cran-2020-04-17-a-17-13-13
Nous avons dû cesser notre activité au moment où arrivent les beaux jours. Et c’est justement là, entre mars et septembre, que nous réalisons l’essentiel de notre chiffre d’affaires ; ce qui nous permet de compenser les faibles résultats de l’hiver et d’alléger nos dettes accumulées.

Les mesures annoncées par l’État pour soutenir les activités commerciales sont très insuffisantes pour régler les difficultés économiques qui menacent l’avenir de notre lieu, qui est d’abord le vôtre.

C’est pourquoi nous faisons appel à vous en tant que client·e·s, mais aussi en tant que public, acteurs-actrices et organisateurs-organisatrices de tous les événements que nous prenons plaisir à programmer et que nous souhaitons continuer à accueillir dès notre réouverture.

Pour nous donner un coup de main, et faire contre mauvaise fortune bonne chère, nous vous proposons de pré-commander, dès aujourd’hui, des bons de repas-boissons du montant de votre choix (utilisables en plusieurs fois et valables pendant un an). Vous pourrez les utiliser vous-mêmes ou les offrir à vos amis.

Et pour ceux qui voudraient nous soutenir, mais qui, pour quelque raison, n’auraient pas la possibilité de profiter de ces bons, il est aussi possible de nous aider en faisant un don.
Avec notre immense joie de vous y retrouver aussi vite que possible !

- Trois possibilités de faire vos pré-commandes (dans l’ordre de nos préférences) :
a) Par virement IBAN : FR76 3007 6020 5133 9943 0020 005 BIC : NORDFRPP

b) Par Chèque à l’ordre du Lieu-Dit, à envoyer au 6, rue Sorbier 75020 Paris
c) Par carte bancaire en cliquant :
https://www.leetchi.com/c/soutien-au-lieu-dit

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.