Les Ecoles de la Transition Ecologique

Les Écoles de la Transition Écologique (ETRE) sensibilisent et forment des jeunes en difficulté aux métiers de la transition.

Lahage - France

Sa biographie
Pour l’insertion des jeunes en difficulté, les écoles ETRE prennent la transition écologique comme vecteur d’orientation, d’insertion et de formation. Car, c’est en alliant prise en charge des jeunes en difficulté et transition écologique que nous résoudrons cette équation de taille pour un avenir plus serein et juste, tant pour les êtres humains que pour la planète. L’idée du projet est née d’un rêve d’enfant de Frédérick, le fondateur des Ecoles de la Transition Ecologique. À l’époque, scolarisé dans une école alternative poursuivant la pédagogie Decroly, il s’est fait une promesse : créer un jour une école. En 2004, lors de la création de 3PA, l’association porteuse de la première école de la transition écologique (ETRE), le choix de sensibilisation du public c’est très tôt porté sur les jeunes des quartiers politique de la ville et des jeunes de Maisons d’enfants à caractère social (MECS). En effet, à cette époque, les questions de développement durable commençaient timidement de poindre dans l’actualité et seule une catégorie de personnes plutôt éduquée, plutôt sans difficulté, se saisissait des discours sur cette thématique. Le choix a été de porter un projet de sensibilisation à ces thématiques pour “embarquer” les jeunes dans cette transition. Au départ, le choix a été fait d’aller au plus près des publics directement dans les quartiers et dans les foyers. Force a été de constater que l’intérêt du public pour des sujets qui leur paraissaient bien lointains n’étaient que très limités. L’adhésion n’était pas au rendez-vous. Frédérick étant originaire d’un village situé à 40 km de Toulouse, il décide alors de développer des ateliers pour les jeunes mais en mettant en avant la pratique et l’expérimentation. Dans le cadre de séjours d’une semaine, des jeunes issus des clubs de prévention des quartiers politique de la ville de Toulouse, venaient “mettre les mains dans la terre” tout en prenant une distance nécessaire et salvatrice avec leur quotidien urbain dans les quartiers. Les résultats ne se sont pas fait attendre. Le décloisonnement a été pour certains salvateurs (“on arrive enfin à dormir”, “les gens sont gentils ici”), et le fait de pratiquer, expérimenter, réaliser quelque chose avec leurs mains permettaient de créer une dynamique et un intérêt fort de leur part. “Je vois ce que je fais”. “Je me sens utile”. C’est à partir de là que nous avons ensuite travaillé avec le Département, dans le cadre de la prévention jeunesse, pour rendre ce parcours plus “professionnel” - en tout cas, plus en lien avec le monde professionnel et que nous avons ensuite développé les formations que nous connaissons aujourd’hui. Dans cette courte genèse du projet, on retrouve les différentes thématiques qui ont animé la création et le développement de ce projet: La transition écologique ET solidaire. Les écoles ETRE répondent à une demande sociale de prise en charge des jeunes sortis du système scolaire sans diplôme tout en proposant une solution durable visant les métiers et compétences de la transition écologique. Les écoles ETRE sont une solution cohérente et d’avenir à ces défis qui fait ses preuves chaque jour. La formule est simple : proposer des parcours de formations pratiques aux métiers de l’environnement pour des jeunes de 16 à 25 ans.
  • 1 billet
  • 0 édition
  • 0 article d'éditions
  • 0 portfolio
  • 0 lien
  • 0 événement
  • 0 favori
  • 3 contacts
Voir tous