Auteur de la «cassette Méry», le journaliste Arnaud Hamelin n’est plus

Auteur d’un scoop mémorable, la «cassette Méry» sur le financement occulte de la droite chiraquienne, Arnaud Hamelin est décédé le 30 novembre, à l’âge de 74 ans. L’équipe de Sunset Presse, l’agence dont il était le président fondateur, lui rend hommage.

C’est un journaliste libre, indépendant, tenace et généreux qui nous a quittés. Arnaud Hamelin a débuté dans la presse télévisée au temps de l’ORTF, en tant que journaliste freelance, c’est-à-dire en produisant lui-même ses propres reportages à ses risques et périls sans certitude de les vendre à l’une des deux chaines existantes alors (TF1 et Antenne 2) puis la troisième chaine à partir de 1973.

Le Vietnam et le Cambodge ont été les premiers terrains des grands reportages d’Arnaud Hamelin à ses débuts. Les images chocs qu’il tournait seul avec sa caméra Beaulieu 16 mm ont marqué l’origine de sa carrière. Lors de la prise de Phnom Penh par les Khmers rouges en avril 1975, Arnaud Hamelin est là et remonte à pied l’une des rues principales de la ville, les obus de mortiers éclatent tout près, devant lui, à gauche, à droite, et il continue d’avancer et de filmer sans sourcilier… Images tellement fortes que des années plus tard la production du film hollywoodien « La Déchirure » de Roland Joffé lui achètera des images pour le générique du film.

Arnaud Hamelin, fondateur de Sunset Presse Arnaud Hamelin, fondateur de Sunset Presse
Un peu plus tard dans la jungle autour de Phnom Penh où se sont massées les troupes khmères il filme au plus près. Certaines images montrent alors les arbustes et plantes autour de lui couchées par le feu nourri des armes automatiques, une grenade est même lancée et tombe à quelques mètres d’Arnaud Hamelin heureusement elle n’explose pas mais il continuait à filmer, sans bouger…

Viendront ensuite l’intérêt d’Arnaud Hamelin pour le Baloutchistan, les Kurdes, les Palestiniens, puis l’Érythrée… Bref dès que les tensions se créent sur un terrain de conflit, Arnaud Hamelin est là avec sa caméra et montrera au plus près la nature de ces conflits et la complexité des transformations du monde contemporain.

Arnaud ce sera également l’homme des « scoops » dont les deux plus fameux qu’il a réalisés : « Albert Spaggiari » recherché par toutes les polices qu’il fera émerger d’une bouche d’égout devant sa caméra. Plus tard encore « La cassette Mery » qui fera la une du Monde des semaines entières… (lire ici le billet de blog d’Edwy Plenel sur Mediapart et revoir ci-dessous le film de Sunset Presse sur l’histoire de ce scoop).

Histoire d'un scoop : la cassette Méry

Curiosité totale et permanente, courage physique et intellectuel sans limite, passion pour les mouvements de l’histoire et du temps présent étaient les « marques de fabrique » d’Arnaud Hamelin, journaliste libre et indépendant.

Ces qualités, il a su les mettre au service de son agence Sunset Presse, l’une des toutes premières agences de presse télévisée française, qu’il a fondée en 1989 et qu’il a dirigée pendant près de trente ans avec toute l’exigence et la générosité dont il savait faire preuve. Plus de 600 reportages et documentaires ont été réalisés sous sa houlette, récoltant une belle moisson de prix dans les plus grands festivals français et internationaux. Durant ces vingt-huit années d’existence, Sunset Presse a vu passer entre ses murs plus d’une centaine de reporters et réalisateurs, qui ont côtoyé avec bonheur celui que toute une génération de journalistes considérait comme un grand-frère.

Par son autorité et sa compétence, il a naturellement été appelé à présider le SATEV (syndicat des agences de presse télévisée) et la Fédération Française de Agences de Presse, instances auxquelles il s’est consacré pendant plus deux décennies, menant inlassablement tous les combats pour la reconnaissance et l’indépendance du journalisme audiovisuel dont il demeurera une figure majeure.

Après le décès d’Arnaud Hamelin, l’activité de production de Sunset Presse continue. La relève est assurée par David Tillier, directeur des productions de l’agence et Vladimir Donn, producteur et journaliste qui a rejoint Sunset depuis juillet 2017.

> La cérémonie religieuse sera célébrée le lundi 11 décembre à 10h30, en l’Eglise Notre-Dame de Grâce de Passy, 10 rue de l’Annonciation, Paris 16, et sera suivie de l’inhumation au Cimetière du Père Lachaise, 8 boulevard de Ménilmontant, Paris 20.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.