Trop, c'est trop. En 2018, on n'a plus le droit d'être Charlie Hebdo

Cette fois, trop, c'est trop : on n'a plus le droit d'être Charlie Hebdo, ceci pour les raisons suivantes 1°) pseudo-laïcité avec attisage du terrorisme, aux antipodes de la laïcité de Jules Ferry, 2°) attaques contre la liberté d'expression, ceci, dans une parfaite complicité avec la droite des Fillon, Genevard, Wauquiez, Sarkozy

Le présent article a déjà été diffusé fin décembre à quelques centaines de destinataires. Un résumé au format pdf sur une page peut être chargé en cliquant ici :http://alrg.free.fr/PLCP-2016-06-MME-ORTHOGRAPHE/g381-h12-fly-1p-debut-2018-je-suis-charlie-c-est-fini-c-tract.odt

 

A - Un premier point très important que les médias de la propagande officielle n'ont toujours pas évoqué trois ans plus tard :  la soi-disant laïcité de Charlie Hebdo est aux antipodes de la laïcité de Jules Ferry telle qu'il la codifie dans sa trop peu connue Lettre aux instituteurs :

Extraits :

« Si parfois vous étiez embarrassé pour savoir jusqu’où il vous est permis d’aller dans votre enseignement moral, voici une règle pratique à laquelle vous pourrez vous tenir

Au moment de proposer aux élèves un précepte, une maxime quelconque, demandez-vous s’il se trouve à votre connaissance un seul honnête homme qui puisse être froissé de ce que vous allez dire

Demandez-vous si un père de famille, je dis un seul, présent à votre classe et vous écoutant, pourrait de bonne foi refuser son assentiment à ce qu’il vous entendrait dire.

- Si oui, abstenez-vous de le dire

- sinon, parlez hardiment : car ce que vous allez communiquer à l’enfant, ce n’est pas votre propre sagesse ; c’est la sagesse du genre humain, c’est une de ces idées d’ordre universel que plusieurs siècles de civilisation ont fait entrer dans le patrimoine de l’humanité »

 

La lettre de Jules Ferry donne ici un repère simple pour indiquer la frontière entre le domaine où la laïcité doit faire autorité et celui qui, au contraire, est soumis aux libres choix des individus

Au contraire, le résultat à priori évident des blasphèmes de Charlie Hebdo a malheureusement commencé d'être vérifié par les faits : c'était l'attisage du Troisième Conflit Mondial, avec notamment la mise en place d'une espèce de guerre de religions sur le territoire français.

Alors même qu'il se gargarisait avec sa soi-disant laïcité, Charlie Hebdo était donc déjà au service des marchands de canons et du capitalisme « qui engendre la guerre comme la nuée l'orage », pour reprendre le fameux slogan du marxisme

 

B – Autre point très important que les médias de la propagande officielle ne risquent pas d'évoquer : les fameux blasphèmes de Charlie Hebdo n'ont jamais servi à défendre la liberté d'expression

Ils ont seulement servi à faire croire que Charlie Hebdo défendait la liberté d'expression.

 

La preuve de cette affirmation, c'est tout simplement la chape de plomb qui étouffe quantité de vérités gênantes concernant notamment :

- ce que le Nouvel Obs appelle maintenant « les assassins de l'école française »

- les réformes ratées à répétition de l'Education Nationale sous la Cinquième République,

- le chantage permanent à l'emploi, permis par les records de productivité actuels dans toutes les professions,

- la précarisation des classes moyennes françaises

- le génocide vendéen sous la Révolution française,

- la collaboration des communistes français avec l'occupant allemand tant qu'Hitler a été l'allié de Staline, c'est à dire jusqu'à juin 1941,

- la collaboration de certains intellectuels communistes avec leur célèbre adversaire capitaliste pour la mise en place du Troisième Conflit Mondial,

- les violations de la laïcité par des fonctionnements pseudo-laïques, comme on l'a vu justement avec les blasphèmes de Charlie Hebdo

 

Pour un exemple d'article concernant les violations de la laïcité, qui existe tant bien que mal sur internet, et qui est étouffé par la chape de plomb des médias, voir par exemple :

« Canonisation-laïque demandée pour les saints martyrs de Charlie Hebdo: pétition »

https://blogs.mediapart.fr/louis-rougnon-glasson/blog/201015/canonisation-laique-demandee-pour-les-saints-martyrs-de-charlie-hebdo-petition

L'attentat du 7 janvier 2015 contre Charlie Hebdo va logiquement aboutir à une Grande Fête Mondiale de l'Effet Boomerang ou de la Paix, parce qu'il illustre de manière magistrale le principe selon lequel, quand des fauteurs de guerre font des dégâts dans leurs propres rangs, c'est forcément un message de paix

« Fêter la mort de 12 personnes est en soi totalement immoral, inacceptable. Mais ici, cette action sordide est au service de la plus grande cause qui soit, qui est de faire capoter un Troisième Conflit Mondial qui a déjà fait peut-être plus d'un million de victimes depuis le fameux mensonge de Bush-the-shame du 28 janvier 2003, et dont le bilan global pourrait finir par dépasser l'addition des «  25 millions de victimes en douze ans de nazisme », et des « 65 millions de victimes en quatre-vingts ans du communisme ». »

 

C – Le comble, fin 2017 : Charlie Hebdo attaque violemment Mediapart et notamment Edwy Plenel avec un prétexte inconsistant

a) les faits:

Charlie Hebdo accuse Mediapart de ne se pas être joint à la meute visant les accusations de viol du leader charismatique musulman Tariq Ramadan

L'hebdomadaire satirique accuse ainsi le journal numérique de lâcheté et de complicité avec le terrorisme. Comme par hasard, il est complaisamment relayé par des médias tels que Le Monde ou Le Figaro

Selon le ton global des propos d'Emmanuel Valls rapportés par Le Monde :

- le fonctionnement de Charlie Hebdo serait celui de la fermeté face au terrorisme islamiste

- Emmanuel Valls ET Charlie Hebdo accusent Edwy Plenel de cautionner d'avance « ceux qui demain voudront finir le boulot des frères Kouachi»

Nous avons là un mensonge génial et une illustration remarquable de ce que sait faire un journalisme vendu. Seul point faible : la tromperie ne résiste pas à un décorticage rigoureux

 

b) Remarquer d'abord que le prétexte de l'accusation est doublement inconsistant:

1°) parce que le comportement de Tariq Ramadan n'est qu'une goutte d'eau au milieu d'un océan de comportements du même genre, de la part de personnes qui profitent elles aussi de diverses situations d'autorité pour faire la même chose

2°) Autre raison de l'inconsistance de l'accusation : le concert des médias sur la question est suffisamment fort pour que Charlie Hebdo ne soit pas obligé d'y joindre sa voix

On est manifestement dans la situation d'un quasi fait divers exploité à fond pour faire diversion et pour faire oublier autre chose

 

3°) L'équipe d'Edwy Plenel a certainement beaucoup d'autres chats à fouetter : si elle a été attaquée par Charlie Hebdo, c'est justement pour qu'elle n'ait pas les moyens de le faire

Pour ne prendre que l'exemple le plus connu prouvant la progression de la censure :

Fin 2016, quand les médias nous ont annoncé triomphalement la condamnation de Jérôme Cahuzac à de la prison ferme, une information honnête aurait ajouté : « Aujourd'hui, Jérôme Cahuzac ne risquerait plus rien ». Ceci notamment en raison de l'étranglement financier du journal numérique

 

Voir pour cela la partie B de l'article intitulé : « Redressement fiscal de Mediapart : quand Fillon se saborde sans s'en apercevoir »

https://blogs.mediapart.fr/louis-rougnon-glasson/blog/130217/redressement-fiscal-de-mediapart-quand-fillon-se-saborde-sans-sen-apercevoir

 

D – La gaffe de Fillon décortiquée dans le même article nous donne en plus la preuve d'une attaque organisée contre la liberté d'expression, attaque organisée où les manoeuvres de la droite de Fillon, Genevard, Sarkozy vont exactement dans le même sens que les attaques de Charlie Hebdo contre Mediapart

La gaffe en question a consisté à répliquer de façon cinglante à une journaliste de Mediapart : «Vous êtes de Médiapart, c'est ça ? Moi, je n'ai jamais eu de redressement fiscal »

Ce redressement fiscal est justement dû à une manoeuvre de voyous de l'appareil dirigeant, qui avait infligé pour la seule presse numérique façon Mediapart un taux de TVA de 19,6 %, alors que le taux appliqué à la presse papier est de 2,1%

« François Fillon a réussi à prouver lui-même qu'il est un farouche partisan de la chape de plomb, la première de toutes les corruptions, celle qui permet toutes les autres »

 

E - Deuxième preuve d'une attaque organisée contre la liberté d'expression

En avril 2016, sur le forum Education de France2, un article intitulé : « Un pilier politique de la forteresse Orthographe en échec et mat » comportait un lien vers le même article résumé sur une page en version pdf, pour impression et rediffusion facile

Ce lien a été rendu inactif en y intercalant des espaces peu visibles. Quand on cliquait dessus, il aboutissait au message : « Erreur 404 »

Cette ruse est une manière de censurer sans en avoir l'air. Elle est aussi la preuve d'un véritable travail de barbouzes parfaitement organisés, opérant dans les coulisses d'internet pour protéger celle qui s'apprêtait à devenir la ministre de l'Education Nationale du président Fillon

 

F - Troisième preuve d'une parfaite organisation pour étouffer les vérités gênantes : étouffement de l'énorme dossier concernant la politique éducative

Pour l'énorme dossier qui arrive tant bien que mal à se maintenir sur internet malgré les barbouzes, malgré une censure ubuesque, voir par exemple :

 

a) « Politique éducative : ce que les médias ne diront pas à la rentrée 2014 »

http://alain-genestine.over-blog.org/2014/08/politique-educative-ce-que-les-medias-ne-diront-pas-a-la-rentree-2014.html

 

b) « Série d'articles voués aux oubliettes du forum sur l'éducation de France2 »,

et :

« Des pièces à conviction de la corruption sont en train de disparaître à grande vitesse » :

Le premier de ces articles date de juillet 2013, le second de juin 2017. Avec le premier, on s'avançait à petits pas vers la suppression pure et simple du forum. Celle-ci est devenue effective le 30 juin 2017. Avant de tuer son chien, on lui a donné la rage

Les liens pour ces deux articles :

https://blogs.mediapart.fr/louis-rougnon-glasson/blog/030713/serie-darticles-voues-aux-oubliettes-du-forum-sur-leducation-de-france2

et :

https://blogs.mediapart.fr/louis-rougnon-glasson/blog/240617/des-pieces-conviction-de-la-corruption-sont-en-train-de-disparaitre-la-hate

 

c) « Eclairages interdits sur mai 68 », pdf, 5 pages :

http://alrg.free.fr/2014-pdf-lrg/paj-400-804-eclairages-interdits-mai-68-f-tract.pdf

 et:

« Mai 68 : la propagande officielle vous a caché l'essentiel », pdf, une page :

http://alrg.free.fr/makyavel-2013/f275-c04-1p-mai-68-propagande-officielle-tract.pdf

 

d) « Depuis 2005, la mafia des assassins de l'école vous cache les propos féroces du mathématicien Laurent Lafforgue »

http://alrg.free.fr/PLCP-2016-06-MME-ORTHOGRAPHE/g348-h10-1p-fly-bizarre-silence-sur-les-propos-de-laurent-lafforgue-c-tract.pdf

 

e) La partie B de l'article intitulé : « Assemblée Nationale, 28 juin 2017 : des opposants mal placés pour donner des leçons »

https://blogs.mediapart.fr/louis-rougnon-glasson/blog/120717/assemblee-nationale-28-juin-2017-des-opposants-mal-places-pour-donner-des-lecons

Citation :

« B - (…) si les médias avaient eux-mêmes fonctionné correctement, Annie Genevard n'aurait eu aucune chance d'être réélue députée

Les bribes d'informations qu'elle a données peu à peu à partir de fin 2015 pour devenir ministre de l'Education Nationale d'un gouvernement de droite, annonçaient un désastre

Les alertes successives lancées à ce sujet constituent au total un dossier accablant

Or, aucune mention de l'existence même de ce dossier n'a été faite dans les médias locaux ou régionaux tels que L'Est Républicain, France Bleu Besançon, FR3 Bourgogne-franche-Comté, C'est à Dire

... la censure en la matière est tellement bien organisée, qu'elle arrive à faire croire qu'elle n'existe pas »

 

La technique de censure utilisée pour cacher au grand public l'existence même de cet énorme dossier a été appelée « stratégie du silence » par le professeur Henri Joyeux. Elle est fondée sur le principe : si une censure est suffisamment bien organisée, elle arrive à faire croire qu'elle n'existe pas »

 

G – Charlie Hebdo: tout l'intérêt stratégique d'une cinquième colonne, secrètement au service de son célèbre « adversaire capitaliste »

Au premier degré, la ruse d'un Charlie Hebdo utilisée pour affaiblir Mediapart n'a rien à voir avec l'étouffement de l'énorme dossier évoqué ici, mais elle est au service du même objectif : le baîllonnage de l'information. Sa mission est d'abord de faire croire que la liberté d'expression est totale et qu'un tel baîllonnage est impossible

Mais Charlie Hebdo a en plus un rôle stratégique primordial, c'est celui d'une cinquième colonne au service de la droite d'affaires, pour saboter de l'intérieur et sans en avoir l'air le plus connu des ilots de résistance à l'armée du mensonge

 

H – Autre astuce géniale pour étouffer les vérités gênantes : la fabrication-diabolisation du Front National

Le discours raciste et xénophobe du parti des pestiférés est réellement inacceptable et il en est de même pour les mesures ubuesques qu'il préconise, mais :

 

a) ce parti a été créé et fortifié par l'entente du parti de Fillon, Genevard, Sarkozy avec la gauche héritière du communisme, pour constituer un épouvantail commun garant de leur union. C'est une précaution nécessaire, compte tenu de a guéguerre de façade qu'ils sont contraints d'entretenir pour pour tromper leurs électorats respectifs

Voir par exemple : « Comment Mélenchon s'y prend pour voler au secours de son faux adversaire François Fillon »

« Les provocations de Jean-Luc Mélenchon contre la droite bien-pensante servent à en radicaliser les positions et donc à maintenir autour de François Fillon un électorat qui risquerait de se volatiliser. C'est l'astuce nécessaire pour sauvegarder la traditionnelle dualité droite contre gauche »

https://blogs.mediapart.fr/louis-rougnon-glasson/blog/010417/comment-melenchon-sy-prend-pour-voler-au-secours-de-son-faux-adversaire-francois-fil

 

b) autre point fort gênant pour ceux qui font la morale à leur enfant terrible. Au lieu de l'excommunier, le respect des valeurs héritées de notre histoire aurait consisté à appliquer le grand principe voltairien de la liberté d'expression : « je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites mais je me battrai pour que vous puissiez le dire »

Le débat aurait alors remplacé la stratégie du silence et c'est de lui que nait la vérité

Pour avoir évité le débat, pour avoir violé le principe de la liberté d'expression, on est maintenant dans une situation cocasse où des donneurs de leçons de l'immigrationisme aveugle en sont venus à changer leur fusil d'épaule et à adopter sans vergogne le discours islamophobes qu'ils diabolisaient naguère!

 

Voir le deuxième commentaire de l'article :

« Mediapart accusé, petit aperçu des complices de l'accusateur »

https://blogs.mediapart.fr/louis-rougnon-glasson/blog/091217/mediapart-accuse-petit-apercu-des-complices-de-laccusateur/commentaires

Citation :

« Le monde musulman est hélas - je le regrette - infesté par divers intégrismes religieux, qui développe une haine des femmes de hauts niveaux sans parler de celle des mécréants et des homosexuels et vous voudriez qu'il n'y ait pas des mesures de prise contre cette usb-culture de cette fraction du monde musulman particulièrement réactionnaire !

Je crois qu'il faut donc le dire nettement : je ne tiens pas du tout à ce que tous les musulmans vivent pleinement leur foi dans ce pays sauf a devenir complice d'une islamisation réactionnaire. Je ne parle pas là de la foi des musulmans progressistes . Lire ma caractérisation des musulmans sur mon blog.

Nous sommes - les forces de pluri-émancipation - obligé d'agir ! Aucun progressisme ne saurait s'accommoder de cela ! Ce qui ne signifie pas faire n'importe quoi ! On doit se tromper le moins possible mais on ne saurait ignorer la présence en France comme partout dans le monde d'un contre-mouvement réactionnaire fort nommé intégrismes musulmans (au pluriel) »

A part la profession de foi d'une identité gauchiste, on a bien là, toute honte bue, des propos parfaitement ressemblants à ceux de l'extrême droite

 

I – Conclusions

1°) En réponse à l'attaque de Charlie Hebdo contre Mediapart, et plus largement en réponse à l'attaque généralisée de l'appareil dirigeant contre la liberté d'expression, il ne faut pas demander l'impossible au média numérique d'Edwy Plenel. Il reste la meilleure des références pour officialiser les informations gênantes, mais la plus élémentaire des prudences consiste à ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier. Concrètement, avant de les poster dans ses blogs, une précaution consiste à en faire une prédiffusion « SOULMANTAU », c'est à dire par courriel ou par tract

2°) Cette attaque contre la liberté d'expression est une sale affaire pour le court terme, mais à plus longue échéance, elle est vouée à coup sûr à l'échec. Une première preuve en a été donnée par la surprise électorale de 2017 : son explication est donnée dans l'article intitulé : « C'est la guérilla de l'information qui a coulé François Fillon »

 

Ortograf-FR (Louis Rougnon Glasson) doc g381-h12-B décembre 2017 Début 2018, « je suis Charlie » : c'est fini. Cette fois, trop, c'est trop : on n'a plus le droit d'être Charlie Hebdo (B)

.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.