Marche nationale des Sans-Papiers: infos pour amplifier la mobilisation

Etapes par étapes les marches parties de Marseille et Montpellier avancent. D'autres villes vont démarrer. Pour que la marche devienne marée humaine vers l'Elysée le 17 octobre, on a besoin de tout le monde. Ci-dessous informations en direction notamment des réseaux militants pour aider à amplifier la mobilisation.

Informations, notamment aux réseaux de soutien et structures signataires de la Marche nationale des Sans-Papiers pour aider à amplifier la mobilisation.

Aide au parcours - Organisation d'un événement - Montée à Paris le 17 octobre - Réseaux sociaux et médias - Financement

affichea3-acte3-01

Aider sur les parcours de la marche

Pour aider à organiser l’accueil sur les étapes (logistique, mobilisation locale et événements) on a besoin de tous les réseaux.

Pour connaître les étapes prévues + indiquer les événements prévus consulter le site : https://marche-des-sans-papiers.org

(cliquer sur l’icône correspondant à la ville-étape)

 

Pour infos et obtenir les contacts locaux :

axe ouest : 0687795217 (trajet à partir de Rennes) – 0684707958 (sud-ouest)

axe sud-est : 0689058308 (trajets au départ de Marseille, Montpellier et Grenoble) 

axe nord-est : 0635404323 (trajet au départ de Strasbourg)

axe nord : 0675706118 (trajet au départ de Lille) - 0772226150 (départ de Rouen)

 

Organisation d’un événement 

Au-delà des étapes prévues de la marche nous souhaitons bien sûr que se multiplient les initiatives locales pendant la marche, en soutien de celle-ci bien sûr mais aussi en s’appuyant, sur elle pour développer la mobilisation.

Organisez donc des actions de tous types selon vos possibilités, vos idées… N’hésitez pas à nous les envoyer (avant pour relayer, après pour afficher la mobilisation).

Cela peut se faire à n’importe quelle date.

Là où c’est possible ce serait bien de multiplier les apparitions publiques le week-end du 2/3/4 octobre (mi-marche et plusieurs départs prévus à cette date).

 

Manifestation du 17 octobre - Montée à Paris

Toute la marche va converger à Paris pour une manifestation nationale que nous espérons massive le samedi 17 octobre à Paris pour aller vers l’Elysée.

Il s’agit donc d’organiser les modalités pratiques pour permettre au maximum de personnes intéressées de venir manifester à Paris (cars, co-voiturages, etc…).

Pour chaque ville n’hésitez pas à nous envoyer les modalités/contacts pour départ collectif.

Des versions A3 de l’affiche sont disponibles pour tirages locaux (pour fichier pdf HD demander à marche.des.solidarites@gmail.com).

Pour la région parisienne des tracts et des affiches sont disponibles au local de Solidaires, 31 rue de la Grange aux Belles (métro Colonel Fabien).

 

Réseaux sociaux et médias

Utilisez vos réseaux sociaux et contacts-médias pour faire connaître la marche, relayer l’appel et la « Lettre ouverte à Emmanuel Macron » : https://blogs.mediapart.fr/marche-des-solidarites/blog/180920/marche-des-sans-papiers-lettre-emmanuel-macron

Partagez les publications de la page facebook : fb marche des solidarités

 

Financement

La marche se construit - y compris financièrement - grâce aux collectifs de sans-papiers et aux réseaux de solidarité et démontre/visibilise leur existence. C’est déjà de ce point de vue une grande réussite.

Il n’en reste pas moins que les besoins de financement global sont importants. Pour indication des frais ont déjà été engagés centralement pour du matériel de mobilisation (tracts, affiches…) pour environ 4000 euros. Nous aimerions sortir aussi des auto-collants. L’argent avancé pour les t-shirts se monte déjà à près de 15 000 euros (qui devraient être remboursés par la vente). L’équipement des marcheurs partis de Marseille et Montpellier a déjà coûté plus de 1000 euros.

Deux camions ont déjà été financés (par Solidaires pour l’axe sud-est et l’UD-CGT du Nord pour Lille). Mais il va en falloir pour les autres marches et il faut mettre de l’essence ! Pour indication la location avancée par Solidaires pour le camion parti de Marseille a coûté 1900 euros - sans compter l'essence.

Il restera aussi à financer l’organisation de la manifestation du 17 octobre et payer les transports pour les déplacements des marcheurs et marcheuses de la région parisienne rejoignant les points de départ.

En l’absence de compte dédié nous avons mis en place une cagnotte nationale : https://www.lepotcommun.fr/pot/ssqm0lal

Celle-ci sert à la fois pour les soutiens individuels et aussi pour les versements des structures signataires (indiquez le nom de votre structure lors du versement : un reçu peut être imprimé).

Pour les structures qui ne peuvent absolument pas passer par la cagnotte contactez-nous à marche.des.solidarites@gmail.com

Nous avons actuellement 240 structures qui ont apporté leur soutien à la marche. Nous faisons appel principalement pour le financement aux structures nationales et de la région parisienne et incitons les structures locales à aider localement au financement de l’accueil et/ou de la montée vers Paris le 17 octobre. 

Pour des raisons de transparence nous ferons circuler avant le 17 octobre un premier bilan des dépenses et des soutiens reçus. Une équipe « finances » s’est mise en place avec représentantEs de CSP75, Fasti, Droits devant, Solidaires et ZSP18. D’autres peuvent s’y joindre. 

 

Pour info la liste des signataires au 23 septembre :

 

CASP, CISPM, CSP 13, CSP 59, CSP 75, CSP 92, CSP 93, CSP 95, CSP Alsace, CSP Kabyle, CSP Montreuil, CSP Paris 20, CSP Rouen, Collectif des Immigrants en France, Collectif Pour l’Avenir des Foyers, Collectif Schaeffer d’Aubervilliers, CTSP Vitry, Droits Devant !!, Ensemble Pour Notre Régularisation Sans Exceptions, 

 

La Marche des Solidarités et les Etats Généraux des Migrations,

 

20ème Solidaire avec tou.te.s les migrant.e.s, 2MSG, Accueil Demandeurs d’Asile Grenoble, Accueil Réfugiés Vals du Dauphiné, ACORT, ADTF, AEResP28, Ah Bienvenue Clandestins !, Allamma internationale, Alternatiba ANV Rhône, Alternatiba Rouen, AMDH Paris-IDF, AMF, Amicale CNL de Hautepierre à Strasbourg, Amoureux au Ban Public Lyon, ARDHIS, Assemblée antiraciste du 20ème, Assemblée locale des EGM de Cahors, ASIAD, ASIL Accueil 88, ASMA, ASMIE – Solidarité mineurs isolés, ASTI d’Elbeuf, ASTI de Montélimar, ASTI de Petit-Quevilly, ASTI de Romans sur Isère, ASTI de Valence, Association Talawassi, ATMF, ATTAC France, ATTAC 45, ATTAC Moselle, ATTAC Rennes, ATTAC Romans, ATTAC Strasbourg, Autremonde, Ballon Rouge (Aubagne), Bangladesh Community in France, BDS France Marseille, BDS France Montpellier, CADM 70, CDDLE de Besançon, Cercle 49, CGT, CGT AHS Franche-Comté, Chemins Pluriels, CISEM, CIVCR, CNT, CNT-FTE, CNT SO, CSRA, Collectif 343 racis.ée.s, Collectif Casse-rôles, Collectif Chabatz d'entrar de la Haute-Vienne, Collectif des écoles de Marseille, Collectif des Sorins de Montreuil, Collectif de soutien aux réfugiés en Ariège, Collectif de soutien de l’EHESS aux sans-papiers et aux migrant-es , Collectif du 5 novembre – Noailles en colère, Collectif Intersquats Exilé.e.s Lyon et Environs, Collectif Justice et Libertés du Bas-Rhin, Collectif Loire « Pour que personne ne dorme à la rue », Collectif Migrants 83, Collectif Migrants Comminges (31), Collectif Réfugiés du Vaucluse, Collectif Sénonais de Soutien aux Migrants, Collectif Solmiré (Solidarité Migrants-Réfugiés) de Besançon, Collectif Solidarité Migrants 01, Collectif Solidarité Migrants Pays Basque et Sud Landes ETORKINEKIN, Collectif Solidarité Migrants Wilson, Collectif Toulouse Anti CRA, Collège sans Frontières Maurice Sève, Comité de Soutien aux Sans-papiers Haïtiens, Comité de Vigilance sur le Droit des Etrangers de Montbéliard, Comité Génération.s Immigration, Confluences, CRI, CRID, CRLDHT, DAL, Décoloniser les arts, DIEL, DNSI 67, DNSI 86, EELV Paris 18, Emancipation Lyon-69, Emancipation tendance intersyndicale, Ensemble !, ETM 31.46, EVTC, Extinction Rébellion Ardèche, Extinction Rébellion Montreuil, Extinction Rébellion PEPPS, FA, FASTI, Faux-Solidaires, FETAF, Femmes solidaires, FI Krutenau- Esplanade Insoumise (Strasbourg), Filles et Fils de la République, FSU, FTCR, Fondation Frantz Fanon, FUIQP, Genepi, GISTI, Habitat&Citoyenneté, ICARE 05, Identité Plurielle, INDECOSA-CGT 67, Jarez Solidarités, J'En Suis J'Y Reste, KOLONE, La Boîte Sans Projet, La Cimade, La Cimade Figeac, La Cimade Yonne, La Mule Du Pape, La Révolution Est En Marche, LDH Amiens, LDH Istres Ouest-Provence, LDH Mâcon, LDH Montpellier, LDH PACA, L’Effet Papillon, Le paria, Les Voisins Solidaires de Versailles, LFI 35, Mama Road, MAN, MAN 71, MAN IdF, MDP, Modus Operandi (Grenoble), Montreuil Rebelle, Mouvement Utopia, MRAP, MRAP Centre Ardèche, MRAP Limoges-Haute-Vienne, MRAP Montpellier, MRAP Tarbes, MRAP Strasbourg, Nayan France Association of Child éducation Bangladesh, Nogozon, Nouvelle Jungle Lille, NPA, OCML-VP, Organisation de Femmes Egalité, Paris d’Exil, PCOF, Parti des travailleurs (Tunisie) section France, Pas Sans Nous, PCF 06, PEPS, PG 06, PIR, Planning Familial 33, Queer Education, RASH Tolosa, Ras L’Front Strasbourg, Réfugiés Bienvenue Nîmes, REMCC, RESF 13, RESF 36, RESF 51, RESF 61, RESF 69, RESF 82, RESF Bassin minier 71, RESF Castres, RESF Somme, RESF Tournon 07, Réseau Féministe « Ruptures », RSM 89, RUSF 51, Sang pour Sans, Section CGT de la Cité nationale de l'histoire de l'immigration, Section syndicale CGT Société de Restauration du Musée du Louvre, SNPES-PJJ/FSU, Solidaires 13, Solidaires 35, Solidaires Alsace, Solidaires en Beaujolais, Solidarité et Langage (Valence), Solidarité Migrants Collectif 06, Solidarité Migrants du Haut Nivernais, SOS-Racisme, Sous le même ciel, SUD Culture Solidaires, SUD Education 35, SUD Education 91, SUD Education 92, SUD Education 93, Syndicat des Quartiers Populaires de Marseille, Terre d’Ancrages, Tous Migrants, UCL, UD CGT 67, Une Ecole, un Toit, des Papiers - Pays dacquois (40), UJFP, UJFP Lyon, Union syndicale Solidaires, United Migrants, Un Toit C’est Tout, Un Toit c’est Un Droit, UTAC, VISA, Voies Libres Drôme, ZSP18, 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.