La stratégie de choc: du Chili à la Grèce...

En 2007, Naomi Klein publiait "La Stratégie du choc" Un traumatisme collectif, une guerre, un coup d'état, une catastrophe naturelle, une attaque terroriste plongent chaque individu dans un état de choc. Après le choc, nous redevenons des enfants, désormais plus enclins à suivre les leaders qui prétendent nous protéger. S'il est une personne à avoir compris très tôt ce phénomène, c'est Milton Friedman, Prix Nobel d'économie en 1976.

En 2007, Naomi Klein publiait "La Stratégie du choc" Un traumatisme collectif, une guerre, un coup d'état, une catastrophe naturelle, une attaque terroriste plongent chaque individu dans un état de choc. Après le choc, nous redevenons des enfants, désormais plus enclins à suivre les leaders qui prétendent nous protéger. S'il est une personne à avoir compris très tôt ce phénomène, c'est Milton Friedman, Prix Nobel d'économie en 1976.

Friedman, soutenant l'ultralibéralisme, conseilla aux hommes politiques d'imposer immédiatement après une crise des réformes économiques douloureuses avant que les gens n'aient eu le temps de se ressaisir. Il qualifiait cette méthode de traitement de choc.

Aujourd'hui en 2013, "nous devenons résistants au choc" (Naomi Klein) face à un capitalisme destructeur parce que nous le connaissons  celui là même qui balaya par le passé le Chili ICI, l'Argentine sous la dictature des juntes militaires torturant les civils : choc de la peur, choc de la guerre, choc économique (les chicago boys ICI) ; même méthode au Royaume Uni sous M. Thatcher ;  et puis arrivent l'Afganistan, l'Irak : marchands d'armes, soldats américains en partie "mercenaires" du privé, tortures ; camps de concentration au Chili, en Argentine ; Guatanamo aux US et la Grèce avec un choc économique entrainant des "dégâts collatéraux" tel que le suicide ICI une arme de destruction massive sur une population réduite à rien.

Dans cette vidéo Michael Winterbottom et Mat Whitecross démontrent la puissance du texte de Naomi Klein (qui commente devant une assemblée citoyenne grecque) et la nécessité de résister.

 

Trailer: La Stratégie du Choc de Mat Whitecross & Michael Winterbottom VOstFR © DVD Post

 

 

Par ailleurs, voici une interview de Naomi Klein accordée au journal EnetEnglish (journal indépendant grec) sur le thème "la stratégie de choc s'applique à la Grèce" Les questions sont les suivantes : (lire les réponses sur le site)

  • Comment les événements en Grèce se rapprochent de vos arguments dans la stratégie du choc ?
  • A quel point le changement climatique est-il prégnant dans votre argumentation ?
  • Dans la Doctrine du Choc, vous expliquez comment des pays à qui le FMI avait prêté de l’argent s’étaient vu dire qu’ils avaient des économies malades, des économies cancéreuses. Mais avec la Grèce, il est question d’une « contagion ». Qu’impliquent ces changements de métaphores ?
  • Les pays d’Europe du Sud devraient donc se réunir et tenir des négociations avec la Troïka
  • L’ancien vice-premier ministre Theodoros Pangelos a déclaré « nous l’avons mangé ensemble » - comme si chaque Grec était complice de la situation de crise. A contrario, Alexis Tsipras, à la tête du principal parti d’opposition Syriza, a pointé du doigt Angela Merkel et ses sbires. Comment la façon dont la crise est née affecte-t-elle la manière dont nous essayons de la résoudre ?
  • Le journaliste qui a publié les noms de la liste Lagarde, Kostas Vaxevanis, a déclaré dans une interview au Guardian que  les Grecs devaient lire la presse étrangère afin de savoir ce qui se passaient dans leur propre pays . Quel est le rôle de la presse face à la doctrine du choc ?

http://comite-pour-une-nouvelle-resistance.over-blog.com/article-naomi-klein-la-strategie-du-choc-s-applique-en-grece-117466136.html

Traduction par Okeanews

Naomi Klein conclut par cette belle histoire de Franklin D.Roosevelt :  quand il rencontrait les organisations sociales ou syndicales et qu'elles proposaient des mesures sociales qu'elles voulaient dans le New Deal, il les écoutait longuement et leur disait :

"Descendez dans la rue et obligez moi à le faire" En 1937, il y eut 4740 grèves.

sockcomposite-thumb-medium.jpg

thumbs_mai-91.jpg

shock-thumb-medium.jpg

http://blogs.mediapart.fr/blog/marie-therese-ferrisi/030312/electrochoc-psy-ou-le-degraissage-programme-de-nos-societes


Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.