Une semaine ordinaire au Macronistan

L'Homme Fort, sa clique et sa claque.

Mardi 8 juin, en tournée de propagande dans une petite ville, le Génie de la Somme (*) se dirigea à grandes enjambées vers une douzaine de ses sujets qui avaient été disposés derrière une barrière pour acclamer le Leader Suprême du Macronistan. L’un d’eux ne se contenta pas de faire la claque mais en administra une à l’Homme Fort. Immédiatement neutralisé, ce dangereux individu a été jugé le jeudi 10 juin, soit deux jours plus tard, condamné à 18 mois de prison dont 4 mois d'emprisonnement ferme, puis incarcéré.

Que la justice fît preuve d’une telle célérité et d’une si grande sévérité pour une baffe ne laissa pas de souffler les Macronistanais. Depuis plusieurs années en effet, des dizaines de manifestants ont été éborgnés, plusieurs centaines ont été mutilés par les forces spéciales du régime et quelques-uns ont été tués. Aucun des auteurs de ces crimes n’a été jugé, ni même suspendu. Pas plus que leurs responsables hiérarchiques. L’un d’eux a même été décoré pour sévices rendus par le ministre de l’Intérieur.

Vendredi 11 juin au soir se déroulait dans la capitale une rencontre dans le cadre d’un tournoi de tennis fort prisé des courtisans du régime et des classes sociales qui le soutiennent. Le couvre-feu entrant en vigueur à 23h00 et le match n’étant pas terminé, les spectateurs auraient normalement dû quitter le stade et rentrer chez eux. Mais, dans son immense bonté, l’Homme Fort donna l’ordre d’annuler les obligations du couvre-feu de 23h00 pour permettre au public d'assister à la fin de la rencontre. De très nombreux spectateurs se mirent alors à chanter « Merci Macron ! » pour remercier le Génie de la Somme de leur avoir accordé cette faveur.

Dans le même temps, quelques centaines de gueux qui faisaient la fête sur une place non loin de là furent dispersés dès 23h00 à grand renfort de gaz lacrymogènes par la police du régime. Ces gens qui ne sont rien, à qui il aurait pourtant suffi d’acheter un billet valant la moitié du salaire minimum pour pouvoir prolonger la fête après 23h00, l'ont en fin de compte bien mérité.

Ainsi vont les affaires publiques en Macronistan en ce début du mois de juin 2021, An 5 après E.M.

---------------------------------------------------

(*) La Somme est un département du Nord du Macronistan qui est la terre d’origine de l’Homme Fort. Éblouis par le génie de leur Maître, ses affidés le surnomment affectueusement le « Génie de la Somme ».

Nous avions déjà publié plusieurs billets sur le Macronistan : voir ici la chronique précédente.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.