Le ministre de la Flagornerie Nationale

« Un sot trouve toujours un plus sot qui l'admire. » Nicolas Boileau.

Depuis plusieurs semaines, toute la Cour témoigne bruyamment de son admiration pour le Grand Epidémiologiste. Dans l’exercice de la courbette, c’est incontestablement Jean-Michel Blanquer qui a su faire preuve de la plus grande souplesse en déclarant selon Le Monde : « Le président a acquis une vraie expertise sur les sujets sanitaires. (…) Ce n’est pas un sujet inaccessible pour une intelligence comme la sienne et au regard du temps important qu’il y consacre depuis plusieurs mois ».

C’est que le demi-dieu dont il baise les pieds lit les revues scientifiques, voyez-vous ! Et en anglais s’il vous plait ! Et il consulte lui-même le site CovidTracker ! Comme il m’est aussi arrivé de lire quelques articles en anglais et de suivre ce qui est publié sur ce site, voilà que je me surprends à rêver aux étoiles et à penser que je pourrais peut-être me lancer en 2022 dans la course pour devenir calife épidémiologiste à la place du calife…

Mais revenons sur terre. Comme toujours en cette contrée peuplée de Gaulois réfractaires, il ne manque pas d’esprits chagrins. Ainsi, Dominique Costagliola, épidémiologiste à l’INSERM, laissait percer sa rancœur en tenant ces propos pleins de fiel dans L’Express : « Lire est une chose, comprendre les enjeux en est une autre. » Comme c’est bas !

Anna Cabana, éditorialiste dans les organes de propagande du régime, n’a pas de ces passions tristes qui obscurcissent le jugement. S’exprimant en février 2020 à propos de l’Être Suprême du Macronistan, elle entrait en transe sur BFMTV : « Il est exceptionnel, Emmanuel Macron. Il y a dans la chimie exceptionnelle de son être quelque chose qui paralyse. »

Comme le monde des courtisan(e)s est petit, il se trouve que Mme Cabana n’est pas qu’une propagandiste dont la consommation de substances ne semble pas se limiter aux fraises Tagada. Elle est également à la ville la compagne de … Jean-Michel Blanquer.

La flagornerie, comme le patinage artistique, c’est un sport qui se pratique aussi en couple.

Les yeux de Chimène Les yeux de Chimène

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.