marugil
Citoyen
Abonné·e de Mediapart

404 Billets

0 Édition

Billet de blog 31 déc. 2021

marugil
Citoyen
Abonné·e de Mediapart

Nouvelle vague « d’Absurditas virus » au Macronistan

Ce dangereux virus s’est propagé ces derniers jours de manière fulgurante dans les cercles dirigeants de cet État, dirigé d’une main de fer par l’Homme Fort depuis sa prise du pouvoir en 2017.

marugil
Citoyen
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Présent à l’état endémique au Macronistan, les scientifiques ont observé que sa propagation était fortement corrélée à celle du Covid-19. Ne contaminant que le Génie de la Somme et sa Cour, l'Absurditas virus se caractérise par la prise de décisions qui semblent particulièrement absurdes au commun des mortels et supérieurement intelligentes à ses courtisans et aux folliculaires qui chantent ses louanges.

Étrangement, la presse étrangère se montre plus circonspecte que les gazettes appartenant aux amis oligarques de l’Homme Fort. En novembre 2020, Die Zeit consacrait un article à ce qu’il qualifiait d’Absurdistan autoritaire : « Certificats pour quitter la maison, courir juste devant la porte, gardes de sécurité pour les jouets: le verrouillage [...] est si répressif que même les règles sensées tombent en discrédit. »

L'hebdomadaire allemand s’étonnait que chaque habitant fût dans l’obligation de remplir et de signer une auto-attestation pour aller promener son chien ou faire un peu d’exercice, dans un rayon limité à un kilomètre. A la même période, c’est par un décret que fut à nouveau autorisée le 20 novembre 2020 la vente de sapins de Noël.

Un peu plus tôt dans l’année, il était possible de prendre le métro sans masque car ceux-ci étaient jugés dangereux par les autorités (de mauvais esprits prétendent que c'est parce qu'il n'y en avait pas de disponible). Il était interdit de se promener en forêt et une retraitée écopa d’une amende car elle se promenait seule sur la plage à 7 heures du matin.

Depuis quelques jours, une nouvelle vague d’Absurditas virus submerge le Macronistan. L’Homme Fort a décidé que la consommation de popcorns sera interdite dans tous les cinémas. Que l’on pourra boire un verre ou manger un morceau assis mais pas debout. Sauf dans les trains où l’on ne pourra boire ou manger ni assis ni debout. Qu'il sera désormais interdit aux enseignants de boire un café debout en salle des professeurs. Qu’un maximum de 2000 spectateurs pourra assister à un concert mais qu’aucune limite ne s’appliquera aux foires et expositions commerciales. Que les personnes non vaccinées ayant un résultat de test négatif ne pourront plus aller au restaurant ou au cinéma mais que les personnels soignants ayant un résultat de test positif devront aller travailler s’ils n’ont pas de symptômes. Qu’il faudra porter un masque dans la rue, même s’il n’y a personne dans un rayon de 10 mètres.

Pour la communauté scientifique, l’Absurditas virus demeure une énigme. Alors que les infections virales confèrent une forme d’immunité aux personnes qui en sont atteintes, c’est très exactement l’inverse avec ce virus. A chaque vague, non seulement l’Homme Fort et sa Cour sont à nouveau contaminés mais leurs symptômes prennent des formes de plus en plus graves.

Les Macronistanais ne perdent toutefois pas espoir. Un vaccin très efficace est disponible et pourra être administré en deux doses à deux semaines d’intervalle : les 10 et 24 avril 2022.

---------------------------------------------------

(*) La Somme est un département du Nord du Macronistan qui est la terre d’origine de l’Homme Fort. Éblouis par le génie de leur Maître, ses affidés le surnomment affectueusement le « Génie de la Somme ».

Nous avions déjà publié plusieurs billets sur le Macronistan : voir ici la chronique précédente.

© Allan Barte (@AllanBARTE)

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
L’encombrant compagnon de la ministre Pannier-Runacher
Des membres du ministère d’Agnès Pannier-Runacher sont à bout : son compagnon, Nicolas Bays, sans titre ni fonction, ne cesse d’intervenir pour donner des ordres ou mettre la pression. En outre, plusieurs collaborateurs ont confié à Mediapart avoir été victimes de gestes déplacés de sa part il y a plusieurs années à l’Assemblée nationale. Ce que l’intéressé conteste.
par Lénaïg Bredoux, Antton Rouget et Ellen Salvi
Journal — Justice
Les liaisons dangereuses de Rachida Dati avec les barbouzes du PSG
Enquête illicite dans l’affaire Renault-Nissan, intervention auprès d’un préfet, renvois d’ascenseur : la justice s’intéresse aux relations entre l’ancienne garde des Sceaux et un lobbyiste mis en examen dans l’affaire qui secoue le club de foot.
par Yann Philippin et Matthieu Suc
Journal
Harcèlement, violences, faux en écriture publique : des policiers brisent « l’omerta » 
Dans un livre à paraître jeudi 1er décembre, six fonctionnaires de police sortent de l’anonymat pour dénoncer, à visage découvert, les infractions dont ils ont été témoins et victimes de la part de leurs collègues. Une lourde charge contre « un système policier à l’agonie ». 
par Camille Polloni
Journal — Violences sexistes et sexuelles
Le youtubeur Léo Grasset visé par une enquête pour viol
Selon nos informations, une étudiante a déposé plainte à Paris. Elle accuse de « viol » le célèbre vulgarisateur scientifique et youtubeur, déjà visé par une enquête préliminaire pour « harcèlement sexuel ». De nouveaux témoignages font état de « problèmes de respect du consentement », mais également d’« emprise ».
par Sophie Boutboul et Lénaïg Bredoux

La sélection du Club

Billet de blog
Révolution kurde en Iran ? Genèse d’un mouvement révolutionnaire
Retour sur la révolte en Iran et surtout au Rojhelat (Kurdistan de l’Est, Ouest de l’Iran) qui a initié le mouvement et qui est réprimé violemment par le régime iranien dernièrement (plus de 40 morts en quelques jours). Pourquoi ? Voici les faits.
par Front de Libération Décolonial
Billet de blog
Voix d'Iran : la question du mariage forcé (et du viol) en prison
Ce texte est une réponse à la question que j'ai relayée à plusieurs de mes proches, concernant les rumeurs de mariages forcés (suivis de viols) des jeunes filles condamnées à mort.
par sirine.alkonost
Billet de blog
Témoignage d'une amie Iranienne sur la révolution en Iran
Témoignage brut d'une amie Iranienne avec qui j'étais lorsque la révolution a débuté en Iran. Ses mots ont été prononcés 4 jours après l'assassinat de Masha Amini, jeune femme Kurde de 22 ans tuée par la police des moeurs car elle ne portait pas bien son hijab.
par maelissma
Billet de blog
Lettre d'Iraniens aux Européens : « la solidarité doit s'accompagner de gestes concrets »
« Mesdames et messieurs, ne laissez pas échouer un soulèvement d’une telle hardiesse, légitimité et ampleur. Nous vous demandons de ne pas laisser seul, en ces temps difficiles, un peuple cultivé et épris de paix. » Dans une lettre aux dirigeants européens, un collectif d'universitaires, artistes et journalistes iraniens demandent que la solidarité de l'Europe « s'accompagne de gestes concrets, faute de quoi la République islamique risque de durcir encore plus la répression ».
par Les invités de Mediapart