• 1 billet
  • 0 édition
  • 0 article d'éditions
  • 0 portfolio
  • 0 lien
  • 0 événement
  • 0 favori
  • 0 contact
Voir tous
  • Non à l’amour, oui au soin...

    Par
    Le malheur, lors de la crise sanitaire, ce n’est pas seulement d’avoir manqué de matériel, de moyens mais d’avoir vu tant de personnes âgées en EHPAD mourir privées de la présence, de l’amour de leur proche. Le malheur, c’est comprendre que des gens s’accommodaient de l’impuissance des soignants. Maintenant nous recevons des déclarations d’amour. Alors que nous voulons juste soigner. Dignement.