Mathieu Repiquet
Sciences - Santé - Société - Investigation
Abonné·e de Mediapart

18 Billets

0 Édition

Billet de blog 29 oct. 2021

Mathieu Repiquet
Sciences - Santé - Société - Investigation
Abonné·e de Mediapart

Sanuni : la startup du bullshit pseudothérapeutique

Fondée et dirigée par la chamane Elodie Liger, la plateforme Sanuni a pour but de mettre en relation des praticiens de médecines douces avec des clients. Les méthodes de soins proposées par leurs praticiens sont pourtant complètement fantaisistes. Enquête.

Mathieu Repiquet
Sciences - Santé - Société - Investigation
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

L’entreprise Sanuni est toute nouvelle dans l’écosystème des médecines douces puisqu’elle a été créée le 16 juin 2021[i]. Comme la plupart de ses concurrents (Médoucine ou Pungao), les pratiques de soins dispensées par leurs thérapeutes sont complètement fantaisistes. On y retrouve ainsi la plupart des méthodes dans le collimateur de la Miviludes, l’autorité française de lutte contre les dérives sectaires[ii]. Ces méthodes ne reposent sur aucune base scientifique solide, se basent sur des modèles explicatifs des maladies complètement fumeux (énergie, karma, trauma psychologique…) et sont très utilisées par les charlatans de la santé et groupes sectaires.

Capture d'écran de la page d'accueil du site Sanuni

Les méthodes de soins fantaisistes présentes sur Sanuni

On retrouve notamment sur le site de Sanuni des praticiens exerçant les activités pseudothérapeutiques suivantes : Reiki[iii], PNL, kinésiologie[iv], soins énergétiques[v], géobiologie[vi], purification du Karma[vii], iridologie[viii], fleurs de Bach[ix], homéopathie[x], lithothérapie[xi], décodage biologique[xii], psychogénéalogie[xiii], Access Bar[xiv]

Le décodage biologique, et pratiques assimilées, figurent selon la Miviludes, parmi les méthodes les plus dangereuses : plusieurs décès ont été constatés et plusieurs condamnations pénales ont été prononcées à l’encontre de praticiens de ce type de méthodes.

Quelques « thérapeutes » aux méthodes fantaisistes

Patricia Rochard est sans aucun doute la thérapeute de Sunani formée aux plus de pratiques fantaisistes[xv]. Elle a également été formée par Lise Bourbeau[xvi] et Luc Bodin[xvii], deux figures bien connues chez les personnes luttant contre les charlatans de la santé.

Hélène Laurca prétend permettre à ses clients de se connecter avec les défunts et pratique la « libération des mémoires cellulaires et karmiques »[xviii].

La naturopathe iridologue lithothérapeute énergéticienne Anne Heitz-Butz[xix] recommande sur son site des vidéos d’une certaine Irène Grosjean[xx], grande figure conspirationniste du mouvement écolo-New-Age français et dont l’un des proches, Miguel Barthelery, vient d’être condamné à plusieurs années de prison suite au décès de plusieurs de ses clients[xxi].

L’hypnothérapeute Alain Baud fait la promotion de la lithothérapie et radiesthésie. Il prétend à ses clients que ses séances d’hypnose permettent d’accéder à ses vies antérieures[xxii]. Il considère par ailleurs que les maladies peuvent être causées 1) par un faible « taux vibratoire » ou 2) par des traumatismes étant arrivés lors de nos précédentes vies. Ces techniques de soins, au-delà d’être fantaisistes, sont à fort risque de créer des faux souvenirs. Cela peut déboucher pour le responsable à une condamnation pour abus de faiblesse.

La directrice même de Sunani, Elodie Liger[xxiii], pratique une ribambelle de pseudothérapies et pratiques New-Age : soins chamaniques et énergétiques, harmonisation des chakras, PNL, Reiki, mais aussi le désenvoutement des esprits, Féminin Sacré et connexion à son animal totem. Des pratiques citées dans le dernier rapport de la Miviludes.

Que pensez de Sunani ?

Sunani est l’archétype des entreprises se lançant dans les médecines douces : de bonnes intentions mais aucune connaissance scientifique sur les pratiques en question. Des méthodes fantaisistes sont donc pratiquées par des praticiens crédules, à la fois à leurs propres dépens et aux dépens de leurs clients. Le site Sunani est donc peu recommandable.

Toutes les pratiques de soins, qu’elles soient préventives ou curatives, pharmacologiques ou non médicamenteuses, doivent être étayées par des données scientifiques de qualité. L’hypnose a par exemple montré des effets bénéfiques sur les douleurs chroniques mais doit être pratiquée par un professionnel de santé formé à cette méthode.


Vous êtes victime d’un charlatan de la santé ? Voici la conduite à tenir : https://blogs.mediapart.fr/mathieu-repiquet/blog/270921/sante-que-faire-si-je-suis-victime-dun-charlatan-ou-dune-derive-sectaire

Pour toute question ou volonté de partager des données, je suis joignable sur Twitter (@MathieuRepiquet), Facebook (Mathieu Repiquet) ou par mail sécurisé epistemethikos@protonmail.ch

Pour plus d’info : https://menace-theoriste.fr/author/mathieu-repiquet-moracchini/ & https://blogs.mediapart.fr/mathieu-repiquet/blog

Si vous êtes intéressé.e par la thématique des « médecines douces », les livres du Pr. Edzard Ernst sont des références mondiales.


[i] https://www.societe.com/etablissement/sanuni-90091773300017.html

[ii] https://www.derives-sectes.gouv.fr/quest-ce-quune-d%C3%A9rive-sectaire/o%C3%B9-la-d%C3%A9celer/les-d%C3%A9rives-sectaires-dans-le-domaine-de-la-sant%C3%A9/quell

[iii] https://www.psiram.com/fr/index.php/Reiki

[iv] https://www.psiram.com/fr/index.php/Kin%C3%A9siologie

[v] https://www.psiram.com/fr/index.php/M%C3%A9decine_%C3%A9nerg%C3%A9tique

[vi] https://www.psiram.com/fr/index.php/G%C3%A9obiologie

[vii] https://www.psiram.com/fr/index.php/Karma

[viii] https://www.psiram.com/fr/index.php/Iridologie

[ix] https://www.psiram.com/fr/index.php/Fleurs_de_Bach

[x] https://www.psiram.com/fr/index.php/Hom%C3%A9opathie

[xi] https://www.psiram.com/fr/index.php/Lithoth%C3%A9rapie

[xii] https://www.psiram.com/fr/index.php/Biologie_Totale

[xiii] https://www.psiram.com/fr/index.php/Psychog%C3%A9n%C3%A9alogie

[xiv] https://www.lexpress.fr/actualite/societe/sante/access-bars-une-pseudo-therapie-aux-derives-inquietantes_2067006.html

[xv] https://cristaletsens.com/a-propos-therapeute-energeticienne/ ; https://sanuni.fr/therapeute-energeticien/freistroff/patricia-rochard-422111

[xvi] https://www.psiram.com/fr/index.php/Lise_Bourbeau

[xvii] https://www.psiram.com/fr/index.php/Luc_Bodin

[xviii] https://sanuni.fr/accompagnatrice-holistique/sery-magneval/helene-laurca-447269

[xix] https://www.theraneo.com/anne-naturopathe-videos.html

[xx] https://menace-theoriste.fr/une-epidemie-revelatrice/

[xxi] https://www.leparisien.fr/faits-divers/miguel-barthelery-le-naturopathe-qui-prone-le-jeune-pour-soigner-le-cancer-est-interdit-dexercer-15-10-2021-R3KREX2X5NHR7CQ7YENWW2SJMY.php

[xxii] https://www.theraneo.com/alainbaud-hypnotherapeute-prestation-4402-regressez-dans-vos-vies-anterieures-en-groupe-de-18-a-20h-avec-b-mangin.html ; https://sanuni.fr/hypnotherapeute/chatou/alain-baud-421762 ; https://www.youtube.com/watch?v=oLgD4amCHi0

[xxiii] https://sanuni.fr/praticienne-en-chamanisme/barcelona/elodie-liger-421583

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Après l’embargo sur le pétrole russe, l’Europe dans le brouillard
Annoncée depuis des mois, la guerre du pétrole contre la Russie est une réalité depuis lundi 5 décembre. L’Europe a engagé un embargo, les membres du G7 imposent un plafonnement du prix du baril à 60 dollars pour les pays tiers. Avec quelles conséquences ? Personne ne sait.
par Martine Orange
Journal
Devant la cour d’appel, Nicolas Sarkozy crie son innocence
Rejugé pour corruption, l’ancien chef de l’État s’en est pris à une enquête illicite selon lui, et a réaffirmé ne rien avoir commis d’illégal en utilisant la ligne téléphonique « Paul Bismuth ».
par Michel Deléan
Journal
Les enjeux d’un second procès à hauts risques pour l’ancien président
Nicolas Sarkozy, l’avocat Thierry Herzog et l’ex-magistrat Gilbert Azibert sont rejugés à partir de lundi devant la cour d’appel de Paris dans l’affaire de corruption dite « Paul Bismuth », et risquent la prison.
par Michel Deléan
Journal — Corruption
Pourquoi les politiques échappent (presque toujours) à l’incarcération
Plusieurs facteurs expliquent la relative mansuétude dont bénéficient les politiques aux prises avec la justice, qui ne sont que très rarement incarcérés, malgré les fortes peines de prison encourues dans les affaires de corruption.
par Michel Deléan

La sélection du Club

Billet de blog
L'électricité est-elle un bien commun ?
[Rediffusion] L'électricité est-elle un bien commun, comme Yannick Jadot l'a fait récemment ? La formule produit un effet électoraliste garanti. Mais cette opération rhétorique est sans intérêt s’il s’agit, à partir de la fonction sociale actuelle de l’électricité, de faire apparaître dans le système énergétique des options qui méritent un positionnement politique.
par oskar
Billet de blog
À Brioude, itinéraire d'une entreprise (presque) autonome en énergie
CN Industrie vit en grande partie grâce à l'électricité produit par ses panneaux solaires. Son modèle énergétique est un bon éclairage de ce que pourrait être un avenir largement éclairé par les énergies renouvelables. Rencontre avec son patron précurseur, Clément Neyrial.
par Frédéric Denhez
Billet de blog
Les coupures d'électricité non ciblées, ce sont les inégalités aggravées
Le gouvernement prévoit de possibles coupures d'électricité cet hiver : j'ai vraiment hâte de voir comment seront justifiées l'annulation de trains et la fermeture d'écoles pendant que les remontées mécaniques de Megève ou Courchevel continueront à fonctionner. Non ciblées sur les activités « non essentielles », ces coupures d'électricité pourraient aggraver les inégalités.
par Maxime Combes
Billet de blog
L’électricité, un bien commun dans les mains du marché
Le 29 août dernier, le sénateur communiste Fabien Gay laisse exploser sa colère sur la libéralisation du marché de l’électricité : « Ce sont des requins et dès qu’ils peuvent se goinfrer, ils le font sur notre dos ! ». Cette scène témoigne d’une colère partagée par bon nombre de citoyens. Comment un bien commun se retrouve aux mains du marché ?
par maxime.tallant