Michel DELARCHE
retraité de l'ingénierie informatique et aéronautique et de l'enseignement dit supérieur (anglais de spécialité), écrivain et esprit curieux
Abonné·e de Mediapart

1440 Billets

0 Édition

Billet de blog 6 janv. 2017

Attentat contre l'AMIA: l'enquête avance enfin sur des bases sérieuses

La nouvelle équipe de 3 procureurs qui a remplacé Nisman a davantage avancé en un an que Nisman en dix...

Michel DELARCHE
retraité de l'ingénierie informatique et aéronautique et de l'enseignement dit supérieur (anglais de spécialité), écrivain et esprit curieux
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Par delà le battage médiatique ces derniers jours de la presse gouvernementale suite à la décision du pouvoir judiciaire de relancer le faux procès fait par Nisman à l'ex-présidente CFK et l'ex-chancelier Timerman, il est important de souligner les progrès réalisés par la nouvelle équipe qui, contrairement à Nisman, ne se laisse pas manipuler par les tortueux agendas des services secrets et des politiciens.

Après quelques mois de travail sérieux sur la piste locale, travail utilisant une approche scientifique des indices disponibles, les résultats sont là: les trois procureurs qui ont remplacé Nisman après son suicide ont davantage avancé en 2016 que le très paresseux et très corrompu feu procureur spécial pendant toute la période 2005-2014.

Des analyses ADN avaient enfin permis d'identifier il y a quelques mois la 85ème victime de l'attentat (alors que Nisman avait toujours prétendu, sans même prendre la peine de demander la moindre analyse, qu'il s'agissait d'un ouvrier bolivien... d'un mètre quatre-vingt...) Voir à ce sujet mon billet d'août dernier: https://blogs.mediapart.fr/michel-delarche/blog/170816/argentine-la-85eme-victime-de-lattentat-contre-lamia-enfin-identifiee

Plus récemment, des analyses de débris microscopiques incrustés dans les restes des victimes ont permis de confirmer que l'instrument de l'attentat était bien la fameuse Renault Traffic blanche fournie par Telleldin et bourrée d'explosif avant d'être garée devant l'entrée du bâtiment.

Les trois procureurs vont maintenant créer une base complète des données génétiques de toutes les victimes et réanalyser toutes les traces disponibles afin que tous les morts et autres acteurs éventuels puissent être identifiés avec certitude. Ceci devrait aussi permettre de vérifier si oui ou non se trouve dans le lot l'ADN du syro-libanais Ibrahim Berro, mis en cause par Nisman mais dont les frères qui vivent aux USA ont toujours soutenu qu'il était décédé au Liban et n'était pas l'auteur de l'attentat. La nouvelle équipe a entamé les démarches officielles de recueil de l'ADN des frères Berro (ce que Nisman s'était toujours refusé à faire malgré les sollicitations des frères Berro...) à des fins de comparaison.

Une autre approche prometteuse adoptée par les procureurs va consister à faire développer une modélisation 3-D complète de l'attentat à partir de toutes les informations disponibles concernant les localisations des victimes et les destructions subies par le bâtiment.
Je me souviens avoir vu un documentaire présentant une telle reconstitution 3-D qui démontrait, à rebours de toutes les théories complotistes en vogue, que L.H. Oswald était bien l'unique tireur lors de l'assassinat de JFK; ce genre de reconstitution virtuelle des lieux et circonstances d'un crime est donc fort utile pour éliminer les hypothèses fantaisistes.

Les nouveaux procureurs poursuivent en parallèle leur enquête sur les manoeuvres de déviation de l'enquête initiale, manipulations dans lesquelles sont impliqués l'ex-président Carlos Saul Menem (lui-même d'origine syrienne, et lié à certains des individus de même origine qui étaient impliqués dans la préparation de l'attentat) l'ancien ministre de l'intérieur Carlos Corach, l'ancien haut responsable des institutions juives (qui présidait alors la DAIA, équivalent argentin du CRIF français) Reuben Beraja ainsi que divers policiers (parmi lesquels le trop célèbre commissaire Palacios qui est lié par ailleurs au président Macri depuis l'époque de son enlèvement contre rançon en 1991 par un groupe de malfrats incluant des policiers corrompus), agents des services de renseignement et employés de l'alors juge Galeano (déjà condamné pour sa participation à la manipulation de l'enquête par un faux témoignage rémunéré avec de l'argent en provenance des services secrets).

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Politique
L’IVG dans la Constitution française : le revirement de la majorité
Alors que La République en marche a refusé d’inscrire le droit à l’avortement dans le marbre de la Constitution durant la précédente législature, elle opère désormais un changement de cap non sans arrière-pensée politique, mais salutaire face à la régression américaine.
par Pauline Graulle
Journal — Écologie
L’industrie de la pêche est accusée d’avoir fraudé les aides Covid de l’Europe
Alors que s’ouvre le 27 juin la Conférence des Nations unies sur les océans, Mediapart révèle avec l’ONG Bloom comment les industriels de la mer ont fait main basse sur les indemnités destinées aux pêcheurs immobilisés durant la pandémie. Des centaines de navires, aux pratiques de pêche les plus destructrices pour les écosystèmes marins, auraient fraudé près de 6 millions d’euros de subventions publiques.
par Mickaël Correia
Journal
Le RN et l’Algérie : le mythe colonial au mépris de l’histoire
À quelques jours des 60 ans de l’indépendance de l’Algérie, le maire de Perpignan, Louis Aliot (RN), met à l’honneur l’Organisation armée secrète (OAS) et les responsables du putsch d’Alger pendant un grand week-end d’hommage à «l’œuvre coloniale».
par Lucie Delaporte
Journal — Fil d'actualités
L’Ukraine demande plus d’armes et de sanctions contre Moscou après des frappes sur Kiev
Le gouvernement ukrainien a réclamé dimanche plus d’armes et de sanctions contre Moscou aux pays du G7, réunis en sommet en Bavière (Allemagne), à la suite de nouvelles frappes russes survenues à l’aube sur un quartier proche du centre de Kiev.
par Agence France-Presse

La sélection du Club

Billet de blog
France-Algérie : une autre commémoration est-elle possible ?
L’Algérie hante la France, tel un spectre chiffonné, sûrement autant que les Français obsèdent les Algériens. Malgré le travail déjà fait, il y a tant de vérités enfouies, tant de paroles non entendues qui font défaut et empêche de construire un récit collectif. Et surtout tant de rendez-vous à ne plus manquer. Pour participer à cette libération de la mémoire et de nos imaginaires, le Club vous propose un travail collectif pour honorer cette 60e année de paix.
par Le Club Mediapart
Billet de blog
Pacification en Algérie
Témoignage d'un militaire engagé en Algérie ayant participé à la pacification engagée par le gouvernement et ayant rapatrié les Harkis de la D.B.F.M en 1962
par Paul BERNARDIN
Billet de blog
Macron s’est adressé aux rapatriés d’Algérie en éludant les crimes de l’OAS
Le 26 janvier, le président s’est adressé à des « représentants des pieds-noirs » pour « continuer de cheminer sur la voie de l’apaisement des mémoires blessées de la guerre d’Algérie ». Les souffrances des Européens qui quittèrent l’Algérie en 1962 ne sauraient être contestées. Mais certains propos laissent perplexes et ont suscité les réactions des défenseurs de la mémoire des victimes de l’OAS.
par Histoire coloniale et postcoloniale
Billet de blog
Les taiseux d'Algérie
Dans un silence fracassant, excusez l'oxymore, les Algériens ont tu l'Algérie et sa guerre d'indépendance. Ils ne pouvaient plus en parler, des générations entières ont grandi dans le silence de leur père et de leur grand-père. Une mémoire calfeutrée derrière les non-dits omniprésents.
par dchraiti