Déréférencement par MEDIAPART par Philippe Waeselynck

 https://blogs.mediapart.fr/mot-cle/enseignement-catholique

Enseignement catholique: un monde idéal pour les syndicalistes (qui contestent)

Thématiques du blog

FNOGEC . Lachaud . Mediapart . convention collective . enseignement catholique . enseignement privé . harcèlement . heures de délégation . justice . loi CENSI

 

133 Réactions

10 Recommander

Ajouts Favoris

alerter

Partager

@Envoyer

Imprimer

Augmenter

Réduire

Déréférencement par MEDIAPART

16 septembre 2013 |  Par Philippe Waeselynck

 

Il semble que des ennuis informatiques du côté de certains blogs (dont le mien, hasard...) suppriment tout référencement des blogs avec Google.

Comme d'habitude, mediapart répond en disant que c'est un problème technique.

 

Peut-être est-ce vrai, mais je trouve bizarre de constater des points communs entre tous ceux qui ont droit à ce traitement spécial de mediapart.

Alors, Edwy et Géraldine?

Qu'ne pensez-vous d'un point de vue subjectif?

Suis-je paranoïaque?

Suite de mon article le 18 septembre 2013 à 9 heures:

Depuis le début de l'article, Géraldine, sous la pression des demandes nombreuses des internautes a reconnu que ce n'était pas un problème technique, et donc qu'elle avait outrageusement menti.

Un internaute écrivit ceci :

Non à la censure sur Mediapart11 septembre 2013 |  Par Rachid Barbouch

 

 

 

   Triste observation: Plus aucun de mes 277 billets n'apparaît sur les moteurs de recherche.  Les ennemis de la Liberté d'expression rient sous cape. Ils pensent avoir enfin réussi à me censurer ... 

 

  Mais c'est mal me connaître que de croire pouvoir me bâillonner ! Il faudrait bien plus que ça pour m'empêcher de dire tout haut ce que je pense.

 

    Depuis plus d'un an je fais l'objet de tirs groupés  émanant d'une bande d'extrémistes racistes qui ne cherchent qu'une chose: Que j'arrête de publier des billets qui dérangent, des billets qui bousculent leurs discours haineux , des billets qui les mettent à mal, des billets qui dévoilent leur pensées profondes . 

 

   On cherchait par tous moyens à me censurer, y compris en me provoquant, en m'insultant, en m'injuriant, en me consacrant des billets entièrement  racistes pour me descendre ( http://blogs.mediapart.fr/blog/le-pere-vert-pepere/030313/rachid-barbouch-un-vrai-nouveau-beauf) , pour venir après se poser en victimes quand je leur répliquais . 

 

   C'est se bercer d'illusions que de croire qu'il est si facile de faire plier un Arabe en l'intimidant, en le menaçant, en le harcelant par divers moyens plus ou moins détournés.

 

   C'est se bercer d'illusions que de vouloir censurer mes écrits. Nous ne sommes ni en Chine ni  en Russie ni en Corée du Nord ni en Allemagne Nazie. Nous sommes jusqu'à preuve du contraire dans une démocratie . 

 

Article 19 de la Charte de Déclaration des Droits de l'Homme:

 

"Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit."

   Qui est derrière cette censure ? Mediapart ? Google ? Yahoo ? Le Ministère de l'Intérieur Français ? L'Etat Français ? Un groupe de pression ? Des particuliers ? Je cherche, cherche..

NB: J'ai écrit  ce billet après avoir envoyé deux courriels de demandes d'explication à Mediapart, restés sans réponse.

 

A la suite de ce qu'il écrivit, Géraldine remit Rachid B dans ses droits, sans autre explication, prétextant que c'était une erreur.

Ensuite Géraldine parle plus tard de changement de politique de déréférencement, aussi bien à Rachid B qu'à d'autres dont moi!

 

Enfin un peu plus tard, Géraldine lachait l'aveu :

17/09/2013, 18:08 | PAR GÉRALDINE DELACROIX EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE STEPHANE6 LE 17/09/2013 À 17:56

En rien. Le référencement est désormais soumis au respect de notre charte de participation.

 

Autrement dit, mediapart a choisi un certain nombres d'internautes qui n'auraient pas respecté la Chiarte et les prive individuellement de référencement sur les moteurs de recherche. Géraldine pourra toujours dire que c'est automatique, elle mentirait.

Elle a pu enlever le déréférencement de Rachid qui a mis en avant un éventuel acte de racisme de mediapart.

Quand on pense que mediapart pleure depuis le 8 juillet sur la censure, sans blague.

Vous devriez avoir honte, Edwy Plenel.

 

 

.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.