• 1 billet
  • 0 édition
  • 0 article d'éditions
  • 0 portfolio
  • 0 lien
  • 0 événement
  • 0 favori
  • 0 contact
Voir tous
  • Marioupol, dans cette ville, tout le monde est en train d’attendre la mort

    Par
    Le 20 mars 2022, 25e jour de la guerre. Quand le bombardement s’arrête, je sors dans la rue. Il faut que je promène mon chien. Il gémit sans cesse, il tremble et il se cache dans mes jambes. Je n’ai plus peur de regarder autour de moi. Deux semaines se sont écoulées et je ne crois plus qu’avant nous ayons pu vivre une autre vie. Par Nadejda Soukhoroukova, habitante de Marioupol.