Little Miss Punchline

Que dire? C'est puissant, c'est juste, ça va au cœur des chose. Ne la ratez pas. J'avais fait un billet pour signaler son blog en me disant: ça m'évitera de surcharger ma liste de favoris, mais non! À chaque nouveau billet c'est irrépressible, il atterrit dans mes favoris.

C'est là: Little Miss Punchline. Dernier billet en date: «Le harcèlement de rue».
Un sale type, qui dans sa vie privée n'était pas avare de mauvais sentiments, a dit un jour cette imbécillité, «On ne fait pas de bonne littérature avec des bons sentiments». Little Miss Punchline, alias ClaireBaydzar, est là pour démontrer le contraire.


 Petite remarque en passant, je constate que la majorité de mes recommandations de blogs et billets concerne des contributrices. Ce qui d'un sens ne m'étonne pas: sans le préméditer, sans que ce soit, disons, un choix politique ou idéologique, je me constate sexiste, un discours m'attire d'autant plus qu'il se relie fortement à la réalité, et je trouve cela plus souvent chez des autrices que chez des auteurs.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.