Macron libéral et autoritaire

Géraldine Muhlmann - Professeur agrégé des universités en science politique - expose sur France culture qu'Emmanuel Macron a toujours été libéral et autoritaire et qu'il est étonnant que personne ne l'ait relevé.

https://www.franceculture.fr/emissions/du-grain-a-moudre/macron-la-fin-de-letat-de-grace

Dans LE CLUB : Macron, la fin de l'état de grâce ? Du Grain à moudre le 31/08/2018  sur France culture, Géraldine Muhlmann - Professeur agrégé des universités, en science politique - confirme qu'il n'y a pas lieu de s'interroger sur la nature idéologique d'Emmanuel Macron ni de s'en étonner aujourd'hui, il a toujours été libéral et autoritaire (à partir de 11'23" et 21'46"). Il suffisait de le lire et de l'écouter.

Géraldine Muhlmann s'étonne également de l'absence de réaction médiatique sur la contradiction des déclarations d'Emmanuel Macron avec ses actes et donne pour exemple le traitement des réfugiés.

Brice Couturier démontre, dans la même émission, ses capacités à être nommé consul de France. Cf. le billet politique de Dominique Says "Emmanuel Macron et le chant des courtisans".

S'agissant de la démission de Nicolas Hulot, E. Macron affichait déjà très ostensiblement sa stratégie de séduction à l'égard des chasseurs en 2017 sans que la contradiction de son discours avec ses actes ni l'humiliation de Nicolas Hulot ne soient alors relevées ou commentées : Macron en Loir-et-Cher : une visite pas si privée Le président de la République a profité de son séjour à Chambord pour rencontrer les dirigeants de la chasse française qu’il a promis de revoir bientôt.

 

Prolonger :

Ministre de l’écologie: une fonction de frustrations Par Ellen Salvi

De l’extrême droite à Macron… la danse du ventre devant les chasseurs Par Lucie Delaporte

L’histoire secrète du radar offert par Bertrand aux chasseurs Par Lucile Leclair (avec Yves Adaken) (Médiacités)

L’échec flagrant du néolibéralisme vert

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.