Une très artificielle intelligence artificielle

Derrière le mythe toujours plus médiatique de la prise du pouvoir par les machines de l'intelligence artificielle se cache la réalité de profondes transformations de l'économie et du travail. Le sociologue Antonio Casilli a mené l'enquête. Etat des lieux d'une escroquerie intellectuelle et industrielle qui se fait aux dépends des citoyens.

https://www.franceculture.fr/emissions/la-suite-dans-les-idees/la-suite-dans-les-idees-du-samedi-05-janvier-2019

Prolonger :

Une histoire de domination

Ce soir comme chaque semaine deux essais sous les feux de la critique : Antonio Casilli, "En attendant les robots : enquête sur le travail du clic" (Seuil, 2019) et James C. Scott, "Homo domesticus : une histoire profonde des premiers états" (La Découverte, 2019).

Le trans ou posthumanisme est-il une escroquerie, de la fausse science ?

Le transhumanisme est une utopie du marché, avec le mathématicien Olivier Rey et le philosophe Mark Hunyadi. La plupart des tranhumanistes sont des entrepreneurs, des ingénieurs qui promeuvent l'idée de réifier le vivant et de coloniser la vie alors qu'ils n'ont rien à voir avec les sciences du vivant.…

La reconnaissance faciale permet d'identifier une personne dans la foule

C'est déjà en fonctionnement et efficace. Bientôt chez vous ? Pour la prochaine fête de la musique ?

Dominer l’informatique avec Gérard Berry

Gérard Berry, informaticien, professeur au Collège de France, titulaire de la Chaire d'Algorithmes, machines et langages, auteur de L'hyperpuissance de l'informatique : algorithmes, données, machines, réseaux (Odile Jacob, octobre 2017)

Cathy O'Neil : pour une éthique des algorithmes

Quel est son parcours et d’où lui est venue sa passion pour les mathématiques ? Pourquoi appelle-t-elle les algorithmes des “armes de destruction mathématiques” ? Comment ces nouveaux pouvoirs algorithmiques transforment-ils les pratiques professionnelles de la société ?

Secret des affaires et données personnelles

Les journalistes protestent en ordre dispersé contre le "secret des affaires" pendant que le président de la République promeut le partage entre acteurs publics et privés des données financées sur fonds publics, notamment celles de la santé (et des malades par voie de conséquence)

Votre brosse à dents vous espionne : Un capitalisme de surveillance par Shoshana Zuboff 

L’industrie numérique prospère grâce à un principe presque enfantin : extraire les données personnelles et vendre aux annonceurs des prédictions sur le comportement des utilisateurs. Mais, pour que les profits croissent, le pronostic doit se changer en certitude. Pour cela, il ne suffit plus de prévoir : il s’agit désormais de modifier à grande échelle les conduites humaines.

Quand l’État organise la notation de ses citoyens : Bons et mauvais Chinois par René Raphaël & Ling Xi 

Public ou privé, local ou national, individuel ou sectoriel, un système de notation appelé « crédit social » se déploie en Chine. À l’origine, il imitait le système américain, qui attribue une bonne note aux emprunteurs payant régulièrement leurs échéances. Puis il s’est étendu à d’autres types de comportements. Reportage à Hangzhou, siège de l’entreprise Alibaba, et dans les campagnes du Shandong.

 

Les liens sur le numérique : https://www.mediapart.fr/numérique

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.