Analyse d'un discours présidentiel : contradiction, paradoxe ou mensonge ?

Critique d'un discours de président qui se déclare défenseur de la démocratie alors qu'il suspend les libertés publiques, la convention européenne des droits de l'Homme, fait adopter des lois liberticides ou qui instaure la régression sociale, etc.

http://www.franceculture.fr/emissions/du-grain-moudre/le-club-la-france-t-elle-tire-les-lecons-du-11-septembre#

L'émission de France Culture fait référence au discours de M. François Hollande devant un parterre de personnes choisies : " François Hollande entre en campagne, par-delà son bilan " 8 SEPT. 2016 | PAR LÉNAÏG BREDOUX

Le président de la République est oublieux d'une situation sociale inquiétante et des débats houleux qu'il a suscités à propos des atteintes à l'Etat de droit (par ex. : L'état d'urgence dans la procédure pénale: le débat police-justiceL’état d’urgence prolongé, la procédure pénale durcie, Terrorisme: 2500 perquisitions, deux enquêtes ouvertes...Réforme constitutionnelle: la proposition floue de HollandeLa France expulse un Marocain contre l'avis de la Cour européenne)

Lire aussi l'analyse : Non François Hollande: ne vous en déplaise, nous ne «vivons» pas «ensemble» 9 SEPT. 2016 | PAR LUDIVINE BANTIGNY

La France ! France aux mille vertus, France éternelle et universelle, France qu’un peu partout on vénère, à laquelle on fait appel. Hollande l’a déclinée sur tous les tons dans son discours sur « la démocratie face au terrorisme » prononcé le 8 septembre à Paris. France de la fraternité et de l’égalité ; France celle dont on peut être fier.e ; celle qu’on évoque par toute la Terre…

Site proposant l'analyse critique de l'action politique de la majorité présidentielle : https://www.bilan-ps.fr/liste

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.