Patrick Cahez
Ligue des droits humains et Amnesty international Bruxelles ; MRAP Dunkerque ; SUD intérieur et Observatoire du stress de France Télécom Paris
Abonné·e de Mediapart

230 Billets

2 Éditions

Billet de blog 19 sept. 2019

Ventes d'armes : promouvoir une responsabilité internationale solidaire

Médiapart propose une enquête l'implication du complexe militaro-industriel français dans la commission de crimes internationaux. L'affaire Lafarge-Holcim montre que cette logique n'est pas circonscrite à l'armement. Médiapart doit interpeller les élus de la majorité qui s'abstiennent d'agir efficacement au regard de l'évolution du droit international. Sans quoi ces enquêtes sont inutiles.

Patrick Cahez
Ligue des droits humains et Amnesty international Bruxelles ; MRAP Dunkerque ; SUD intérieur et Observatoire du stress de France Télécom Paris
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

L'inconvénient des articles de Médiapart est de contribuer à confondre la France - et donc les Français - avec les capitalistes qui s'abritent derrière pour faire du business - et surtout du profit (au mépris des droits de l'Homme) - jusqu'au sein des institutions. D'autre part, c'est réducteur, Puisqu'il en est de même dans les autres pays.

Ces enquêtes sont incomplètes tant qu'elles ne proposent pas de solution ni ne portent les actions contre les dérives du marché et du commerce :

Les ventes d’armes de la France devant la Cour administrative d’appel de Paris

C'est en cela que Médiapart pourrait se distinguer des autres médias, dont le traitement du problème se résume trop à un traitement de fait divers.

Il n'y a pas de responsabilité collective dès lors qu'il s'agit d'une politique de marché, d'un libéralisme indifférent à la paix dans le Monde. La vente d'armes est une illustration du capitalocène, comme le dérèglement climatique en est une conséquence.

Il était très clair, bien avant qu'il soit président, qu'Emmanuel Macron n'en a rien à faire des droits de l'Homme :

2 nov. 2016: Emmanuel Macron sur Médiapart. Et les droits de l'Homme ? Il s'assoit dessus ?

Quand Médiapart pensera poser la question de la responsabilité internationale solidaire des personnes physiques et morales (des Etats aux actionnaires ou "investisseurs") tirant profits de ce commerce dans le dédommagement des victimes civiles ?

Une telle évolution du droit s'inscrit logiquement dans la voie ouverte par l'adoption du crime d'agression en droit pénal international, comme en matière de crime contre l'environnement.

Il semble vain, en matière d'information, de se contenter d'énoncer des horreurs et des scandales sans interpeller sérieusement les autorités publiques (élus et complices de la majorité) sur leur responsabilité à s'abstenir d'y remédier efficacement, au mépris de leur obligation de le faire comme l'impose l'article 2 de la déclaration des droits de l'Homme et du citoyen (qui est dud roit positif à la différence de la constitution de 1793 - sans cesse citée alors qu'elle n'a jamais été appliquée). Il ne faut pas, il n'est plus possible de se contenter d'une indignation théorique.

La promotion d'une responsabilité internationale solidaire et d'une action collective devant une instance internationale serait un progrès et contribuerait à compléter les recours individuels déjà existant à propos de la violation des droits de l'Homme. Recours dont il faudrait aussi informer les lecteurs.

Ne pas négliger non plus que les victimes des guerres traumatisent les peuples sur plusieurs générations, ce qui peut expliquer les haines anciennes faisant obstacle aux résolutions des conflits, notamment : https://www.franceculture.fr/conferences/palais-de-la-decouverte-et-cite-des-sciences-et-de-lindustrie/peut-souffrir-des

Prolonger :

Lafarge mis en examen pour "complicité de crimes contre l'humanité"

L’auteur n’a pas autorisé les commentaires sur ce billet

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Agriculture
« Le recul démographique du monde agricole n’est pas une fatalité »
Moins 100 000 fermes en dix ans : c’est le résultat du recensement rendu public le mois dernier par le ministère de l’agriculture. Face à l’hémorragie, le retour à un pilotage par l’État et à des politiques publiques volontaristes est nécessaire, selon la sociologue Véronique Lucas.
par Amélie Poinssot
Journal — Europe
Dans leur bastion de l’Alentejo, les communistes résistent au déclin
Lors des législatives anticipées qui se déroulent dimanche, le Parti communiste, tout juste centenaire, espère limiter la casse, malgré la poussée socialiste dans certains de ses bastions, dont l’Alentejo. En embuscade, l’extrême droite de Chega lorgne vers d’anciens électeurs du PCP.
par Ludovic Lamant
Journal
En Syrie, la plus grande prison au monde de djihadistes tombe aux mains… des djihadistes
L’État islamique s’est emparé pendant une semaine d’un centre de détention à Hassaké, obligeant l’armée américaine à intervenir. Des dizaines de prisonniers sont en fuite. Pour les Forces démocratiques syriennes, le retour du phénix djihadiste est une très mauvaise nouvelle.
par Jean-Pierre Perrin
Journal — Santé
En laissant courir Omicron, l’Europe parie sur un virus endémique
Un à un, les pays européens lèvent les restrictions comme les mesures de contrôle du virus. Certains, comme le Danemark ou la France, sont pourtant touchés par une contamination massive. Ils font le choix d’une immunisation collective, avec l’espoir de vivre avec un virus circulant tout au long de l’année à basse intensité.  
par Caroline Coq-Chodorge

La sélection du Club

Billet de blog
Ehpad privés: un business sur la vieillesse à changer
Des Ehpad privés financés pour près de 50% par le contribuable génèrent un business juteux pour les actionnaires alors que nos aînés finissent leur vie en étant soignés par un personnel insuffisant et mal payé. De multiples rapports parlementaires, enquêtes, documentaires, livres, montrent la réalité d'une situation inacceptable alors que le vieillissement de la population s'accroît.
par serge_escale
Billet de blog
Orpea ou les chasseurs d’or de la silver-économie
Le livre de Victor Castanet va peut-être contribuer à ce que cesse la prise en charge lucrative des personnes âgées dépendantes. Pourtant, les critiques et enquêtes, ces dernières années, n’ont pas manqué. Autres chroniques : quelque chose de pourri au Royaume du Danemark, la violence inouïe des discours Zemmour/Le Pen sur la suppression des allocations familiales aux familles immigrées.
par YVES FAUCOUP
Billet de blog
La maltraitance dans les Ehpad : fatalité ou surdité profonde des autorités ?
Puisse le combat de nombreuses familles de résidents en Ehpad[1], relayé par la Presse, soit enfin suivi d’effet … Aujourd’hui, nous apprenons l’audition du Directeur Général d’un Groupe gérant une chaîne de maisons de retraite et attendons avec intérêt le résultat des investigations. Pour illustrer cette actualité, voici un témoignage parmi tant d’autres…
par Claudia CANINI
Billet de blog
Entre maltraitances et dividendes, Orpea n'a pas hésité
La sortie du livre de Victor Castanet « Les fossoyeurs » publié chez Fayard, rouvre le débat de la façon dont nos sociétés traitent les plus vulnérables, ici les personnes âgées. A travers cette question, c'est aussi celle des financements publics au sein de structures privées qui cherchent prioritairement la profitabilité.
par Muriel Dugas-Andriocci