Le cache-cache fiscal européen des multinationales

Lorsque les entreprises profitent des différents régimes d'impositions pour optimiser leur fiscalité, voire échapper complétement à l'impôt.

https://www.franceculture.fr/emissions/entendez-vous-leco/entendez-vous-leco-mardi-19-decembre-2017

Deuxième jour de notre série consacrée aux frontières politiques et économiques de l’Europe.

Hier, nous avons évoqué les origines des migrations en Europe et leurs conséquences économiques. Aujourd’hui nous nous penchons sur les stratégies déployées par les entreprises transnationales pour optimiser leur régime d’imposition. Franchissant allègrement les frontières politiques au gré de leurs intérêts économiques, c’est à un véritable jeu de dupes et de cache-cache, que se livrent les multinationales. 

Pour les attirer sur leur territoire, les États se livrent à une concurrence fiscale féroce, à la frontière de la morale et de la légalité. Une petite comédie rendue publique, entre autre, par l’enquête des “paradise papers”, qui nous incite à repenser la part juste de l’impôt dans une économie globalisée.

Aujourd’hui pour parler des multinationales en Europe, nous recevons Pascal Saint-Amans.

 

Prolonger :

Les cabinets comptables accusés de conflit d'intérêts fiscal | Le Club de Médiapart

L'optimisation fiscale est un abus de droit frauduleux | Le Club de Médiapart

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.