La France a plus de 2 millions de millionnaires

Selon le rapport annuel du Crédit suisse, la France a la deuxième meilleure progression entre la mi-2017 et la mi-2018 MAIS la crise a vu l'endettement de nombreux États augmenter de même que celui des ménages et du secteur privé. D'après le FMI, la dette mondiale a atteint 164.000 milliards de dollars en 2016 soit 225% du PIB de la planète.

https://www.huffingtonpost.fr/2018/10/23/la-france-a-plus-de-2-millions-de-millionnaires_a_23569175/

ÉCONOMIE - Le nombre de millionnaires en France a augmenté significativement entre la mi-2017 et la mi-2018, première année du quinquennat d'Emmanuel Macron, selon le rapport annuel du groupe bancaire Crédit suisse, publié le 18 octobre. C'est la deuxième plus forte progression dans le monde après celle des États-Unis.

Ils y a désormais 2,147 millions de ménages français ayant un patrimoine supérieur au million de dollars (la monnaie de référence du rapport), soit environ 871.000 euros. Une augmentation de 259.000 ménages supplémentaires en un an, résume Le Figaro. Le rapport intègre à ses calculs les avoirs financiers et le patrimoine immobilier, et ne compte pas les dettes.

La France n'atteint toutefois pas son record de 2011 et 2014, années au cours desquelles 2,6 millions de ménages étaient millionnaires, toujours selon le quotidien. La France avait ensuite connu un repli du nombre de millionnaires.

La France en 5e position dans le classement mondial

Selon le rapport, les États-Unis arrivent largement en première position du classement des pays comptant le plus de millionnaires, avec 17,3 millions de personnes millionnaires (41% des millionnaires du monde). Viennent ensuite la Chine (3,4 millions de millionnaires), le Japon (2,8 millions) et le Royaume-Uni (6% des millionnaires du monde). La France arrive en 5e position ex aequo avec l'Allemagne (5% des millionnaires du monde).

"La distribution mondiale de la richesse reste largement orientée vers l'Amérique du Nord et l'Europe, qui représentent 60% de la richesse totale des ménages mais ne comptent que 17% de la population adulte mondiale, commente Anthony Shorrocks, économiste et auteur du rapport. Néanmoins, les économies émergentes devraient se remettre de leurs récentes difficultés et continuer à rattraper les économies développées au cours des cinq prochaines années, générant 32% de la croissance de la richesse bien que n'en représentant que 21% actuellement."

"Cela a beaucoup à voir avec la volatilité des devises et la reprise après des situations économiques difficiles", explique Michael O'Sullivan de Credit Suisse. Le Figaro ajoute que, selon le rapport, la richesse mondiale s'est globalement accrue sur la période en question. Le patrimoine des ménages français comme allemands ou britanniques s'est donc accru.

Prolonger :

«C’est la pire bulle spéculative sur les marchés depuis 1929 et elle va exploser» 19.10.2018 Par Fabien Buzzanca

De nombreux observateurs, dont le célèbre économiste Nouriel Roubini pointent les risques de plus en plus importants d’une nouvelle crise économique majeure. Sylvie Matelly, directrice adjointe de l’IRIS et Philippe Béchade, président des Éconoclastes, nous ont aidés à analyser les nuages noirs qui s’amoncellent au-dessus de l’économie mondiale. (...)

" La crise économique a vu l'endettement de nombreux États augmenter à vitesse grand V, de même que celui des ménages et du secteur privé. D'après le FMI, la dette mondiale a atteint un record de 164.000 milliards de dollars en 2016. Cela représente 225% du PIB de la planète. "

Wellington (NZ) refuse l'invasion des néolibéraux qui fuient leurs responsabilités

Voir aussi Evan Osnos : " Quand les ultra-riches se préparent au pire " (revue du crieur N°7 page 4 et s. - traduction de l'article publié le 30 janvier 2017 dans le journal The New Yorker : Doomsday Prep for the Super-Rich )

La finance, rêve somnambulique de la majorité Par Romaric Godin

La majorité a adopté un amendement au projet de loi de finances 2019 réduisant la fiscalité sur les bonus des gérants de fonds. Le but : attirer plus que jamais les acteurs de la City. Un objectif dangereux pour l'économie française.

Pétrole: les risques d'un baril à 100 dollars Par Martine Orange

L’embargo iranien décrété par Donald Trump deviendra effectif le 4 novembre. Mais déjà, l’économie mondiale en voit les effets : le prix du pétrole flambe. Les pays importateurs en accusent le contrecoup. L’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi obscurcit la situation. Désigné comme le commanditaire de ce meurtre, Riyad menace d’utiliser en représailles l’arme du pétrole, brisant ainsi un tabou de 45 ans.

Droits humains et multinationales: à l’ONU, l’Europe fait de la résistance Par Christophe Gueugneau

Pendant une semaine, le groupe de travail spécial de l’ONU chargé de réfléchir à un traité juridiquement contraignant pour les entreprises en matière de droits humains et environnementaux s’est réuni à Genève. Attendue au tournant, l’UE a déployé une série d’arguments pour ne pas avancer.

L’Arabie saoudite, un régime de nature criminelle Par Thomas Cantaloube

Le prince héritier Mohammed ben Salmane et le Royaume qu’il dirige de facto bénéficient depuis longtemps de la mansuétude des démocraties occidentales. Mais après le meurtre de Jamal Khashoggi, il est impossible d’ignorer la nature profonde du régime.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.