Cabinet noir et François Fillon

François Fillon accuse l'existence d'un cabinet noir à l'Elysée en se référant à un livre de Didier Hassoux du Canard enchaîné - ce qu'ont démenti le journaliste et le président de la République - tout en oubliant ses démarches auprès de Jean-Pierre Jouyet pour faire accélérer les procédures judiciaires contre Nicolas Sarkozy en 2014.

http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20161012.OBS9721/hollande-remet-une-piece-dans-l-affaire-fillon-jouyet-sarkozy.html

 

France Info : "Il n'y a pas de cabinet noir à l'Elysée, poursuit le chef de l'Etat. Il y a un cabinet qui travaille mais nous n'avons pas à nous mêler des affaires et ma position a toujours été l'indépendance de la justice, le respect de la présomption d'innocence, et ne jamais interférer. C'est très différent de mes prédécesseurs."

LCI : VIDÉO - Didier Hassoux, auteur de "Bienvenue Place Beauvau", répond à Fillon : "AUCUNE PREUVE DE L’EXISTENCE D’UN CABINET NOIR".

Le livre : Bienvenue place Beauvau - Police : les secrets inavouables d’un quinquennat et publié aux éditions Robert Laffont, l'ouvrage est signé de Didier Hassoux, Christophe Labbé et Olivia Recasens

L'analyse de France Info : "Cabinet noir à l'Elysée" : que dit le livre cité par François Fillon ?

Le débat électoral ne pemet pas de raconter n'importe quoi. La diffusion de fausses nouvelles est prohibée  :

Loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse - Article 27 | Legifrance

La publication, la diffusion ou la reproduction, par quelque moyen que ce soit, de nouvelles fausses, de pièces fabriquées, falsifiées ou mensongèrement attribuées à des tiers lorsque, faite de mauvaise foi, elle aura troublé la paix publique, ou aura été susceptible de la troubler, sera punie d'une amende de 45 000 euros.

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.