Patrick Cahez
Ligue des droits humains et Amnesty international Bruxelles ; MRAP Dunkerque ; SUD intérieur et Observatoire du stress de France Télécom Paris
Abonné·e de Mediapart

252 Billets

2 Éditions

Lien 28 juil. 2020

Patrick Cahez
Ligue des droits humains et Amnesty international Bruxelles ; MRAP Dunkerque ; SUD intérieur et Observatoire du stress de France Télécom Paris
Abonné·e de Mediapart

Tortures dans la police : la flicosphère adepte du clystère ?

Enquêtes pour injures et violences volontaires au dépôt du tribunal de Paris : " On est en capacité de se purger nous-mêmes ", réagit le syndicat Synergie Officiers. Un policier a dénoncé la maltraitance et les propos racistes par des policiers aux déférés du dépôt du tribunal de Paris. Une justice incapable de faire respecter les droits humains jusqu'au sein même du tribunal ?

Patrick Cahez
Ligue des droits humains et Amnesty international Bruxelles ; MRAP Dunkerque ; SUD intérieur et Observatoire du stress de France Télécom Paris
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/droit-et-justice/enquetes-pour-injures-et-violences-volontaires-au-depot-du-tribunal-de-paris-on-est-en-capacite-de-se-purger-nous-memes-reagit-le-syndicat-synergie-officiers_4058751.html

Le parquet a ouvert mardi 28 juillet une enquête pour injures et violences volontaires.

La qualification est faible en considération des faits révélés par Street Press et de la jurisprudence de la CEDH (cf. jsp Bouyid) à propos de laquelle Emmanuel Macron s'est engagé à ce qu'elle soit respectée et appliquée immédiatement.

Vidéo : le témoignage du brigradier-chef

Street Press le 28 / 07 / 2020

Pour « violences volontaires par personnes dépositaires de l’autorité publique » et « injures publiques » -  Maltraitance et racisme au TGI de Paris : la justice ouvre une enquête à la suite des révélations de StreetPress

Arrêt sur images :

" Il avait déjà une cible sur le front " - Révélations de StreetPress : comment le policier a décidé de parler à visage découvert

Il est également très étonnant et regrettable que le procureur de la République attende un rapport de police pour se rendre compte d'une situation au sein même du tribunal alors qu'il a la responsabilité des bonnes conditions de déroulement des garde à vue dans les commissariats (Art.41 du code de procédure pénale) :

" Le procureur de la République contrôle les mesures de garde à vue. Il visite les locaux de garde à vue chaque fois qu'il l'estime nécessaire et au moins une fois par an ; il tient à cet effet un registre répertoriant le nombre et la fréquence des contrôles effectués dans ces différents locaux. Il adresse au procureur général un rapport concernant les mesures de garde à vue et l'état des locaux de garde à vue de son ressort ; ce rapport est transmis au garde des sceaux. Le garde des sceaux rend compte de l'ensemble des informations ainsi recueillies dans un rapport annuel qui est rendu public. "

Le ministère public contrôle et dirige la police judiciaire (art. 12 et 13 du code de procédure pénale, notamment).

Cette affaire porte à s'interroger sur l'effectivité du contrôle de la police par les magistrats jusque dans l'enceinte de leurs tribunaux.

Prolonger :

Ce que l'on sait sur les abus de policiers au dépôt du tribunal de grande instance de Paris

Police : nouvelles révélations sur des cas de maltraitance et de racisme

Macron s'engage à faire respecter la jurisprudence de la Cour européenne des D.H.

VIDEO. Gérald Darmanin " s'étouffe " quand il entend le terme de " violences policières "

" La police exerce une violence certes mais une violence légitime ", a estimé le ministre de l'Intérieur devant la commission des lois de l'Assemblée nationale. 

La gifle d'un policier est un traitement inhumain et dégradant

La gifle d'un policier est un traitement inhumain et dégradant (art. 3 de la CEDH prohibant la torture) et l'Etat a l'obligation positive (art. 1 de la CEDH) d'enquêter et de garantir l'effectivité du droit à un recours effectif (art. 13 de la CEDH).

France condamnée par la CEDH : « enquête lacunaire » sur des violences policières

La France condamnée par la CEDH pour « enquête lacunaire » sur une affaire de violences policières. La CEDH a conclu jeudi à la violation de l’article 2 de la Convention européenne des droits de l’homme. L’enquête, sur des faits datant de 2000, n’a été ni « rapide » ni « effective ».

La France condamnée pour manque d'assistance à des demandeurs d'asile

Cela pose la question de l'efficacité des juridictions françaises et de l'exécution de leur obligation positive à garantir l'efficacité des droits humains dont Emmanuel Macron s'est engagé solennellement devant la CEDH à à faire respecter. Cette condamnation confirme la pertinence et l'importance de…

Nassim, commandant de police : " Il y a du racisme dans la police nationale " Par Anne Vidalie, publié le 09/06/2020

Mises à jour :

Un policier condamné pour violence contre un mineur malien qui se réfugiait en France 30 juillet 2020 Par Nejma Brahim

Deux agents de la police aux frontières ont été condamnés à Gap, jeudi, pour « violence » et « soustraction de fonds ». « Dans un contexte de déni des violences policières par le pouvoir politique […], cette décision est un signal de justice fort », réagit l’avocat du mineur victime.

Racisme dans la police : « Ceux qui ont le courage de parler en prennent plein la gueule » Par Chloé Pilorget-Rezzouk — 29 juillet 2020

Plusieurs policiers rencontrés par «Libération» racontent des comportements discriminatoires entre collègues ou envers des citoyens. Ils témoignent de la difficulté de dénoncer ces actes et espèrent une prise de conscience de leur hiérarchie.

« La France a sa propre tradition de racialisation des pratiques policières » Par Chloé Pilorget-Rezzouk — 29 juillet 2020

Pour le sociologue Jérémie Gauthier, la police reste ancrée dans des pratiques archaïques et peine à remettre en question ses méthodes.

Police : l'impossible réforme ?  par Chloë Cambreling

Le soutien de Gérald Darmanin l'illustre : il semble bien difficile, pour les ministres de l'Intérieur successifs, de transformer l'institution policière afin qu'elle ne soit plus accusée de violences et de racisme. Où se situent les blocages ?

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Squats, impayés de loyer : l’exécutif lance la chasse aux pauvres
Une proposition de loi émanant de la majorité propose d’alourdir les peines en cas d’occupation illicite de logement. Examinée à l’Assemblée nationale ce lundi, elle conduirait à multiplier aussi les expulsions pour loyers impayés. Une bombe sociale qui gêne jusqu’au ministre du logement lui-même. 
par Lucie Delaporte
Journal — Migrations
Arrivés en Angleterre par la mer, expulsés par charter : deux Albanais témoignent
En 2022, environ 12 000 Albanais auraient rejoint le Royaume-Uni, principalement par la Manche ou la mer du Nord, d’après Londres. Désormais, certains sont soumis à des expulsions en charter, quelques jours après leur arrivée. Plusieurs ONG et avocats s’inquiètent.
par Elisa Perrigueur, Jessica Bateman et Vladimir Karaj
Journal
La Fnac cède à l’extrême droite et retire un jeu de société « Antifa »
Des tweets énervés et mensongers émanant de l’extrême droite et d’un syndicat de commissaires de police ont convaincu l’enseigne de retirer un jeu de société édité par Libertalia. L’éditeur-libraire croule depuis sous les commandes.
par Christophe Gueugneau
Journal
Conditions de détention à Nanterre : l’État de nouveau attaqué en justice 
Le tribunal administratif de Cergy-Pontoise doit examiner ce lundi un référé-liberté visant à remédier d’urgence à « l’état d’indignité permanent et endémique au centre pénitentiaire des Hauts-de-Seine ». Les requérants dénoncent « l’inertie manifeste des autorités ». 
par Camille Polloni

La sélection du Club

Billet de blog
Voix d'Iran : la question du mariage forcé (et du viol) en prison
Ce texte est une réponse à la question que j'ai relayée à plusieurs de mes proches, concernant les rumeurs de mariages forcés (suivis de viols) des jeunes filles condamnées à mort.
par sirine.alkonost
Billet de blog
Lettre d'Iraniens aux Européens : « la solidarité doit s'accompagner de gestes concrets »
« Mesdames et messieurs, ne laissez pas échouer un soulèvement d’une telle hardiesse, légitimité et ampleur. Nous vous demandons de ne pas laisser seul, en ces temps difficiles, un peuple cultivé et épris de paix. » Dans une lettre aux dirigeants européens, un collectif d'universitaires, artistes et journalistes iraniens demandent que la solidarité de l'Europe « s'accompagne de gestes concrets, faute de quoi la République islamique risque de durcir encore plus la répression ».
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Dieu Arc-en-Ciel
« Au nom du Dieu Arc-en-ciel ». C'est ainsi que Kian Pirfalak (10 ans) commençait sa vidéo devenue virale depuis sa mort, où il montrait son invention. Tué à Izeh par les forces du régime le 16 Novembre. Sa mère a dû faire du porte-à-porte pour rassembler assez de glaçons et conserver ainsi la dépouille de son fils à la maison pour ne pas que son corps soit volé par les forces de l’ordre à la morgue.
par moineau persan
Billet de blog
Révolution kurde en Iran ? Genèse d’un mouvement révolutionnaire
Retour sur la révolte en Iran et surtout au Rojhelat (Kurdistan de l’Est, Ouest de l’Iran) qui a initié le mouvement et qui est réprimé violemment par le régime iranien dernièrement (plus de 40 morts en quelques jours). Pourquoi ? Voici les faits.
par Front de Libération Décolonial