Philippe Besson et Romain Gary ?

Romain Gary a d'abord pris sa nomination à Los Angeles comme un exil. Eloigner le compagnon de la libération fantasque de la France gaulliste. Romain Gary dénonçait l'ineptie comme le courant intellectuel dominant. Un sujet qui s'impose à la méditation de son successeur qui hérite d'une notoriété par procuration et donc de ses devoirs.

http://savatier.blog.lemonde.fr/2012/05/01/rendons-a-romain-gary-ce-qui-lui-appartient/

Prolonger :

Romain Gary (1914-1980), l'insaisi

Il fut un être paradoxal - contradictoire, insaisissable, impossible à situer - et, par la même, un être humain par excellence.

Romain Gary : les difficultés d'un juif compagnon de la Libération au Quai d'Orsay

Parce que Romain Gary était à la fois écrivain et diplomate, sa vie fut marquée par ses voyages. Myriam Annissimov revient avec nous sur son séjour américain et sur de nombreux autres éléments de l’œuvre et de la vie de Gary qu’elle aborde dans son dernier ouvrage, Les yeux bordés de reconnaissance.

Compagnon de la libération : Romain Gary

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.