Contre l'histoire économique libérale tronquée

Ce livre reprend le marteau de la critique pour éprouver les nouvelles idoles de l’époque. Il n’y aura pas d’issue à l’impasse dans laquelle s’enferre la société industrielle tant que la mesure sociale fondamentale sera fournie par la production d’unités de valeur marchande et non la contribution au bien-être collectif de tous les hôtes de la biosphère.

http://www.zones-sensibles.org/sylvain-piron-genealogie-de-la-morale-economique/

Pour apprécier les embarras du monde contemporain, l’histoire intellectuelle du Moyen Âge occidental offre un excellent observatoire. Le privilège de la période médiévale tient à la position qu’elle occupe : elle constitue l’altérité la plus proche du monde moderne. De ce fait, elle propose un point de vue sans égal pour juger de son devenir. Placé dans une perspective de longue durée, le moment présent perd un peu de son caractère de surgissement indéchiffrable.

Sylvain Piron est médiéviste à l’Ecole des hautes études en sciences sociales. Il est notamment l’auteur de Dialectique du monstre (Zones sensibles, 2015), Grand Prix des Rendez-vous de l’histoire de Blois.

Prolonger :

Pour en finir avec le détournement de la pensée d'Adam Smith

Une émission de France culture démasque l'usage caricatural et mensonger de la pensée d'Adam Smith, notamment dans l'énonciation de la "main invisible". Adam Smith se prononçait pour les hauts salaires des ouvriers et l'intervention de l'Etat.

Des fripons devenus honnêtes gens : Les prospérités du vice

Depuis le sociologue allemand Max Weber et son livre « L’Éthique protestante et l’esprit du capitalisme », on se représente le capitalisme comme ascétique, rigoriste, autoritaire, puritain et patriarcal. Et, depuis près d’un siècle, on se trompe. Comme le montre la lecture et la redécouverte de Bernard…

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L’auteur·e a choisi de fermer cet article aux commentaires.